Corylus avellana L, Noisetier, coudrier, Famille : Betulaceae - Betulacées.

Corylus avellana L

Noisetier, coudrier

- Nom commun : Noisetier, coudrier.
- Nom français standard : Noisetier commun.
- Fruit : Noisette.
- Nom scientifique : Corylus avellana L.
- Synonymes :
- Corylus alba Aiton ex Steud.
- Corylus arborea Steud.
- Corylus ardua Poit. & Turpin.
- Corylus filicifolia A.DC.
- Corylus grandis Aiton.
- Corylus hispanica Mill. ex D.Rivera & al.
- Corylus laciniata A.DC.
- Corylus ovata Lam. ex Steud.
- Corylus pumila Lodd. ex Loudon.
- Corylus serenyiana Pluskal.
- Corylus urticifolia Dippel.
- Ordre : Fagales.
- Famille : Betulaceae - Betulacées :: 1 espèces sur le site.
- Sous-famille : Coryloideae.
- Genre : Corylus. 1 espèce(s) dans le genre Corylus
- Espèce : Corylus avellana.
- Origine : Europe, Asie mineure.



Corylus avellana, noisetier, noisette.


Corylus avellana, noisetier, noisette.


Corylus avellana, noisetier, noisette.


Corylus avellana, noisetier, noisette.


Corylus avellana L, le noisetier ou coudrier appartient à la famille des Betulaceae et au genre Corylus qui comprend une quinzaine d'arbres et d'arbustes, cultivés essentiellement pour leurs fruits : les noisettes. Corylus signifie casque en latin. C'est une référence à la forme des cupules, bractées membraneuses et frangées, qui entourent la noisette.


Origine, répartition Corylus avellana :

Corylus avellana, le noisetier commun est spontané dans l’ensemble de l’Europe, de l’Asie mineure. Il se trouve surtout sur les sols basiques à légèrement acides, assez frais, commun dans les bois au climat tempéré, il est un des premiers arbustes à coloniser les espaces perturbés.

Corylus avellana est très largement cultivé pour son fruit la noisette. Le lieu de culture de noisetiers s'appelle une noiseraie. Dans les noiseraies, les noisetiers sont conduits en arbre, et donc taillés comme des pommiers de plein vent. De nombreuses variétés ont été sélectionnées. Ces variétés dérivent presque toutes de Corylus avellana à graines rondes et Corylus maxima à graines ovales. La Turquie est le premier producteur et exportateur mondial de noisettes.


Corylus avellana à La Réunion :

Corylus avellana est une espèce présente à La Réunion uniquement à l'état cultivé. Plusieurs cultivars ont été sélectionnés pour la production de noisettes, ils ont été planté en plusieurs points de l'Île : Plaine des Cafres, Aurère, Cilaos. L'identité exacte des Corylus plantés à la Réunion n'est pas certaine. Pour cette espèce monoïque la fructification à La Réunion est très rare, peut-être d'après RIVALS (1960) par absence de synchronisme entre les floraisons des fleurs mâles et femelles.


Description Corylus avellana.

Corylus avellana, le noisetier est un arbuste de 3 à 6 m de hauteur, il forme des touffes composées de plusieurs troncs fins. L'écorce est lisse, brune cuivrée et marquée de fines lenticelles blanchâtres horizontales. Les jeunes rameaux pubescents sont hérissés de poils glanduleux, crochus, rougeâtres, de 1 à 2 mm de long.

Les feuilles courtement pétiolées, pétiole pubescent couvert de poils glanduleux, sont alternes, caduques. Le limbe de 6 à 10 cm, vert tendre, de forme cordée, ovale à obovale arrondie est acuminé au sommet, finement velues. La marge est découpée en grandes dents, elles-mêmes bordées de plus petites, velues.

Corylus avellana est une espèce monoïque, fleurs mâles et femelles sur le même pieds.

Inflorescence en chatons pendants de 5 à 10 cm pour les fleurs mâles. Les fleurs femelles apparaissent quelques semaines après les fleurs mâles, elles sont condensées en glomérules, elles portent 2 longs styles rouges et forment des épis dressés.

