Strobilanthes hamiltonianus (Steud.) Bosser et Heine, Califon, espèce envahissante à La Réunion, Famille : Acanthaceae - Acanthacées.

Strobilanthes hamiltonianus (Steud.) Bosser et Heine

Califon

Espèce envahissante à La Réunion.

- Nom à La Réunion : Califon.
- Autre nom : Toupette.
- Nom scientifique : Strobilanthes hamiltonianus (Steud.) Bosser et Heine.
- Synonymes :
- Difluglossa colorata (Nees) Bremek.
- Goldfussia colorata Nees.
- Ruellia hamiltoniana Steud.
- Strobilanthes coloratus (Nees) T. Anderson.
- Ordre : Scrophulariales.
- Famille : Acanthaceae - Acanthacées :: 29 espèces sur le site.
- Genre : Strobilanthes Blume. 1 espèce(s) dans le genre Strobilanthes
- Espèce : Strobilanthes hamiltonianus.
- Origine : Inde.



Strobilanthes hamiltonianus.


Fleur Strobilanthes hamiltonianus.


Feuilles Strobilanthes hamiltonianus.


Califon. Strobilanthes hamiltonianus.


Strobilanthes hamiltonianus appartient à la famille des Acanthaceae et au genre Strobilanthes qui compte environ 250 espèces des régions tropicales de l'Ancien Monde.


Origine, répartition de Strobilanthes hamiltonianus :

Strobilanthes hamiltonianus (Steud.) Bosser et Heine, est originaire de l'inde, l'espèce a été introduite pour l'ornement dans de nombreuses régions et s'est parfois naturalisée.


Strobilanthes hamiltonianus à La Réunion :

Introduite à La Réunion comme plante ornementale, Strobilanthes hamiltonianus porte le nom vernaculaire de Califon parfois de Toupette, cette espèce populaire a réussi à s'échapper des jardins créoles et à coloniser les milieux secondarisés et des forêts peu dégradées.


Nuisibilité Strobilanthes hamiltonianus à La Réunion :

Le califon est capable de former des massifs denses monospécifiques et de concurrencer la végétation indigène. Strobilanthes hamiltonianus est donc devenue une espèce très envahissante à La Réunion, l'espèce est présente dans les ravines et forêts humides à moyenne altitude. Strobilanthes hamiltonianus (Steud.) Bosser et Heine., est classé Niveau 5 sur 5 : taxon exotique (ou cryptogène) très envahissant, dominant ou co-dominant dans les milieux naturels ou semi-naturels, ayant un impact direct fort sur la composition, la structure et le fonctionnement des écosystèmes.


Description Strobilanthes hamiltonianus :

Strobilanthes hamiltonianus est une herbe dressée, ramifiée pouvant atteindre 2 mètres de hauteur.

Les tiges et les nœuds sont pubescents. Tige cannelée, renflée aux nœuds.

Les feuilles de la base sont pétiolées 6 à 30 mm de long, les feuilles du haut de la tige sont presque sessiles. Les feuilles sont opposées elliptiques ou étroitement ovales, apex parfois falciformes avec une pointe acuminée asymétrique, base fortement asymétrique, la moitié arrondie, de l'autre décurrentes. La marge est dentelées, les dents sont espacées, ciliées avec des poils rouges multicellulaires. Le limbe est fortement marqué par 5 à 6 nervures latérales de chaque côté de la nervure centrale.

Inflorescences, têtes fleuries portées à l'aisselle de la tige principale ou à l'aisselle des bourgeons. Fleurs en clochettes roses présentes de février à juillet. Fleur de 4 cm de long composée d'un long tube cylindrique, étroit à la base s'ouvrant sur 5 lobes arrondis.

Le fruit est une capsule fusiforme, les graines sont couvertes de poils denses et enchevêtrées.


Multiplication Strobilanthes hamiltonianus :

Strobilanthes hamiltonianus se multiplie par ses graines, son fruit déhiscent rejette les graines à quelques mètres du pied mère lors de son ouverture brutale. L'espèce se multiplie aussi par reproduction végétative par bouturage, rejets de la souche ou drageons. Bouturage possible à partir d'une feuille au niveau du pétiole.


Ernst Gottlieb von Steudel :

Strobilanthes hamiltonianus (Steud.) : Ernst Gottlieb von Steudel, né le 30 mai 1783 à Esslingen et mort le 12 mai 1856 à Mannheim, est un médecin et botaniste allemand.

Steudel laisse surtout son nom associé à ses grandes publications. En effet, son Nomenclator botanicus est un recueil visant à être un index complet des genres et espèces du règne végétal connus à son époque. Il en a résulté une précieuse et imposante liste alphabétique de près de 3.300 genres et 40 000 espèces végétales recensant les synonymies nomenclaturales et taxonomiques. Son autre ouvrage majeur, Synopsis planterum glumacearum est une monographie sur les Graminées (vol.1 : famille des Poaceae) et les Carex ou laîches (vol.2 : famille des Cyperaceae).

La norme abréviation auteur Steud. est utilisé pour indiquer : Ernst Gottlieb von Steudel

Strobilanthes hamiltonianus.

Fleur Strobilanthes hamiltonianus.

Feuilles Strobilanthes hamiltonianus.

Califon. Strobilanthes hamiltonianus.


29 espèce(s) dans la famille des Acanthaceae - Acanthacées

1 espèce(s) dans le genre Strobilanthes

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Vendredi 23 Août 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh