Cheminées d'usines sucrières à Saint-Pierre et dans la commune.

Cheminées d'usines sucrières à Saint-Pierre et dans la commune


Cheminées d'usines sucrières classées au titre des monuments historiques sur la commune de Saint-Pierre La Réunion


Sucrerie de La Vallée Saint-Pierre


Cheminée : Sucrerie de La Vallée Saint-Pierre


Plaque : Sucrerie de La Vallée Saint-Pierre


Cheminée de l'ancienne usine Isautier Saint-Pierre


Cheminée de l'ancienne usine Isautier Saint-Pierre


Usine sucrière de Grand-Bois La Réunion


Cheminée : Usine sucrière de Grand-Bois La Réunion


Usine sucrière de Grand-Bois La Réunion


Usine sucrière de Grand-Bois La Réunion


Cheminées ancienne usine sucrière Rivière Saint-Etienne


Cheminées ancienne usine sucrière Rivière Saint-Etienne


Cheminées ancienne usine sucrière Rivière Saint-Etienne


Cheminée Ravine des Cabris Saint-Pierre La Réunion


Cheminée Ravine des Cabris Saint-Pierre La Réunion

Il subsiste à Saint-Pierre 12 sites possédant une cheminée, les sucreries et les domaines agricoles dont elles dépendent constituent alors des lieux de vie pour la majorité des Réunionnais. Le canal Saint-Etienne à Saint-Pierre, réalisé dans les années 1820 - 1840, rend possible l'irrigation et la mise en culture de centaines d'hectares autrefois difficilement cultivables.

A Saint-Pierre plus du dizaine d'établissements industriels s'installent sur le tracé du canal, l'eau est également nécessaire au fonctionnement de l'usine, en particulier pour l'alimentation des chaudières à vapeur. Autour des usines sucrières se sont villages, des quartiers qui naissent, s'installent les camps des esclaves, puis des engagés ou des ouvriers agricoles.

Chaque usine sucrière possède une, voire quatre à cinq cheminées. Elles servent pour la production de la vapeur ou pour la concentration du jus de canne. Leur taille est directement liée au mode de fonctionnement de l'usine. De petites dimensions, 5 à 10 mètres de hauteur, elle sert à l'évaporation du vesou ou jus de canne, effectuée à feu nu. Plus élevée, elle est liée à la présence de générateurs à vapeurs de grande dimensions, dont le bon fonctionnement nécessite un tirage important.

Aujourd'hui les bâtiments industriels ont souvent disparu ou sont en ruines. Lorsqu'ils subsistent, c'est naturellement la cheminée qui est la plus visible et qui devient emblématique de l'histoire de l'évolution du village, du quartier.


Cheminée de l'ancienne distillerie Isautier.

- Nom : Cheminée de l'ancienne distillerie Isautier.
- Situation : 2 rue François Isautier.
- Ville : Saint-Pierre.
- Commune : Saint-Pierre.
- Momument : Classé le 16 avril 2002.

La cheminée de l'ancienne distillerie Isautier est inscrite le 16 avril 2002 en totalité au titre des monuments historiques, y compris son terrain d'assiette.

Situé en plein centre ville de Saint-Pierre, cette cheminée d'élévation cylindrique, peu représenté à La Réunion, témoigne du passé sucrier des bâtiments qui sont construits autour d'elle. Compris entre les rue du Four à Chaux, du Canal Saint-Etienne et la loge et le boulevard du front de mer, l'établissement se compose, d'une usine à sucre dans la partie haute du terrain, d'une distillerie, d'une maison principale, de deux pavillons, de magasins et de plusieurs autres dépendances. Il possède également une voie ferré de raccordement à la ligne du CFR, Chemin de Fer Réunionnais.

Actuellement, il ne reste de cet établissement que cette cheminée et la bâtiment de l'ancienne distillerie qui abrite le conservatoire de musique de Saint-Pierre.


Cheminée sucrerie de La Vallée.

- Nom : Sucrerie de La Vallée.
- Situation : Domaine de La Vallée, chemin Badamier.
- Ville : Saint-Pierre.
- Commune : Saint-Pierre.
- Momument : Classé le 11 juillet 2002.

La cheminée de la sucrerie de la Vallée est inscrite le 11 juillet 2002 en totalité au titre des monuments historiques, y compris son terrain d'assiette.

Anicet Orré, propriétaire à Saint-Pierre commence à constituer le domaine dès 1822 en achetant le premier terrain de La Vallée. L'usine de 1837 fonctionne au moyen d'un moulin mû par une roue à eau grâce à l'eau du Canal Saint-Étienne, alors établis à proximité du domaine.

Les ruines de l'usine de forme carré datent de 1871, la cheminée à chaînages verticaux et horizontaux en bois est la seule de l'île à posséder à son somment un belvédère probablement construit après la fermeture de la sucrerie au début du XXe siècle.


Cheminées La Rivière-Saint-Étienne.

- Nom : Usine de la Rivière Saint-Etienne.
- Situation : Route de l’Entre-Deux.
- Ville : Saint-Pierre.
- Commune : Saint-Pierre.
- Momument : Classé le 11 juillet 2002.

Les cheminées de l'usine de la Rivière Saint-Etienne sont inscrites le 11 juillet 2002 en totalité au titre des monuments historiques, y compris le terrain d'assiette.

