Histoire de La Réunion année 1713, Histoire de Bourbon La Réunion, les événements de l'année 1713.

Histoire de La Réunion année 1713

- Page précédente :: Année 1712 - Page puivante :: Année 1714


29 janvier 1713, la colonie manque de main-d'œuvre, le gouverneur Pierre Antoine Parat de Chaillenest promet l'amnistie aux quelques marrons qui ont demandé asile a la montagne et qui n'ont pas d'autre crime à se reprocher :

Esclave marron

"On fait savoir à nos Noirs, Négresses qui sont marrons dans les bois et qui ne sont coupables d'aucun autre crime que celui de marronnage qu'ils aient au plus tard à se rendre dans quelques jours à commencer de celui-ci sous promesse qu'on leur fait qu'ils seront pardonnés de leur marronnage au contraire faute à eux de se rendre dans les quinze jours s'ils sont pris ils seront punis de mort et pour que la présente amnistie aient toute leur force et valeur, et que lesdits marrons y puissent faire foi, nous y avons apposé le sceau du Roy et celui de la royalle Compagnie à Saint-Paul".

27 février 1713, La plupart des concessions causaient des discutions parmi les concessionnaires, ( limite de concession ) et les habitants négligeaient de cultiver leurs terres. Aussi voyons-nous une ordonnance du 27 février 1713 leur enjoindre de rapporter leurs contrats au Conseil provincial, qui devait leur en donner de nouveaux, et déclarer que s'ils ne mettaient leurs terres en valeur dans un délai déterminé, leurs terrains feraient retour au domaine de la Compagnie, pour être distribués à d'autres habitants aux mêmes conditions.

23 juillet 1713, le navire l'Auguste apporte à Bourbon enfin les lettres de parentes du 7 mars 1711 portant création du Conseil provincial de Bourbon. Le conseil provincial comprend les représentants de la Compagnie : gouverneur, procureur fiscal, et ceux du clergé, des membres nommés par la gouverneur, pour chacun des trois quartiers, Saint-Denis, Saint-Paul et Sainte-Suzanne. Sur le plan politique, la création du Conseil provincial associe pour la première fois les habitants à la vie administrative. Jacques Léger, Augustin Panon et Pierre Parny furent les élus des quartiers. Henry Justamond siège comme procureur et Parat complète par la nomination de Denis Turpin, capitaine de Sainte-Suzanne.

25 juillet 1713, le gouverneur arbore son nouveau titre de Chevalier de Notre-Dame du Mont-Carmel et de Saint-Lazare de jérusalem.

Chevalier de Notre-Dame du Mont-Carmel et de Saint-Lazare de jérusalem

29 août 1713, tous les membres du Conseil se réunissent au gouvernement à Saint-Denis, cinq membres pour les affaires civiles et sept pour les affaires criminelles. Les lettres de Patentes sont lues et enregistrées, le gouverneur reçoit le serment de tous les membres du conseil.

1 er septembre 1713, Henry de Justamond nommé par le Conseil provincial notaire, ouvre un registre destiné à la transcription des sentences, obligations, contrats de mariage, donations, testaments. Jusque là, les concessions estampillées du sceau de la Compagnie étaient faites sur des feuilles volantes conservées par leurs tributaires et pouvaient être détruites ou égarées. Attribution de nouvelles concession, le gouverneur est maître de fixer la redevance de la concession de concert avec le demandeur. L'acte devra être signé en présence : du gouverneur, du notaire, du procureur général et du demandeur tous quatre devront signer la minute avec le greffier, à peine de nullité.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Lundi 15 Juillet 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.