Setaria pumila (Poir.) Roem. & Schult, Sétaire naine, espèce envahissante à La Réunion, Famille : Poaceae - Poacées.

Setaria pumila (Poir.) Roem. & Schult

Sétaire naine

Espèce envahissante à La Réunion.

- Nom : Sétaire naine.
- Autres noms : Sétaire glauque, Sétaire jaune.
- Nom scientifique : Setaria pumila (Poir.) Roem. & Schult.
- Synonymes :
- Oplismenus helvolus (L.f.) P.Beauv.
- Panicum helvolum L.f.
- Panicum pallidifuscum Schumach.
- Panicum pumilum Poir.
- Panicum rubiginosum Steud.
- Pennisetum helvolum (L.f.) R.Br.
- Setaria auricoma Link ex A.Braun.
- Setaria breviglumis St.-Lag.
- Setaria dasyura Schlecht.
- Setaria erythraeae Mattei.
- Setaria helvola (L.f.) Roem. & Schult.
- Setaria laeta de Wit.
- Setaria pallidifusca (Schumach.) Stapf & C.E.Hubb.
- Setaria rubiginosa (Steud.) Miq.
- Setaria sciuroidea C.Muell.
- Setaria ustilata de Wit.
- Ordre : Poales.
- Famille : Poaceae - Poacées :: 39 espèces sur le site.
- Sous-famille : Panicoideae.
- Tribu : Paniceae.
- Sous-tribu : Cenchrinae.
- Genre : Setaria P. Beauv. 1 espèce(s) dans le genre Setaria
- Espèce : Setaria pumila.
- Origine : Incertaine.



Setaria pumila


Setaria pumila


Setaria pumila


Setaria pumila (Poir.) Roem. & Schult, appartient à la famille des Poaceae à la sous-famille des Panicoideae et au genre Setaria P. Beauv., qui comprend plus de 110 espèces présentes dans toutes les régions tempérées et tropicales du monde. Ce sont des plantes herbacées, annuelles ou vivaces, dont certaines sont cultivées pour l'alimentation humaine et animale. De nombreuses espèces de Setaria sont des mauvaises herbes des cultures et des plantes envahissantes


Origine, répartition Setaria pumila :

Setaria pumila est probablement originiaire des régions tropicales et subtropicales de l'Ancien Monde. Aujourd'hui Setaria pumila, la Sétaire naine est répaties dans les régions tempérées et subtropicales de tout le globe.


Setaria pumila à La Réunion :

Setaria pumila, est une espèce amphinaturalisé à La Réunion, asez commune, elle est présente sur l'ensemble de littoral de l'île. L’espèce apprécie la lumière directe du soleil, les régions à climat chaud à pluviosité assez forte et humidité constante.


Nuisibilité Setaria pumila :

Espèce rudérale pionnière des friches et cultures Setaria pumila est inscrit dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, niveau 3 sur 5, niveau 3 : taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant uniquement dans les milieux régulièrement perturbés par les activités humaines (bords de route, cultures, pâturages...) avec une densité plus ou moins forte. (Source CBNM).


Description Setaria pumila :

Setaria pumila est une plante annuelle, herbacée, aux racines fasciculées se développant en petite touffe, pouvant atteindre 1.30 m de hauteur.

Les chaumes glabres, dressés, grêles sont comprimés. Les noeuds de couleur brun foncé sont glabres aussi.

Les feuilles simples, glauques sont alternes. La gaine fortement comprimée est glabre, elle présente une carène aiguë, prononcée. La ligule formée par une rangée de nombreux poils ou de cils est membrano-ciliée, haute de 1,5 mm. Le limbe est linéaire, au sommet en coin aigu, dressé et plat, long de 3 à 30 cm et large de 2 à 10 mm. La nervure centrale, blanchâtre, forme une gouttière étroite. La marge est lisse, devenant finement scabre dans la moitié supérieure. Le face supérieure est finement scabre et parsemée, dans la moitié inférieure de longs poils flexueux de 3 à 5 mm. La face inférieure est glabre.

L'inflorescence est un faux épi terminal, de forme cylindriq. Les épillets sont solitaires, de forme ovoïde, courtement pédicellés. Du pédicelle partent 6 à 8 soies longues de 3 à 12 mm, finement scabres, à l’extrémité fauve ou rouge. L'épillet comprend 2 fleurs. La fleur inférieure est mâle ou stérile et la fleur supérieure est fertile. Les glumes, de forme ovale mesurent 1/3 à 2/3 de l'épillet. La lemme inférieure est membraneuse et bicarénée. La lemme supérieure est dure et fortement striée transversalement. Ses bords recouvrent légèrement la paléa de même nature mais lisse, de couleur pâle, fauve ou rougeâtre, long de 1 à 12 cm et large de 1 à 2 cm.

Le grain ovoïde, long de 1 à 1,5 mm, reste inclus dans la lemma et la paléa de la fleur supérieure. Setaria pumila se propage uniquement par graines.

Setaria pumila

Setaria pumila

Setaria pumila


39 espèce(s) dans la famille des Poaceae - Poacées

1 espèce(s) dans le genre Setaria

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mercredi 20 Octobre 2021   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2021

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.




Lien commerciaux


Les dernières pages ajoutées :


Zingiber zerumbet (L.) Roscoe ex Sm
Zingiber zerumbet (L.) Roscoe ex Sm

Scaevola plumieri (L.) Vahl
Scaevola plumieri (L.) Vahl

Setaria pumila (Poir.) Roem. & Schult
Setaria pumila (Poir.) Roem. & Schult

Clerodendrum indicum (L.) Kuntze
Clerodendrum indicum (L.) Kuntze

Paphiopedilum insigne (Wall. ex Lindl.) Pfitzer
Paphiopedilum insigne (Wall. ex Lindl.) Pfitzer

Araucaria heterophylla (Salisb.) Franco
Araucaria heterophylla (Salisb.) Franco