Salvia officinalis L, Sauge officinale, fleur de La Réunion, Famille : Lamiaceae - Lamiacées.

Salvia officinalis L

Sauge officinale

- Nom commun : Sauge officinale.
- Nom scientifique : Salvia officinalis L.
- Synonymes :
- Betonica brachyodonta Klokov.
- Salvia chromatica Hoffmanns.
- Salvia officinalis subsp. minor (C.C.Gmel.) Gams.
- Ordre : Lamiales.
- Famille : Lamiaceae - Lamiacées :: 27 espèces sur le site.
- Sous-famille : Nepetoideae.
- Tribu : Mentheae.
- Genre : Salvia L. 4 espèce(s) dans le genre Salvia
- Espèce : Salvia officinalis.
- Origine : Asie occidentale.



Salvia officinalis L. Sauge officinale.


Salvia officinalis L.


Salvia officinalis L.


Salvia officinalis L.


Salvia officinalis L, appartient à la famille des Lamiaceae et au genre Salvia L. qui comprend environ 1 000 espèces, annuelles, bisannuelles, vivaces ou arbustives. L’espèce Salvia officinalis comprend elle-même plusieurs sous-espèces et de nombreux cultivars. Le nom latin de l'espèce évoque ses propriétés médicinales puisque : salvare signifie sauver, guérir.


Origine, répartition Salvia officinalis :

Salvia officinalis, la sauge officinale est originaire des régions méditerranéennes, l'espèce est largement cultivée dans de nombreux pays.


Salvia officinalis à La Réunion :

Salvia officinalis est une espèce présente à La Réunion uniquement à l'état cultivé, la sauge est une plante assez commune dans les jardins créoles, utilisée pour l'ornement, comme plante aromatique et comme plante médicinale.


Description Salvia officinalis :

Salvia officinalis est un sous-arbrisseau très ramifié pouvant atteindre une hauteur de 70 cm.

La tige quandragulaire, dressée est ligneuse à sa base.

Les feuilles opposées, pétiolées, vert pâle sont entières, épaisses, rugueuses, pubescentes, garnies de poils fins, mous, courts et peu serrés. Le limbe est oblong lancéolé, la marge est finement crénelée.

Inflorescence en grappe simple érigée. La fleur d'un bleu violacé est pédicellée, les bractées sont ovales acuminées, la corolle 2 à 3 fois plus longue que le calice mesure environ 3 cm, en forme de tube muni d'un anneau de poils, à lèvre supérieure presque droite.


Utilisation médicinale Salvia officinalis :

La sauge était déjà utilisée par les Égyptiens pour ses vertus, les Romains entouraient sa récolte de rituels, elle était une plante de la médecine populaire au Moyen-Âge.

De nos jours, elle reste une plante primordiale de la pharmacopée : Elle est antiseptique, stimulante, tonique et stomachique, elle possède aussi à divers degrés des propriétés antispasmodiques, emménagogues. La sauge est un remède ancestral bien connue des femmes pour réguler le cycle menstruel et éviter le phénomène de syndrome pré-menstruel. En usage externe, ses propriétés sont résolutives, vulnéraires, antiseptiques et cicatrisantes. En tisane ou en aromate elle facilite la digestion. Attention prises en excès les infusions de sauge seraient nocives. Elle est à éviter lors de la grossesse ou de l'allaitement.


Usage culinaire Salvia officinalis :

Les feuilles de la sauge sont employées comme aromates en cuisine, tout particulièrement dans les marinades et dans l'assaisonnement du gibier. Les fleurs sont utilisées dans l'industrie alimentaire pour la confection de confitures.


Multiplication Salvia officinalis :

Salvia officinalis se multiplie par bouturage ou division des touffes, plus rarement par semis.


Culture, entretien Salvia officinalis :

Salvia officinalis aime un sol léger et perméable, une exposition ensoleillée, attention elle craint les fortes gelées. La sauge n’a pas besoin de beaucoup d’eau pour se développer.

Salvia officinalis L. Sauge officinale.

Salvia officinalis L.

Salvia officinalis L.

Salvia officinalis L.


27 espèce(s) dans la famille des Lamiaceae - Lamiacées

4 espèce(s) dans le genre Salvia

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mardi 20 Août 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh