Triumfetta pentandra A. Rich. Lappulier à cinq étamines. Flore de La Réunion. Famille : Malvaceae - Malvacées.

Triumfetta pentandra A. Rich.

Lappulier à cinq étamines.

Flore de La Réunion.

Triumfetta pentandra A. Rich.


Triumfetta pentandra A. Rich.


Triumfetta pentandra A. Rich.


Triumfetta pentandra A. Rich.

Triumfetta pentandra A. Rich.

Lappulier à cinq étamines.

- Nom : Lappulier à cinq étamines.
- Nom scientifique : Triumfetta pentandra A. Rich.
- Synonyme :
- Triumfetta cuneata Hochst. ex A. Rich.
- Triumfetta neglecta Wight & Arn.
- Ordre : Malvales.
- Famille : Malvaceae - Malvacées.
- Sous-famille : Grewioideae.
- Genre : Triumfetta L.
- Origine : Voir texte.



Triumfetta pentandra A. Rich., appartient à la famille des Malvaceae à la sous-famille des Grewioideae et au genre Triumfetta L., qui comprend environ 100 espèces à répartition pantropicale.



Origine, répartition de Triumfetta pentandra.

Triumfetta pentandra A. Rich., est une espèce présente dans l’ensemble des zones tropicales. Elle est répandue dans toutes les régions sèches d’Afrique tropicale, depuis le Cap-Vert, la Mauritanie et le Sénégal jusqu’en Erythrée et en Ethiopie, et vers le sud jusqu’en Namibie, au Botswana, au Zimbabwe, au Mozambique, à Madagascar, à l’île de la Réunion et à l’île Maurice.



Triumfetta pentandra à La Réunion.

Triumfetta pentandra A. Rich., est une espèce amphinaturalisée, assimilée indigène, présente principalement dans l'Ouest de l'île. L'espèce est classée potentiellement envahissante, taxon exotique (ou cryptogène) potentiellement envahissant, pouvant se régénérer localement (naturalisé) mais dont l’ampleur de la propagation n’est pas connue ou reste encore limitée.



Le genre Triumfetta à La Réunion.

Le genre Triumfetta est représenté à La Réunion par trois espèces :
- Triumfetta pentandra A. Rich.
- Triumfetta rhomboidea Jacq.
- Triumfetta tomentosa Bojer.



Description de Triumfetta pentandra.

Triumfetta pentandra est une plante annuelle herbacée à racine pivotante. Sa tige plus ou moins érigée peut atteindre 2 m de hauteur, elle est cylindrique pleine, subligneuse recouverte de poils étoilés, de couleur rougeâtre ou verte.

Les feuilles sont simples, alternes. La feuille est portée par un pétiole poilu de 0.5 à 5 cm de long, présence de stipules étroitement triangulaires, poilues, pouvant atteindre 7 mm de long, brun foncé. La forme du limbe est très variable, le limbe des feuilles basales est généralement ovale, parfois palmé avec 3 lobes, parfois plus large que long, à base arrondie à cunéiforme, à l'apex aigu à acuminé. Le limbe des feuilles terminales est ovale-lancéolé. Le limbe de toutes les feuilles peut être sur la face supérieure tantôt à poils doux, tantôt subscabre, tantôt glabre, la face inférieure à poils étoilés doux, il est marqué de 3 nervures palmées à la base. La nervure médiane porte des nervures secondaires pennées. La marge est grossièrement dentelée.

Inflorescence terminale ramifiée, atteignant 45 cm de long composée de petits glomérules insérés à l'aisselle des feuilles supérieures, chaque glomérule composée de 1 à 6 fleurs. Le glomérule est porté par un pédoncule poilu mesurant jusqu’à 3 mm de long, les bractées sont étroitement triangulaires, de 1,5 à 2 mm de long. La fleur jaune orangé est bisexuée, régulière avec un pédicelle de 1 mm de long. Le calice est formé de 5 sépales libres, elliptiques-linéaires, de 2–4 mm de long, à poils étoilés disséminés à l’extérieur, à épine apicale de 0,5 mm de long. La corolle est formée 5 pétales libres, en cuillère, de 3 à 3,5 mm × 0,5 à 1 mm, pourvus d’un onglet basal, généralement 5 étamines mais parfois jusqu'à 13 formées d'un long filet surmonté d'une anthère globuleuse très courte.

Le fruit est une capsule ovoïde non déhiscente munie d'épines brunes pointant vers l’avant, chacune généralement glabre hormis une rangée de poils blancs brillants et chacune surmontée au sommet d’un poil transparent, recourbé, orienté vers l’avant. La capsule contient de 2 à 4 graines.

Les graines sont piriformes. Elles mesurent 2,2 mm de long et 1,3 mm de large. Le tégument est lisse et de couleur brun orangé.



Multiplication de Triumfetta pentandra.

Triumfetta pentandra se reproduit uniquement par ses graines.




Espèces de la famille des Malvaceae présentes à La Réunion.

                                                                                                   




Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Lundi 12 Novembre 2018   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2018

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+


Les dernières pages ajoutées :


Euphorbia xylophylloides Brongn. ex Lem

Euphorbia xylophylloides Brongn. ex Lem

Cylindropuntia leptocaulis (DC.) FMKnuth

Cylindropuntia leptocaulis (DC.) FMKnuth

Cylindropuntia spinosior (Engelm.) FMKnuth

Cylindropuntia spinosior (Engelm.) FMKnuth

Alluaudia procera (Drake) Drake

Alluaudia procera (Drake) Drake

Espostoopsis dybowskii (Rol.-Goss.) Buxb

Espostoopsis dybowskii (Rol.-Goss.) Buxb