Flore de La Réunion Liste de la flore de La Réunion avec photos Page N° 26.


Flore de La Réunion.

1437 résultat(s) - 72 pages - Page N° 26.



Digitalis purpurea L

Digitalis purpurea L - Digitale pourpre - Famille : Plantaginaceae

Digitalis purpurea est natif et répandu dans la plupart des régions tempérées d'Europe. L'espèce a été introduite introduite pour l'ornement dans de nombreuses régions tempérées et s'est parfois naturalisée. Digitalis purpurea, la digitale pourpre est une plante envahissante à La Réunion, elle est présente dans les coupes forestières, les clairières, les lisières, les bords de chemins, jusqu'à 1 500 mètres d'altitude.


Dillenia indica L

Dillenia indica L - Pomme d'éléphant, Baboul - Famille : Dilleniaceae

Originaire d'Asie et de l'Inde Dillenia indica à été introduit dans les régions tropicales comme arbre ornemental et pour ses fruits. Éléphant Apple, pomme d'éléphant, est nommé Baboul ou Graine bourrique à La Réunion. Des plants de cette espèce venant du Mozambique furent débarqués le 30 juin 1864 : du navire des Messageries Impériales.


Dimocarpus longan Lour

Dimocarpus longan Lour - Longani, longanier - Famille : Sapindaceae

Dimocarpus longan est un arbre originaire de l'Asie du Sud-Est, l'espèce est très largement cultivée pour ses fruits dans les régions tropicales. De la même famille que le letchi ou litchi - Litchi sinensis, le longani a été introduit à La Réunion par Cossigny à la même époque en 1764. Cet arbre fruitier est surtout présent sur la bordure littoral, du niveau de la mer jusqu'à 600 mètres d'altitude.


Dioon edule Lindl

Dioon edule Lindl - Palma de la Virgen - Famille : Zamiaceae

Dioon edule est originaire des États de l'Hidalgo, Querétaro, San Luis Potosí, du sud de Tamaulipas et de Veracruz. Cette espèce a été plantée comme plante ornementale dans de nombreuses régions du globe. Dioon edule Lindl., est une espèce considérée par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) comme quasi-menacée du fait d'un déclin important de certaines populations, déclin pouvant dépasser 50 % dans certaines zones.


Dioscorea alata L

Dioscorea alata L - Igname ailée, Cambarre - Famille : Dioscoreaceae

Igname ailée Dioscorea alata L est appelé à La Réunion Cambarre. Autrefois cette plante était cultivée dans les jardins créoles pour l'alimentation. C'est une plante très précieuse du point de vue de l'alimentation et dont on utilise uniquement les racines. Il existe plusieurs variétés : la blanche, la violette et celle de cayenne. Mais aujourd'hui ce tubercule est méconnu.


Dioscorea bulbifera L

Dioscorea bulbifera L - Hoffe Pomme en l'air - Famille : Dioscoreaceae

Hoffe, Dioscorera bulbifera est appelé pomme en l'air à l'île de La Réunion, elle se trouve occasionnellement dans les jardins créoles, cette plante d'antan a quelque peu perdu son usage alimentaire. Originaire d'Afrique, d'Asie tropicale, Océanie, Dioscorea bulbifera L., a été introduit dans de très nombreuses régions tropicales comme plante ornementale et comme légume, souvent naturalisé Dioscorea bulbifera est considéré parfois comme une espèce envahissante.


Diospyros blancoi A. DC

Diospyros blancoi A. DC - Mambolo - Famille : Ebenaceae

Cet arbre fruitier devenu rare dans les jardins de La Réunion est nommé Mombolo ou Mabolo ou Mambolo ou Caca de chat. Diospyros blancoi est introduit d’abord à Maurice par Pierre Poivre en 1770, et bien plus tard à La Réunion où il est cultivé en 1825 au Jardin d'État, à Saint-Denis, par Nicolas Breon botaniste-jardinier du Jardin du Roi. Diospyros blancoi commu aussi sous son ancien nom scientifique Diospyros philippensis est présent à La Réunion uniquement à l'état cultivé.


