Psyllobora variegata (Fabricus 1781)., Coccinelle de La Réunion, Famille : Coccinellidae.

Psyllobora variegata (Fabricus 1781).

Coccinelle de La Réunion

- Nom scientifique : Psyllobora variegata (Fabricus 1781).
- Synonymes :
- Coccinella cognata (Dejean, 1837).
- Coccinella octodecimnotata (Olivier, 1808).
- Coccinella variegata (Fabricius, 1781)
- Thea variegata (Fabricius, 1781).
- Thea variegata var. octodecimsignata (Mulsant, 1866).
- Classe : Insecta.
- Sous-classe : Pterygota.
- Infra-classe : Neoptera.
- Super-ordre : Endopterygota.
- Ordre : Coleoptera.
- Sous-ordre : Polyphaga.
- Infra-ordre : Cucujiformia.
- Super-famille : Cucujoidea.
- Famille : Coccinellidae.
- Sous-famille : Coccinellinae.
- Tribu : Coccinellini.
- Genre : Psyllobora.
- Espèce : Psyllobora variegata.
- Auteur : Fabricus 1781.
- Origine : Indigène Réunion.



Psyllobora variegata (Fabricus 1781). Coccinelle de La Réunion.


Psyllobora variegata (Fabricus 1781).


Larve Psyllobora variegata (Fabricus 1781).


Psyllobora variegata (Fabricus 1781)., espèce anciennement connue sous le nom scientifique de Thea variegata (Fabricius, 1781)., appartient à la famille des Coccinellidae à La sous-famille des Coccinellinae et au genre Psyllobora. La famille des Coccinellidae, coccinellidés, est une famille d'insectes de l'ordre des coléoptères, appelées coccinelles, ou bêtes à bon Dieu.

Psyllobora variegata (Fabricus 1781).


Psyllobora variegata à La Réunion.

Psyllobora variegata est une coccinelle très commune à La Réunion, elle est présente du littoral jusqu'à 800 mètres d'altitude.

Psyllobora variegata est un prédateur très actif de l’oïdium, champignon de la famille des érysiphacées fréquent chez certains végétaux, qui se caractérise par l’apparition d’une sorte de moisissure ou d’un léger duvet blanc. En effet cette coccinelle se nourrit d’oïdium et elle pullule parfois à la face inférieure des feuilles de papayer, Carica papaya, qui sont envahies par ce champignon.


Description de Psyllobora variegata.

Psyllobora variegata est une espèce bicolore, jaune et noire, cette coccinelle est de taille moyenne, longueur 3.5 mm pour une largeur de 2.9 mm. La tête et le dessous du corps sont couverts d’une pilosité très fine et claire. Le front, les antennes, les pièces buccales sont jaunes ainsi que le clypeus, qui est marqué de 2 légères taches brunes médianes, parfois coalescentes.

Toute la partie postérieure du crâne est noire, cette coloration s’étendant en avant sur le vertex en un V court. Les antennes, à base découverte, comptent 11 articles, les 3 derniers en massue lâche. Les palpes maxillaires sont sécuriformes.

Le prosternum est jaune, un peu plus étroit que la base des élytres, marqué de 5 taches noires irrégulières ; son bord antérieur est sinué. L’écusson est noir.

Les élytres, jaunes, sont marqués chacun au maximum de 9 taches subcirculaires noires ; ce nombre peut être réduit par la coalescence des taches des séries médianes en bandes transversales.

Les épipleures sont jaunes, marqués de noir dans leur partie médiane.

Le prosternum est d’un jaune uni, le mésosternum varié de brun ; le métasternum est brun, taché de jaune postéro-latéralement.

Les pattes sont jaunes, la partie inférieure des fémurs tachée de brun : les tarses sont cryptotétramères.

L’abdomen montre 6 segments jaunes, largement tachés de brun dans leur milieu. Le 6 segment présente sur sa marge postérieure une échancrure étroite en V aigu (femelle) ou une large sinuosité en U (mâle).

Source :
Bulletin du Muséum National d'Histoire Naturelle : 3e série, no 210, janvier-février 1974, Zoologie 140.
Les Coccinellidae de l'île de La Réunion (Insecta Coleoptera) par :
J. Chazeau, Laboratoire de Zoologie appliquée, Centre ORSTOM, BP 434, Tananarive, Madagascar.
J. Tienne, Laboratoire d‘Entomologie de l’IRAT, BP 116, Saint-Denis, 974, La Rèunion.
H Furscho,- 8 München 50, Gustav Schiefer Str. 4 / V I I I , Allemagne (BRD).

Psyllobora variegata (Fabricus 1781).

Larve : Psyllobora variegata (Fabricus 1781).


Liste des Coccinellidae, coccinelles de La Réunion :


- Brumus suturalis (Fabricus, 1798).
- Cheilomenes sulphurea (Olivier, 1791).
- Chilocorus nigritus (Fabricius, 1798).
- Chilocorus politus (Mulsant, 1850).
- Clitostethus arcuatus (Rossi, 1794).
- Curinus coeruleus (Mulsant, 1850). Coccinelle introduite à La Réunion en 1991.
- Dysis bisquatuorguttata (Mulsant, 1850).
- Exochomus laeviusculus (Weise, 1909).
- Lindorus lophantae (Blaisdell, 1892).
- Olla v.nigrum (mulsan). Coccinelle introduite à La Réunion en 1992.
- Platynaspis capicola (Crotch, 1874).
- Psyllobora variegata (Fabricus 1781).
- Rodolia chermesina (Mulsant, 1850).
- Scyinizus constrictus (Mulsant 1850).
- Scymmus constrictus (Mulsan, 1850).
- Scymnus (Nephus) oblongosignatus (Mulsant, 1850).
- Scymnus (Nephus) oblongosignatus (Mulsant, 1850).
- Scymnus (Nephus) reunioni (Fürsch 1974).
- Scymnus (Nephus) voeltzkowi (Weise, 1910).
- Sticholotis gomyi (Chazeau 1974).
- Sticholotis madagassa (Weise 1909).
- Thea variegata (Fabricius, 1781). Synonyme de Psyllobora variegata (Fabricus 1781).

Haut de page



Liens commerciaux

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Lundi 27 Juin 2022   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2022

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.

Booking.com




Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.