Four à chaux Meralikan Saint-Leu La Réunion.

Four à chaux Meralikan Saint-Leu La Réunion

- Nom : Four à chaux Meralikan.
- Situation : Route Nationale 1.
- Ville : Saint-Leu.
- Commune : Saint-Leu.
- Momument : Classé le 29 mars 1996.



Four à chaux Meralikan Saint-Leu La Réunion


Four à chaux Méralikan Saint-Leu La Réunion


Le four à chaux Meralikan est inscrit aux monuments historiques le 29 mars 1996.

La commune de Saint-leu comptabilise une dizaine de four à chaux, c'est dès le début de l'installation de l'Homme que se met en place la production de la chaux sur l'île de la Réunion. La chaux est indispensable à de nombreux secteurs : l'agriculture, le bâtiment et la fabrication du sucre.

La chaux fabriquée sur l'île est obtenue par la torréfaction des coraux et des madrépores coralliens, récupérés en morceau dans le lagon et sur les plages. Le chargement du four s'effectue en couches alternées, une couche de bois, une couche de coraux.

La durée moyenne d'une combustion est d'environ trois jours et trois nuits. La chaux la plus fine est réservée à la défécation des sirops de sucre, alors que la chaux plus granuleuse est utilisée dans le bâtiment et l'agriculture pour la préparation des engrais.

Le 9 juin 1969, le Préfet Vaudeville interdit la récolte du corail dans les lagons. Les fours à chaux continuèrent à fonctionner avec le corail qui était en stock, jusque dans les années 1990.

Le four à chaux Meralikan porte le nom du dernier chaufournier encore en activité en 1994. Son système d'alimentation, dit à feu continu permet de charger des couches de corail et de bois par le haut. Il appartient en cela à la seconde génération des fours à chaux construits à partir de 1850 - 1860. Il engrangeait lors de ses mises à feu successives 400 à 500 kilos de bois pour 600 à 700 kilos de coraux. Les meilleures production donnaient jusqu'à huit tonnes de chaux par jour.

L'artisanat de fabrication de chaux à La Réunion à disparu, ne laissant pour toute trace que quelques ruines parsemées ça et là et qui font désormais partie intégrante du patrimoine réunionnais.


Rénovation et réhabilitation du four à chaux Meralikan.

2014, des travaux de réhabilitation du site sont lancés. Son coût : 1,1 million d'euros, portés en partie par la région Réunion et la Dac OI. Objectif : mettre en avant cet ouvrage, pan de l'histoire réunionnaise, inscrit à l'inventaire des bâtiments historiques. Le programme, établi en concertation avec les architectes des Bâtiments de France, prévoit de laisser intact les volumes existants. En outre, un petit espace d'accueil destiné à signaler le lieu verra le jour.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mercredi 19 Décembre 2018   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2018

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.