Trema orientalis (L.) Blume, Bois d'Andrèze, Famille : Cannabaceae - Cannabacées.

Trema orientalis (L.) Blume

Bois d'Andrèze

Espèce envahissante à La Réunion.

- Nom à La Réunion : Bois d'Andrèze.
- Autre nomn à La Réunion : Andrèze.
- Nom scientifique : Trema orientalis (L.) Blume.
- Synonymes :
- Celtis madagascariensis Bojer
- Celtis orientalis L.
- Sponia affinis Planch.
- Sponia commersonii Decne. ex Planch.
- Sponia orientalis (L.) Decne.
- Sponia orientalis (L.) Decne. var. affinis (Planch.) Baker.
- Sponia orientalis (L.) Decne. var. commersonii (Planch.) Baker.
- Trema commersonii (Planch.) Blume.
- Trema guineensis (Schumach. et Thonn.) Ficalho.
- Ordre : Rosales.
- Famille : Cannabaceae - Cannabacées :: 2 espèces sur le site.
- Sous-famille : Celtidoideae.
- Genre : Trema Lour. 1 espèce(s) dans le genre Trema
- Espèce : Trema orientalis.
- Origine : Asie. Afrique. Australie.



Trema orientalis (L.) Blume.


Trema orientalis (L.) Blume.


Trema orientalis (L.) Blume.


Trema orientalis (L.) Blume.


Trema orientalis (L.) Blume.


Trema orientalis (L.) Blume, appartient à la famille des Cannabaceae à la sous-famille des Celtidoideae et au genre Trema qui comprend environ 15 espèces d'arbres que l'on trouve dans les régions tropicales et subtropicales d'Asie, du nord de l'Australie, d'Afrique, d'Amérique du Nord et d'Amérique centrale.

Trema orientalis (L.) Blume.


Origine, distribution Trema orientalis.

Originaire des zones principalement tropicales d'Afrique, de l'Asie et d'Australie Trema orientalis est présent, parfois naturalisé dans de nombreuses régions chaudes, l'espèce est considérée comme envahissante à Hawaii, dans les Îles Salomon, à La Réunion.


Trema orientalis à La Réunion.

Trema orientalis a été vraisemblablement introduit de Madagascar à La Réunion au milieu du 19ème siècle. L'espèce aujourd'hui naturalisée se rencontre généralement dans les forêts humides de basse et moyenne altitude.


Nuisibilité Trema orientalis à La Réunion.

Trema orientalis est une espèce pionnière des zones perturbées, elle entre en compétition avec les espèces indigènes pionnières au cours des stades dynamiques de recolonisation. Trema orientalis est présent dans les fourrés secondaires et les lisières de forêts humides. Outre sa reproduction végétative par rejet de la souche, les graines sont disséminés par les oiseaux pigeons et tourterelles qui consomment ses fruits. Trema orientalis (L.) Blume est inscrit dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, niveau 4 sur 5, niveau 4 : taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant dans les milieux naturels ou semi-naturels avec une densité plus ou moins importante sans toutefois dominer ou codominer la végétation.

Trema orientalis (L.) Blume.


Description Trema orientalis.

Trema orientalis est un arbuste en zone sèche de 3 à 4 m de hauteur, un arbre en zone humide pouvant atteindre 20 m de haut avec un tronc d'environ 80 cm de diamètre. Les rameaux ou branches sont plus ou moins étalés horizontalement ou tombants. Son écorce grise est lisse et fissurée.

Les feuilles sont simples, alternes, distiques et pétiolées. Le pétiole canaliculé, pubescent mesure de 5 à 14 mm, les stipules sont deltoïdes, acuminées, longues de 3 à 4 mm, caduques. Le limbe est ovale-oblong, de 5 à 15 cm de long et 2 à 7 cm de large, à base cordée et inégale, à aigu ou acuminé au sommet. La face supérieure du limbe est plus ou moins rugueuse, la face inférieure à indument persistant. La marge est régulièrement serrulée.

Trema orientalis est une espèce monoïque, fleurs mâles et femelles séparées. Les inflorescences pluriflores, en touffes denses, naissent à la base des feuilles. Les fleurs petites de 1 à 2 mm de diamètre sont blanche-verdâtre.

Le fruit est une drupe verte devenant noire, ovoïde à globuleuse contenant une graine noire, dure, de forme ovoïde et large, légèrement aplatie, de 2 à 5 mm de diamètre.

Trema orientalis (L.) Blume.


Utilisation Trema orientalis.

Trema orientalis est utilisé pour la production de pâte à papier, son écorce pour la fabrication de ficelle ou de corde. En Inde, en Tanzanie, à Madagascar le bois est utilisé pour fabriquer du charbon de bois.


Utilisation médicinale Trema orientalis.

Trema orientalis est utilisé en médecine traditionnelle, les feuilles et l'écorce sont utilisées pour traiter la toux, les maux de gorge, l'asthme, la bronchite, la gonorrhée, la fièvre jaune, les rages de dents, et comme antidote à un empoisonnement général.

Trema orientalis (L.) Blume.

Trema orientalis (L.) Blume.


2 espèce(s) dans la famille des Cannabaceae - Cannabacées

1 espèce(s) dans le genre Trema

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mardi 16 Juillet 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh