Villa des Brises. Domaine de Manapany Petite-île La Réunion.

Villa des Brises.

A voir. A faire. A visiter à Petite-île La Réunion.



Villa des Brises La Réunion.


Four et cuve Villa des Brises.


Villa des Brises.


Villa des Brises.

Petite-île La Réunion.

- Nom : Villa des Brises.
- Autre nom : Domaine de Manapany.
- Année de construction : 1887.
- Monument : Classé 17 décembre 2015.
- Situation : 96, rue Maxime-Payet.
- Ville : Manapany.
- Commune : Petite-île.



Villa des Brises.

Villa des Brises est inscrite monument historique le 17 décembre 2015.



Histoire Villa des Brises.

La Villa des Brises est construite en 1887 sur le Domaine de Manapany par Alexandre Payet et Marie Payet née Bordet. Le domaine est vaste 150 hectares, 40 ouvriers et 9 domestiques sont employés par la famille Payet. Cette belle case créole, icône de l'architecture réunionnaise est connue pour son histoire agricole, exploitation de la canne à sucre, son verger, et son jardin.

En 1888 Alexandre Payet devient l'adjoint du Maire de Saint-Pierre, c'est Marie Payet qui prend en charge la gestion du Domaine. Elle s'éteindra en 1924 et restera dans les mémoires comme étant Madame Marie, la Dame de Manapany. Alexandre lui, jouit de sa qualité de propriétaire terrien prospère et d'homme politique populaire. Il s'éteint en 1911, alors q'il célébrait un mariage.

A la mort de leurs parents et grè des successions, la propriété devient celle de leurs trois dernières filles vivantes, Valentine surnommée la Grande Mademoiselle qui veille à la bonne gestion du domaine, Lucille chargée de la basse-cour et Adèle, l'intellectuelle. Célibataires et très pieuses les trois soeurs en 1950 partent pour un séjour de 9 mois à Rome. Elles obtiennent audience avec le Pape PIE XII. Les trois soeurs célibataires seront vite surnommées les Trois sans hommes.

Les trois soeurs font construire en face de la Villa des Brises une chapelle dédiée à Sainte-Marguerite Marie, elle est bénite par Monseigneur François-Emile-Marie Cléret de Langavant, évêque de La Réunion le 21 juin 1944. La chapelle Sainte-Margueritte est surnommée la Chapelle des Trois sans hommes. Dans les années 1970, à la mort de la dernière sœur Lucille, la chapelle est offerte au diocèse.

En 1977 la maison et les Terres sont léguées au neveau de la famille, Augustin Mondon. Durant une trentaine d'années la maison a été louée à une ostéopathe, une laborantine et à un médecin.

Août 2012 la Villa des Brises sert de relais au Parc National de La Réunion (secteur sud). Elle accueille les bureaux et les locaux des agents du secteur. Ce lieu hors du commun vise aussi à accueillir le public dans un but d'information et de promotion des Pitons, cirques et remparts de La Réunion. Visites guidées touristiques et scolaires, maison des Terroirs, atelier culinaire, semaine créole animent cette ancienne demeure.

Les différentes successions ont quelque peu morcelé le domaine, mais l'essentiel à savoir, la maison et les terrains limitrophes, soit 45 hectares autour de la maison, sont toujours restés dans la famille. A l'arrière de la maison est encore visible le four et la cuve où cuisait le manger des animaux.


Dernière mise à jour : Vendredi 28 Avril 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.


Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+