Socratea exorrhiza ( Mart. ) H.Wendl, Palmier marcheur, Palmier à échasses, palmier La Réunion, Famille : Arecaceae - Arecacées.

Socratea exorrhiza ( Mart. ) H.Wendl

Palmier marcheur, Palmier à échasses

- Nom commun : Palmier marcheur.
- Autre nom : Palmier à échasses.
- Nom scientifique : Socratea exorrhiza ( Mart. ) H.Wendl.
- Synonymes :
- Iriartea durissima Oerst.
- Iriartea exorrhiza Mart.
- Iriartea orbignyana Blume ex Mart.
- Iriartea philonotia Barb.Rodr.
- Socratea albolineata Steyerm.
- Socratea durissima (Oerst.) H.Wendl.
- Socratea elegans H.Karst.
- Socratea gracilis Burret.
- Socratea hoppii Burret.
- Socratea macrochlamys Burret.
- Socratea orbignyana (Mart.) H.Karst.
- Socratea philonotia (Barb.Rodr.) Hook.f. in G.Bentham & Hook.f.
- Ordre : Arecales.
- Famille : Arecaceae - Arecacées :: 58 espèces sur le site.
- Sous-famille : Arecoideae.
- Tribu : Iriarteeae.
- Genre : Socratea H.Karst., 1857. 1 espèce(s) dans le genre Socratea
- Espèce : Socratea exorrhiza.
- Origine : Amérique centrale et d'Amérique du Sud.



Socratea exorrhiza ( Mart. ) H.Wendl.


Socratea exorrhiza.


Socratea exorrhiza. Palmier marcheur.


Socratea exorrhiza ( Mart. ) H.Wendl, appartient à la famille des Arecaceae à la sous-famille des Arecoideae et au genre Socratea qui comprend cinq espèces de palmiers originaires d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud. Étymologie de nom du genre Socratea, d'après le philosophe grec Socrate. Étymologie de l'épithète Exorrhiza : du grec exo signifiant dehors et riza signifiant racine.

Les cinq espèces du genre Socratea H.Karst :
- Socratea exorrhiza (Mart.) H.Wendl.
- Socratea hecatonandra (Dugand) R.Bernal.
- Socratea montana R.Bernal & AJHend.
- Socratea rostrata Burret.
- Socratea salazarii H.E.Moore.


Origine, répartition Socratea exorrhiza :

Le Palmier marcheur ou Palmier à échasses, Socratea exorrhiza est un palmier originaire des forêts tropicales humides d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud. Ce palmier a été introduit pour l'ornement dans les régions tropicales, parcs, jardins, conservatoires...


Socratea exorrhiza à La Réunion :

Socratea exorrhiza est présent à La Réunion uniquement à l'état cultivé, ce palmier très rare dans l'île se trouve dans quelques parcs et jardins créoles.


Description Socratea exorrhiza :

Socratea exorrhiza, le palmier marcheur ou palmier à échasses se caractérise notamment par ses racines-échasses épineuses formant un cône soutenant la base du stipe. Socratea exorrhiza est un palmier monoïque qui peut atteindre 20 à 25 mètres de haut, avec un diamètre du stipe de 12 à 16 cm.

Le stipe est porté par un cône racinaire formé par de nombreuses racines qui peuvent mesurer jusqu'à 2 m de long. La fonction de ces racines a longtemps été le sujet d'hypothèses diverses.

Les différentes hypothèses :

- A la recherche de la lumière. Si la lumière est meilleure sur un côté les racines se développent dans la zone éclairée et les racines sur le côté de la lumière faible ont tendance à mourir. Ainsi, le palmier se déplace dans la lumière.

- Pour se protéger des inondations. Les racines échasses pourrait être une adaptation pour permettre au palmier de croître dans des zones marécageuses de forêt.

- En 1980, John H. Bodley a suggéré que les racines échasses permettent au palmier de se déplacer du point de germination si un autre arbre lui tombe dessus et le renverse. Si un tel événement se produit alors le stipe produit de nouvelles échasses verticales et peut se redresser.

- Swaine a proposé en 1983 que les racines échasses permettent au palmier de se déplacer afin d'éviter les débris organiques.

- En plus des hypothèses portant sur la stabilité structurale améliorée, il a également été suggéré que les racines échasses permettent une stratégie de croissance verticale unique. Corne de cerf (1983) a suggéré que des racines échasses de Socratea exorrhiza peuvent faciliter la croissance rapide vers la canopée lorsque la lumière devient disponible dans le sous-étage.

Les feuilles sont pennées et mesurent jusqu'à 2 m de long, elles forment une couronne bleu-vert. Celles qui sont exposées au soleil sont plus épaisses et ont davantage de trichomes et de stomates que celles qui poussent à l'ombre.

L'inflorescence est axillaire et mesure 30-60 cm de long. Les fleurs sont blanches.

Le fruit jaune, comestible est allongé et mesure 1,5 à 2,5 cm de long.

Socratea exorrhiza est souvent colonisé par de nombreux épiphytes, on a trouvé jusqu'à 66 espèces appartenant à 15 familles.


Usage médical Socratea exorrhiza :

La partie interne des racines aériennes est employée comme aphrodisiaque masculin. Les racines sont également bouillies dans de l'eau pour préparer une infusion destinée à traiter l'hépatite.


Utilisation Socratea exorrhiza.

Le tronc est utilisé dans la construction de maisons et d'autres structures, ainsi que des lances de chasse. Il est généralement divisé en longueur avant d'être utilisé, mais il peut également être creusé et utilisé comme un tube.

Socratea exorrhiza ( Mart. ) H.Wendl.

Socratea exorrhiza.

Socratea exorrhiza. Palmier marcheur.


58 espèce(s) dans la famille des Arecaceae - Arecacées

1 espèce(s) dans le genre Socratea

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mardi 22 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker