Spoladea recurvalis (Fabricius, 1775). Papillon de nuit de la Réunion. Famille : Crambidae.

Spoladea recurvalis (Fabricius, 1775).

Pyrale de la betterave.

Papillon de La Réunion.

Spoladea recurvalis (Fabricius, 1775).


Spoladea recurvalis (Fabricius, 1775).


Spoladea recurvalis. Papillon de La Réunion.


Spoladea recurvalis.

Spoladea recurvalis (Fabricius, 1775).

Pyrale de la betterave.

- Nom commun : Pyrale de la betterave.
- Nom scientifique : Spoladea recurvalis (Fabricius, 1775).
- Synonyme :
- Phalaena recurvalis Fabricius, 1775.
- Hydrocampa albifacialis Boisduval, 1833.
- Classe : Insecta.
- Ordre : Lepidoptera.
- Sous-ordre : Noctuoidea.
- Super-famille : Pyraloidea.
- Famille : Crambidae.
- Sous-famille : Pyraustinae.
- Genre : Spoladea.
- Espèce : Spoladea recurvalis.
- Auteur : Fabricius, 1775.



Spoladea recurvalis (Fabricius, 1775)., appartient à la sous-famille des Pyraustinae, qui est la plus grande sous-famille de la famille des Crambidae. Elle regroupe environ deux mille espèces. Le genre Spoladea a été décrit par Guenée en 1854.



Répartition de Spoladea recurvalis.

Spoladea recurvalis a une très large répartition, ce papillon nocturne est présent dans le monde entier y compris en Europe mais surtout sous les tropiques.



Spoladea recurvalis à La Réunion.

A La Réunion Spoladea recurvalis est un papillon assez commun. Il est facilement observable à basse altitude dans les lieux incultes, les champs, le long des chemins et dans les jardins.



Description Spoladea recurvalis.

C'est un petit papillon, d'une envergure d'environ 20 mm, à noter que les spécimens d'Afrique, de madagascar est des mascareignes sont de plus petite taille que dans les autres régions du monde.

Il est brun foncé avec sur les ailes antérieures et postérieures une large bande médiane blanche. Les ailes postérieures possèdent aussi une courte barre blanche, en arrière de cette barre trois taches blanches alignées, plus de traits blanc à la frange. Les ailes antérieures aux extrémités sont bordées de blanc.

L'abdomen est zoné de blanc, avec une bande plus large sur le premier anneau, il est entièrement blanc en dessous.

Sa chenille est polyphytophage, elle squelettise les feuilles et se nourrit de nombreuses espèces de végétaux.

Les oeufs sont aplaties, elliptique, environ 0,9 x 0,6 mm, avec une surface nacrée. Ils sont déposés individuellement ou en petits groupes sur la face inférieure des feuilles.

La chenille est verte avec un épiderme transparent. Les larves matures deviennent rougeâtres, juste avant la nymphose.

Les chrysalides sont brun jaunâtre et mesurent environ 10 mm de long.



Nuisibilité de Spoladea recurvalis.

Spoladea recurvalis endommage les feuilles d'un certain nombre de légumes, par exemple l'amarante, l'aubergine, le haricot, la betterave, les cucurbitacées : melon, pastèque et d'autres cultures maraîchères. Les chenilles se nourrissent voracement et causent une défoliation grave. En peu de temps, les chenilles détruisent tout le feuillage, réduisant les feuilles à l'état de squelette.




Espèces de la famille des Crambidae présentes à La Réunion.

Classement par nom scientifique.

                   




Dernière mise à jour : Mercredi 18 Octobre 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+