Il ne reste de l'usine de la Rivière Saint-Etienne créée par Gabriel Kervéguen en 1852, que trois cheminées carrées. La plus petite semble avoir appartenu à la première usine, alors que les deux autres, beaucoup plus grandes, sont sans doute plus tardives.

Ces dernières en pierres sont renforcées au moyen de madriers de bois destinés à les rendre plus résistantes aux efforts qu'elles subissent à cause de la silatation due à la chaleur dégagée par les fourneaux.


Cheminée de Basse-Terre.

- Nom : Usine de Basse-Terre.
- Situation : Basse-Terre-les-Bas.
- Ville : Saint-Pierre.
- Commune : Saint-Pierre.
- Momument : Classé le 10 juin 2002.

La cheminée de l'usine de Basse-Terre-les-Bas est inscrite le 10 juin 2002 en totalité au titre des monuments historiques, y compris le terrain d'assiette.

La cheminée de l'usine de Basse-Terre est l'unique vestige de l'établissement de Basse-Terre, situé autrefois au-dessus de Saint-Pierre.

Lorsque la sucrerie et le domaine sont vendus en 1857 par la famille Deheaulme et Cadet à Jean Philippe Hoarau, l'ensemble vaut 1 243 000 francs. L'usine fonctionne avec un moulin à eau alimenté par le Canal Saint-Etienne, et les sirops produits par la sucrerie sont conduits au moyen de tuyau de fonte vers la purgerie, où le sucre achève de cristalliser et de sécher dans des formes.


Usine sucrière et Cheminée de Grand-Bois.

- Nom : Usine sucrière et Cheminée de Grand-Bois.
- Situation : Grand-Bois.
- Ville : Grand-Bois.
- Commune : Saint-Pierre.
- Momument : Classé le 10 juin 2002.

Usine sucrière et Cheminée de Grand-Bois inscrite aux monuments historiques le, 14 juin 2002, en totalité, y compris son terrain d’assiette.

La première sucrerie de Grand-Bois existe sur le site dès les années 1830, fondée par la famille Choppy. En 1875, une sucrerie plus importante est rebâtie sous la direction de Blanville Choppy.

La façade sud présente de nombreux détails révélant l'influence néoclassique à l'honneur dans l'île depuis les premières années du XIXe siècle. Au cours de la seconde moitié de ce siècle, Charles Augustin Choppy, fils de Blainville, fait comte romain dans les premières années du XXe siècle, rassemble de nombreux domaines sucriers dans le sud. Grands-Bois devient le centre névralgique d'une immense propriété qui couvre de Terre Rouge à la ravine de la Petite-Île et de Monvert. Résidant le plus fréquemment en métropole, Charles-Augustin Choppy confie la gestion de ses biens à des hommes de confiance, comme Jean-Baptiste Célicourt Dennemont ou Valère Hugot, dernier directeur des domaines Choppy avant leur cession en 1922 à la compagnie foncière Maurice Réunion Limietd. En partie démembré, le domaine est acquis par les actionnaires de la Société anonyme des Grands Bois, fondée à la fin des années 1920, qui fusionne en 1948 avec d'autres sociétés sucrières pour donner naissance aux Sucreries de Bourbon.

L'usine sucrière de Grands-Bois ferme définitivement ses portes en 1991. La cheminée appartient au type de cheminée d'élévation pyramidale, de base carrée, elle témoigne d'une architecture industrielle de qualité qui se développe à La Réunion dans les années 1860 - 1970.


Cheminée de La Ravine-des-Cabris.

- Nom : Cheminée de La Ravine-des-Cabris.
- Situation : Rue du Moulin à café.
- Ville : Ravine-des-Cabris.
- Commune : Saint-Pierre.
- Momument : Classé le 10 juin 2002.

La cheminée de la Ravine-des-Cabris rue du Moulin à café est inscrite aux monuments historiques le 10 juin 2002, en totalité, y compris son terrain d’assiette.


Cheminée Mahavel.

- Nom : Cheminée Mahavel.
- Situation : 11, allée Bois-Noirs.
- Ville : Ravine-des-Cabris.
- Commune : Saint-Pierre.
- Momument : Classé le 08 juillet 2002.

La cheminée Mahavel 11, allée Bois-Noirs, à la Ravine des Cabris est inscrite aux monuments historiques le, 08 juillet 2002, en totalité, y compris son terrain d’assiette.

Au XIXe, Mahavel devint une propriété sucrière, on installa une usine pour broyer les cannes de l'Entre-Deux. Un câble en fil de fer tendu au dessus du Bras de la Plaine, sur une largeur de trois cents mètres, pour permettre aux cannes d'arriver à l'usine. Cette première installation s'étant rompue, on commanda en France, des câbles plus solides avec double voie, et des caissons pour faciliter le transport des cannes. Ces aménagements n'empêchèrent pas Mahavel de fermer ses portes lors de l'agrandissement de l'usine Pierrefonds quelques années plus tard.

La propriété de Mahavel n'existe plus, il ne demeure que les ruines de l'ancienne usine sucrière englouties par la végétation, la cheminée est visible de la route. Fermeture de l'usine sucrière de Mahavel en 1921.


Cheminée Mon Repos.

Cheminée Mon Repos inscrite aux monuments historiques le 16 avril 2002, en totalité, y compris le terrain d’assiette.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Vendredi 13 Décembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.