Histoire de La Réunion année 1923, Histoire de Bourbon La Réunion, les événements de l'année 1923.

Histoire de La Réunion année 1923

- Page précédente :: Année 1922 - Page puivante :: Année 1924


11 mars 1923 un nouveau contingent d'immigrants malgaches, travailleurs recrutés dans le Sud de la Grande île ( Madagascar ) arrive par le Vapeur Eugène Grosos à 11 heures du matin, avec une liste nominative de 1061 personnes au total, femmes et enfants compris.

22 août 1923, le nouveau gouverneur de La Réunion, Maurice Pierre Lapalud, arrive par le paquebot Amiral Pierre de la Compagnie des Messageries Maritimes, accompagné de son fils. Sa prise en fonction met fin au long intérim d'Henry Cléret de Langavant.

Paquebot Amiral Pierre de la Compagnie des Messageries Maritimes

C'est une colonie dont la situation budgétaire est plutôt satisfaisante que découvre Lapalud. L'exercice de 1922, se clôture en effet par un excédent de plus d'un million de francs. Des recettes qui sont mobilisées pour l'essentiel dans la réalisation d'un programme de grand travaux. Des travaux qui entendent s'inscrire dans le projet de mise en valeur des colonies porté par le ministre sarrautl.

- Prolongement de la voie ferrée de Saint-Pierre à Saint-Joseph.

- Amélioration du réseau routier, lancement de la route de Cilaos. Deux tracés sont en compétition, l'un proposant de rallier Cialos par Saint-Pierre et La Plaine des Cafres, et le second par Saint-Louis et le Pavillon. C'est le dernier tracé qui est retenu.

1923, première centrale électrique à Saint-Pierre, montée par M. Paul Hoarau.

1923, l’ingénieur communal Bénard dirige la construction de la colonne de la Victoire à Saint-Denis. Placé au centre du Rond Point de l'hôtel de ville le monument aux morts de la grande guerre, la première guerre mondiale, est inauguré en 1923. Une grande colonne en granit surmontée d'un ange de marbre blanc brandissant une couronne de lauriers, est posé sur un piédestal chanfreiné aux contreforts à volutes, ceinturé d'un emmarchement avec obus et palmes de bronze.

Inauguration en 1923 du monument aux morts de la grande guerre à Saint-Denis de La Réunion.

20 Septembre 1923, le service de la TSF est enfin opérationnel à La Réunion. Au début le trafic est modeste, mais très vite la télégraphie sans fil rencontre un succès énorme. Les travaux, construction d'un pylone de 75 mètres de hauteur et installation de la station dans une aile de l'ancienne caserne d'artillerie, place du Barachois à Saint-Denis, débutent en avril 1923 et le 20 septembre 1923, la station est ouverte sous la responsabilité de M. Demarn et peut recevoir et envoyer des messages.

1923, construction d'une école dans le cirque de Mafate à Grand-Place à cette époque la première du cirque et la seule.

1923 et 1924, la Compagnie Foncière Maurice-Réunion Limited, qui détient l'essentiel du secteur sucrier de La Réunion, les domaines de Robert Kervéguen depuis 1920, du comte Choppy depuis 1922 etc... probablement pour réaliser une opération financière juteuse, décide de la vente de toutes ses terres et usines, une opération immobilière la plus importante de l'histoire de la colonie. Pour liquider plus facilement ses biens, la compagnie fractionne en lots son patrimoine, ce qui donne naissance à une foule de propriétés sucrières à La Réunion.

1923, Maurice Lawson crée la manufacture Akwon Lawson, la première à fabriquer des cigarettes mécaniquement. La manufacture est alors installée rue de Maréchal Leclerc à Saint-Denis puis déménage en 1961 dans le quartier du Bas de La Rivière Saint-Denis. Durant la seconde guerre mondiale, la manufacture Lawson approvisionne les troupes françaises libres de Dakar à Madagascar en 1942. Ces cigarettes, dont la qualité s'apparente à celle des " Gauloise ", sont commercialisées sous le nom " Indiana ". La manufacture s'équipe dans les années 1960 d'une confectionneuse à cigarettes, d'Anatole Decouflé, il est à l'origine de multiples machines pour la fabrication du tabac. La confectionneuse de type LOD, atteint 1 700 cigarettes à la minute. La manufacture Lawson produit en 1962, 6 millions de paquets de 20 cigarettes par an.


Naissance en 1923 :

13 novembre 1923, naissance de Albert Ramassamy, homme politique de La Réunion. Sénateur de La Réunion de 1983 à 1992.

1923, naissance de Claude Edmond Vieillescazes. Préfet de La Réunion du 28 août 1972 au 14 avril 1975.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mardi 15 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.