Hoplochelus marginalis (Fairmaire, 1889), Hanneton de La Réunion, Famille : Scarabaeidae.

Hoplochelus marginalis (Fairmaire, 1889).

Hanneton La Réunion.

- Nom à La Réunion : Ver blanc de la Canne à sucre.
- Nom scientifique : Hoplochelus marginalis (Fairmaire, 1889).
- Classe : Insecta.
- Infra-classe : Pterygota.
- Ordre : Coleoptera.
- Sous-ordre : polyphaga.
- Infra-ordre : Scarabaeiformia.
- Super-famille : Scarabaeoidea.
- Famille : Scarabaeidae.
- Sous-famille : Melolonthinae.
- Tribu : Melolonthini.
- Genre : Hoplochelus Blanchard, 1851.
- Espèce : Hoplochelus marginalis.
- Auteur : Fairmaire, 1889.



Hoplochelus marginalis (Fairmaire, 1889)


Hoplochelus marginalis (Fairmaire, 1889)


Hoplochelus marginalis (Fairmaire, 1889), appartient à la famille des Scarabaeidae, à la sous-famille des Melolonthinae et au genre Hoplochelus Blanchard. Le genre Hoplochelus créé en 1851 par Blanchard pour l'espèce rhizotrogoides est endémique de Madagascar où les espèces se répartissent principalement dans la partie orientale de la Grande Île.


Hoplochelus marginalis à La Réunion :

Hoplochelus marginalis, le ver blanc de la canne à sucre a été introduit à la Réunion dans les années 1970. Rapidement cet hanneton a envahi toute l'île jusqu'à 1.000 mètres d'altitude. Aujourd'hui Hoplochelus marginalis est un Hanneton extrêmement commun à La Réunion.


Nuisibilité Hoplochelus marginalis à La Réunion :

Hoplochelus marginalis, identifié pour la première fois en 1981, n'a rencontré aucun facteur limitant son développement, nuisible il a progressivement envahi toutes les zones cannières de La Réunion.


Biologie Hoplochelus marginalis :

Hoplochelus marginalis a un cycle biologique divisé en quatre étapes pour une durée de 13 mois.

Première étape : La femelle pond d'octobre à décembre entre 40 et 60 œufs déposés en plusieurs fois.

Deuxième étape : Les œufs blancs qui mesurent quelques millimètres de diamètre, incubent 2 à 3 semaines avant d'éclore. Au stade L1 et L2 les larves peu mobiles et se nourrissent de matière organique.

Troisième étape : La larve effectue une deuxième mue pour atteindre le stade L3, elle devient extrêmement mobile et vorace, s'attaque aux racines sans préférence au niveau des plantes hôtes. Elle se déplace facilement de racine en racine pour s'alimenter et accumuler assez de réserves pour se nymphoser. Après 4 à 5 mois de développement, elle atteint 5 à 6 cm de long.

Quatrième étape : La larve L3 mature s’enfouit alors profondément dans le sol et entre en phase de repos. Après une dernière mue, la nymphe apparaît. Celle-ci immobile incube 2 à 3 semaines et subit d'importantes modifications morphologiques pour aboutir au hanneton.

L'introduction en 1988 du champignon entomopathogène Beauveria brongniartii à La Réunion a permis la réduction progressive des populations du ver blanc Hoplochelus marginalis, sous son seuil de nuisibilité économique.

Hoplochelus marginalis (Fairmaire, 1889).

Hoplochelus marginalis (Fairmaire, 1889).

Haut de page



Liens commerciaux

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Lundi 27 Juin 2022   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2022

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.

Booking.com




Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.