Diospyros kaki Thunb

Diospyros kaki Thunb - Kaki, Coing de Chine - Famille : Ebenaceae

Originaire de la Chine et du Japon Diospyros kaki est largement cultivé comme arbre fruitier dans les régions tropicales, où l'espèce s'est parfois naturalisée. Diospyros kaki se décline en de très nombreux cultivars environ un millier. Diospyros kaki a été vraisemblablement introduit au début du XIXe siècle à La Réunion, le botaniste, médecin réunionnais Eugène Jacob de Cordemoy le signale comme subspontané dans sa flore de La Réunion de 1895. Sténonaturalisé dans l'Est et le Sud de l'île, Diospyros kaki est considéré comme potentiellement envahissant.


Diospyros nigra (J.F.Gmel.) Perrier

Diospyros nigra (J.F.Gmel.) Perrier - Sapotier noir, sapote - Famille : Ebenaceae

Diospyros nigra a été introduit à La Réunion comme arbre fruitier, il aurait fructifié pour la première fois en 1788. L'espèce est présente dans les jardins créoles, les parcs et les espaces urbains. Le sapotier noir s'est naturalisé poussant du littoral à 600 m d'altitude.


Diplazium proliferum (Lam.) Thouars

Diplazium proliferum (Lam.) Thouars - Fantzane - Famille : Athyriaceae

Diplazium proliferum (Lam.) Thouars., est une fougère présente à Madagascar, en Afrique tropicale, aux Mascareignes (Réunion, Maurice, Rodrigues), en Asie et Mélanésie. L'espèce est parfois cultivée pour l'ornement dans d'autres régions. Diplazium proliferum (Lam.) Thouars., est une fougère terrestre indigène à La Réunion, cette fougère porte le nom vernaculaire de Fantzane. L'espèce est présente dans l'île à basse altitude dans les endroits ombragés et humides, près de cascades et de sources.


Disperis cordata Sw

Disperis cordata Sw - Dispéride cordée - Famille : Orchidaceae

Disperis cordata Sw. est une orchidée géophyte, elle n'est pas visible en dehors de sa période de floraison, les feuilles aériennes disparaissent durant la période de repos. Elle est présente et assez commune à La Réunion dans les forêts plus ou moins sèches de 400 à 1 500 m d'altitude dans le Sud, l'Ouest et le cirque de Cilaos.


Disperis discifera H. Perrier

Disperis discifera H. Perrier - Disperis discifera - Famille : Orchidaceae

Disperis discifera H. Perrier, est une orchidée qui a été longtemps considérée comme disparue de La Réunion, non revue depuis 1880, elle a été retrouvée par Jacques Dielin en 2011, une seule station composée de quelques individus connue dans les hauts de l’Est de l'île.


Disperis oppositifolia Sm

Disperis oppositifolia Sm - Dispéride à feuilles opposées - Famille : Orchidaceae

Disperis oppositifolia Sm., est une orchidée endémique de Madagascar, des Comores et La Réunion et de l'île Maurice. Disperis oppositifolia est une orchidée qui a été décrite par James Edward Smith, botaniste britannique, né le 2 décembre 1759 à Norwich, mort le 17 mars 1828.


Disperis tripetaloides (Thouars) Lindl

Disperis tripetaloides (Thouars) Lindl - Disperis tripetaloides - Famille : Orchidaceae

Disperis tripetaloides est une orchidée indigène de Madagascar, des Comores, des Mascareignes (La Réunion, Maurice, Rodrigues) et des Seychelles. Disperis tripetaloides (Thouars) Lindl. est une orchidée géophyte, elle n'est pas visible en dehors de sa période de floraison, les feuilles aériennes disparaissent durant la période de repos. Elle est présente et assez rare à La Réunion dans les forêts plus ou moins sèches de 400 à 600 m d'altitude.


