Veronica persica Poir, Véronique de Perse, Espèce potentiellement envahissante à La Réunion, Famille : Plantaginaceae - Plantaginacées.

Veronica persica Poir

Véronique de Perse

Espèce potentiellement envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Véronique de Perse.
- Autre nom : Véronique commune.
- Nom scientifique : Veronica persica Poir.
- synonymes :
- Cardia filiformis Dulac.
- Pocilla persica (Poir.) Fourr.
- Veronica byzantina BSP.
- Veronica diffusa Raf.
- Veronica meskhetica Kem.-Nath.
- Veronica precox Raf.
- Ordre : Lamiales.
- Famille : Plantaginaceae - Plantaginacées :: 13 espèces sur le site.
- Tribu : Veroniceae.
- Genre : Veronica L.
- Origine : Europe. Asie.



Veronica persica Poir.


Veronica persica Poir.


Veronica persica Poir.


Veronica persica Poir., est une plante herbacée de la famille des Plantaginaceae (classification APG III) et du genre Veronica qui comprend environ 200 espèces originaires de Nouvelle-Zélande, Australie, Nouvelle-Guinée, et Amérique du Sud.


Origine, répartition Veronica persica Poir.

Originaire d'Europe et d'Asie Veronica persica a été introduite et s'est naturalisée dans de nombreux pays. L'espèce a maintenant une aire de répartition cosmopolite.


Veronica persica à La Réunion.

Veronica persica introduite à La Réunion pour l'ornement est maintenant sténonaturalisée, l'espèce est considérée comme potentiellement envahissante.


Description de Veronica persica Poir.

Veronica persica est une herbacée annuelle à tiges cylindriques, pubescentes, couchées, diffuses ou ascendantes pouvant atteindre de 10 à 40 cm. Elle émet des racines aux noeuds.

Les feuilles d'un vert clair sont opposées, courtement pétiolées. Le limbe est largement ové, plus long que large, au sommet obtus, la marge est irrégulièrement dentée. Les feuilles qui sont situées au-dessus des premières fleurs sont alternes.

Inflorescence, fleur hermaphrodite, solitaire naissant à l'aisselle des feuilles, portée par un pédoncule pubescent plus long que les feuilles, jusqu'à trois fois plus, ce qui permet de la distinguer de Veronica agrestis L., où le pédoncule est plus court que la feuille ou l'égalant.

La fleur hermaphrodite est composée d'un calice à 4 lobes ovales-oblongs, obtus, ciliés, d'une corolle gamopétale à quatre pétales bleu clair striés, dépassant le calice à 4 lobes divariqués deux à deux, lancéolés, à peine ciliés. Le pétale inférieur est plus étroit et plus pâle que les autres (souvent blanchâtre), le pétale supérieur, au contraire, est légèrement plus large. Deux étamines. Ovaire à deux carpelles. Style de de 1,5 à 3 mm, filiforme persistant sur le fruit, rose, aussi long ou plus long que les étamines.

Le fruit est une capsule poilue, un peu réticulée, large de 5 à 7 mm sur 4 de haut, échancrée, à lobes comprimés et très divergents. Chaque lobe contient quatre à huit graines de couleur jaune, petites et rugueuses, aplaties et pubescentes, plus ou moins réniformes.

Photos : © Denis Payet.


13 espèce(s) dans la famille des Plantaginaceae - Plantaginacées

4 espèce(s) dans le genre Veronica

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Vendredi 18 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker