Cascade du voile de la mariée et sa légende Salazie La Réunion. Info et photos département 974, quoi visiter à Salazie La Réunion.

Cascade du voile de la mariée à Salazie.

A voir. A faire. A visiter à Salazie La Réunion.



Cascade du voile de la mariée à Salazie.


Cascade du voile de la mariée.

Cascade du voile de la mariée.

- Nom : Cascade du voile de la mariée.
- Situation : Route d'Hell-Bourg Salazie.
- Ville : Salazie.
- Commune : Salazie.
- Momument : Non classé.



Situation Cascade du voile de la mariée.

Le Voile de La Mariée, cette cascade vertigineuse se trouve à un kilomètre de Salazie, sur la route d'Hell-Bourg, sur votre gauche, vous ne pouvez pas la manquer.

Description Cascade du voile de la mariée.

Subdivisées en plusieurs chutes, elle tombe de hauteurs souvent masquées par les nuages jusqu'à la ravine située en contrebas de la route. Elle doit son nom au fait que l'effet visuel de cette longue et fine chute d'eau évoque le tulle vaporeux d'un voile de mariée.

Le cirque de Salazie doit ses cascades vertigineuses à ses fabuleuses précipitations, encombrants les livres de records.



La légende du Voile de La Mariée.

La légende raconte qu’à la fin de l’esclavage en 1848, un petit propriétaire des bas, Monsieur Armand, vendit ses terres et parti, comme tant d’autres, dans les hauts à Salazie, pour racheter moins cher plus de terre à cultiver.

M. Armand était besogneux, et passait ses journées entières à travailler sans relâche ses champs. Il était marié à la plus belle femme qu’il était permis de rencontrer. Il en était amoureux fou, tant elle était belle, mais également tant elle était douce et gentille. Malheureusement, un jour elle décéda. Il était tellement triste qu’il travailla encore deux fois plus ses terres agricoles. Ils avaient eu une fille, Amanda, et sa femme décédée lui avait fait promettre avant de mourir de bien s’occuper d’elle. C’est ce qu’il fit, et plus les années passaient, plus Amanda devenait à son tour belle, gentille et intelligente, ce qui ne manqua pas de rendre tellement heureux ce père dont l’absence de sa femme chérie était ainsi compensée grâce à la présence de cette fille qui en était le portrait craché. Ainsi, l’homme refusait toutes les demandes en mariage pour sa fille, trouvant toujours un défaut chez les prétendants.

Un beau jour, un homme vint chercher du travail chez Monsieur Armand, et celui-ci l’engagea comme jardinier. L’homme qui se prénommait Henrio, était très bon jardinier, et Monsieur Armand lui offrit donc de s’installer dans une petite dépendance au fond du jardin. Un matin Henrio offrit une magnifique rose à Amanda. Celle-ci, surprise, en vint à espionner le pauvre jardinier, qui était toujours si mal habillé et l’air si fatigué. Elle l’espionna un jour à la fenêtre de sa case, et l’aperçut alors en-train de troquer ses habits de jardinier contre un magnifique costume que bien peu d’hommes pourraient s’offrir.

Elle lui fit glisser le lendemain matin un mot lui demandant quel était son secret. Celui-ci lui répondit par ce même procédé " l’amour. Rendez-vous ce soir devant le parvis de rose ".

La curiosité d’Amanda étant très forte, elle se rendit à ce rendez-vous. L’homme était là, chichement vêtu, et alors lui expliqua toute son histoire. Il était un ancien riche propriétaire de la cote, et ayant entendu parler d’une jeune fille à la beauté digne des dieux, il décida de vendre ses terres et de venir conquérir cette belle et gentille demoiselle. Il lui fit la cour pendant des heures, et Amanda finit par tomber amoureuse de ce beau jardinier pas comme les autres.

Les jours passaient, et leur idylle était parfaite. Mais las de vivre leur amour en cachette ils décidèrent un jour d’aller trouver Monsieur Armand pour tout lui dire, et ainsi faire qu’Henrio épouse Amanda. Mais cela ne se passa pas de la meilleure façon. Monsieur Armand congédia sur le champ le jardinier, et enferma sa fille dans sa chambre pendant une semaine. Amanda réussit néanmoins à s’échapper, et retrouver la nuit même le beau Henrio. Tout deux allèrent trouver le curé pour qu’il les marie. La cérémonie fut programmée à 6h du matin. Mais monsieur Armand, se levant comme tous les jours à 5h trouva la chambre de sa fille vide. Il la chercha partout, jusqu’à l’église où en ouvrant les portes , il comprit ce qui venait de se passer. Il cria son désespoir, et Amanda, prise de panique se mit à courir, courir, ne voyant rien devant elle à cause du magnifique voile blanc de mariée qu’Henrio lui avait offert pour la cérémonie. Elle ne voyait rien, et elle finit donc par chuter dans un profond précipice. Le voile s’accrochât à une branche d’arbre, et quand Monsieur Armand vit le voile ainsi agrafé, il comprit alors ce qui venait de se passer et pleura, pleura, arrosant le voile de tant de larmes.

Aujourd’hui, les larmes de M. Armant coulent en cascade sur ce que l’on appelle, le voile de la mariée à Salazie. Il y a quelques années, le débit de la cascade était si important que la vapeur d'eau donnait un effet ressemblant étrangement à un voile.


Dernière mise à jour : Dimanche 26 Mars 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.


Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+