Dodonaea viscosa Jacq

Dodonaea viscosa Jacq - Bois de reinette - Famille : Sapindaceae

Dodonaea viscosa est une espèce considérée comme indigène à La Réunion où il est nommé le plus souvent bois de reinette, il doit son nom à l'odeur de ses feuilles que dégagent un parfum pomme de reinette quand on froisse les feuilles. On trouve à la réunion le bois de reinette jusqu'à 1 200 mètres d'altitude, il est facile de l'observer à Cilaos où il est très présent.


Dolichandra unguis-cati (L.) L.G. Lohmann

Dolichandra unguis-cati (L.) L.G. Lohmann - Griffes de chat - Famille : Bignoniaceae

Dolichandra unguis-cati (L.) L.G. Lohmann est une espèce aujourd'hui largement distribuée sur l'ensemble du globe est très souvent naturalisée. Elle est considérée comme l’une des lianes exotiques les plus destructrices, elle est parfois qualifiée d’espèce transformatrice en raison des changements qu’elle induit dans les écosystèmes. Dolichandra unguis-cati est capable d’affecter toutes les strates d’un écosystème forestier en colonisant tout l’espace, horizontalement et verticalement.


Dombeya acutangula Cav

Dombeya acutangula Cav - Mahot tantan, Mahot des bas - Famille : Malvaceae

Dombeya acutangula Cav. est une espèce endémique des Mascareignes : Maurice, Réunion, Rodrigues. Dombeya acutangula est une espèce vulnérable à La Réunion et en danger critique d’extinction à Maurice et Rodrigues. À Maurice, seules quelques populations fragmentées subsistent et à Rodrigues, l’espèce est considérée comme éteinte dans la nature.


Dombeya ciliata Cordem

Dombeya ciliata Cordem - Mahot blanc - Famille : Malvaceae

Dombeya ciliata est un arbre endémique de La Réunion, il porte le nom vernaculaire dans l'île de Mahot blanc. Il est présent principalement à l'étage mésotherme, qui commence de 800 à 900 m sur le versant au vent et de 1000 à 1100 m sur le versant sous le vent, jusqu'à 1900 m d'altitude. On le trouve aussi dans le milieu mégatherme humide à partir de 400 m d'altitude.


Dombeya ficulnea Baill

Dombeya ficulnea Baill - Petit mahot, Mahot à petites feuilles - Famille : Malvaceae

Dombeya ficulnea Baill., est un arbre endémique de La Réunion. Cette espèce assez commune est typique des forêts hygrophiles de 700 m à 2000 d'altitude, répandue sur les deux versants au vent et sous-le-vent de l'île où elle forme souvent des peuplements de plusieurs dizaines d'individus.


Dombeya populnea (Cav.) Baker

Dombeya populnea (Cav.) Baker - Bois de senteur bleu - Famille : Malvaceae

Dombeya populnea (Cav.) Baker., est un arbre endémique de l'île Maurice et de La Réunion, l'espèce paraît éteinte à Maurice où elle n'a pas été revue depuis longtemps. L'épithète populnea du latin pōpulneus signifiant de peuplier, semblable au peuplier, en effet les feuilles de l'espèce ressemblent à celles de certains peupliers, en particulier le Peuplier noir (Populus nigra L.).




72 page(s), vous êtes sur la page - 26 -     Page precédente     Page suivante


1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72

Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mercredi 20 Octobre 2021   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2021

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.




Lien commerciaux


Les dernières pages ajoutées :


Zingiber zerumbet (L.) Roscoe ex Sm
Zingiber zerumbet (L.) Roscoe ex Sm

Scaevola plumieri (L.) Vahl
Scaevola plumieri (L.) Vahl

Setaria pumila (Poir.) Roem. & Schult
Setaria pumila (Poir.) Roem. & Schult

Clerodendrum indicum (L.) Kuntze
Clerodendrum indicum (L.) Kuntze

Paphiopedilum insigne (Wall. ex Lindl.) Pfitzer
Paphiopedilum insigne (Wall. ex Lindl.) Pfitzer

Araucaria heterophylla (Salisb.) Franco
Araucaria heterophylla (Salisb.) Franco