Hypsopygia mauritialis (Boisduval, 1833). Papillon de La Réunion. Famille : Pyralidae.

Hypsopygia mauritialis (Boisduval, 1833).

Papillon de La Réunion.

Hypsopygia mauritialis (Boisduval, 1833).

Hypsopygia mauritialis (Boisduval, 1833).

- Nom scientifique : Hypsopygia mauritialis (Boisduval, 1833).
- Synonyme :
- Asopia mauritialis Boisduval, 1833.
- Pyralis lucillalis Walker, 1859.
- Pyralis regalis Walker, 1865.
- Pyralis ducalis Walker, 1865.
- Hypsopygia laticilialis Ragonot, 1891.
- Hypsopygia maritialis.
- Paraglossa mauritialis.
- Endotricha crobulus Lucas, 1891.
- Hypsopygia atralis Caradja, 1932.
- Hypsopygia pfeifferi Amsel, 1954.
- Classe : Insecta.
- Ordre : Lepidoptera.
- Sous-ordre : Ditrysia.
- Super-famille : Pyraloidea.
- Famille : Pyralidae.
- Sous-famille : Pyralinae.
- Tribu : Pyralini.
- Genre : Hypsopygia.
- Espèce : Hypsopygia mauritialis.
- Auteur : Boisduval, 1833.



Hypsopygia mauritialis (Boisduval, 1833)., est un papillon de la famille des Pyralidae, de la sous-famille des Pyralinae et du genre Hypsopygia décrit par Hübner en 1825.

Les Pyralinae plus de 900 espèces connues dans le monde sont de petits papillons dont la couleur et la posture sont caractéristiques, au repos, les ailes antérieures sont repliées vers l'arrière, les postérieures enroulées le long du corps, cela forme un triangle. En éveil, les ailes sont largement étalées sur les côtés du corps, l'avant du corps est cambré, dressé sur les pattes. Ces deux postures sont très différentes, on pourrait penser avoir affaire à deux espèces différentes.



Répartition Hypsopygia mauritialis.

Hypsopygia mauritialis est une espèce très répandue, présente en Afrique, Madagascar, La Réunion, île Maurice, Afrique du Sud, Asie, Australie, et Hawaï.



Hypsopygia mauritialis à La Réunion.

Hypsopygia mauritialis est un papillon commun à La Réunion, présent principalement en basse altitude.



Description de Hypsopygia mauritialis.

Hypsopygia mauritialis est un petit papillon d'une envergure de 16 à 15 mm pour un corps d'environ 8 mm de long. Au repos les ailes sont repliées, ailes brun violet bordées de jaune. En éveil les ailes sont étalées sur les côtés du corps.

Les chenilles d'Hypsopygia mauritialis se nourrissent des matériaux qui constitue les nids de guêpes de Polistes olivaceus (De Geer, 1773). Le nid de guêpes est constitué par du carton que la reine fabrique en mâchonnant des particules de bois et en les imprégnant de salive et de substances collantes qu'elle sélectionne sur les arbres.




Espèces de la famille des Pyralidae présentes à La Réunion.

Classement par nom scientifique.

   




Dernière mise à jour : Mercredi 13 Décembre 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+