Les fruits, les noisettes sont des akènes, les noisettes sont généralement groupées en petites grappes appelées trochets formées de deux ou trois fruits. La noisette de forme plus ou moins ovoïde, peut atteindre 3 cm de long et 2 de diamètre, ce fruit à coque est protégé avant maturité complète par une enveloppe de forme tubulaire, l’involucre, d’aspect foliacé et divisée en lobes irréguliers à son extrémité, elle est plus ou moins enveloppante selon les variétés. Étant pourvu d’une coque, ce fruit peut se conserver à l’air libre durant plusieurs mois, il contient une seule graine, l'amande, qui occupe toute la cavité interne du péricarpe. Le stockage des noisettes se fait au frais dans un local aéré à l'abri des rongeurs.


Multiplication Corylus avellana :

Le noisetier se multiplie par marcottage, drageonnage ou bouturage. Par zoochorie, en Europe, les écureuils sont un élément important dans la reproduction du noisetier. Ils enterrent les noisettes loin de l'arbre, afin de se faire des réserves alimentaires, mais n'utilisent pas l'intégralité de ces réserves.


Culture, entretien Corylus avellana :

Lors de la culture domestique du noisetier, il est conseillé de planter différentes variétés, à des distances réduites, afin de multiplier les chances de pollinisation, et ainsi multiplier le nombre de noisettes. Il lui faut un sol frais et léger, il aime le soleil. Coupez ses vieilles branches, une quinzaine de branches suffisent.


Utilisation Corylus avellana :

La noisette débarrassée de sa coque présente une amande comestible riche en acide oléique oméga-9. Elle est un régal pour les amateurs de fruits secs. Sans compter les bienfaits qu’elle procure par sa richesse en fibres alimentaires, son haut taux potassium, sodium ainsi que par sa richesse en vitamine E et en polyphénols antioxydants. Les noisettes sont aussi une bonne source de protéines. La noisette, très énergétique, est donc tout à fait recommandée pour les sportifs, en raison de sa richesse en sels minéraux et oligo-éléments, à combiner idéalement avec les amandes, les noix et les raisins secs. La noisette peut être directement croquée, elle est aussi souvent utilisée râpée en poudre, concassée, ou coupée en copeaux, en pâtisserie et confiserie sous diverses formes. On en fait des crèmes, biscuits et gâteaux de toutes sortes.le gâteau creusois, spécialité du Limousin, est une pâtisserie aux noisettes renommée. Elle entre dans la composition a préparation industrielle de la pâte à tartiner au chocolat, le Nutella. L’huile de noisette est aussi utilisée en cosmétique ou pour ses propriétés astringente et émollientes.

Les branches de noisetier, très souples, étaient utilisées par les Celtes comme baguettes magiques. Les sourciers s’en servaient pour trouver l’eau. Le noisetier intéresse aussi beaucoup les trufficulteurs car il peut vivre en symbiose avec la truffe.

Corylus avellana, noisetier, noisette.

Corylus avellana, noisetier, noisette.

Corylus avellana, noisetier, noisette.

Corylus avellana, noisetier, noisette.


1 espèce(s) dans la famille des Betulaceae - Betulacées

1 espèce(s) dans le genre Corylus

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 22 Mai 2022   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2022

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.




Lien commerciaux


Les dernières pages ajoutées :


Zingiber zerumbet (L.) Roscoe ex Sm
Zingiber zerumbet (L.) Roscoe ex Sm

Scaevola plumieri (L.) Vahl
Scaevola plumieri (L.) Vahl

Setaria pumila (Poir.) Roem. & Schult
Setaria pumila (Poir.) Roem. & Schult

Clerodendrum indicum (L.) Kuntze
Clerodendrum indicum (L.) Kuntze

Paphiopedilum insigne (Wall. ex Lindl.) Pfitzer
Paphiopedilum insigne (Wall. ex Lindl.) Pfitzer

Araucaria heterophylla (Salisb.) Franco
Araucaria heterophylla (Salisb.) Franco