Bactris gasipaes Kunth, Palmier pêche, Peach palm, Pejibaye, Famille : Arecaceae - Arecacées.

Bactris gasipaes Kunth

Palmier pêche, Peach palm, Pejibaye

- Nom commun : Palmier pêche, Peach palm, Pejibaye.
- Nom du fruit : Papérou.
- Nom scientifique : Bactris gasipaes Kunth.
- synonyme(s) :
- Bactris ciliata (Ruiz & Pav.) Mart.
- Bactris insignis (Mart.) Baill.
- Bactris speciosa (Mart.) H.Karst.
- Bactris utilis (Oerst.) Benth. & Hook.f. ex Hemsl.
- Guilielma chontaduro H.Karst. & Triana.
- Guilielma ciliata (Ruiz & Pav.) H.Wendl.
- Guilielma gasipaes (Kunth) L.H.Bailey.
- Guilielma insignis Mart.
- Guilielma speciosa Mart.
- Guilielma utilis Oerst.
- Martinezia ciliata Ruiz & Pav.
- Palma paripou Aubl.
- Ordre : Arecales.
- Famille : Arecaceae - Arecacées :: 58 espèces sur le site.
- Sous-famille : Arecoideae.
- Tribu : Cocoseae.
- Sous-tribu : Bactridinae.
- Genre : Bactris Jacq. 1 espèce(s) dans le genre Bactris
- Espèce : Bactris gasipaes.
- Origine : Amérique centrale et du Sud.



Palmier pêche Fruit Papérou - Bactris gasipaes


Palmier pêche Fruit Papérou - Bactris gasipaes


Palmier pêche Fruit Papérou - Bactris gasipaes


Palmier pêche Fruit Papérou - Bactris gasipaes


Bactris gasipaes Kunth., appartient à la famille des Arecaceae à la sous-famille des Arecoideae et au genre Bactris qui comprend environ 240 espèces natives d'Amérique centrale, d'Amérique du Sud et des Caraïbes.


Origine, distribution Bactris gasipaes.

Bactris gasipaes Kunth est un palmier domestique originaire d'Amérique centrale et de l'Amérique du Sud. On le qualifie de palmier domestique car il ne pousse que s'il est cultivé par l'homme. On suppose qu'il résulte de l'hybridation de deux autres espèces de Bactris spontanés. Bactris gasipaes est maintenant cultivé à large échelle en Amérique du Sud et centrale pour la production du cœur de palmier consommé en frais localement ou mis en conserve pour la consommation locale ou l'export. C'est la plante qui fournit par exemple la quasi-totalité du cœur de palmier en conserve exporté vers les États-Unis ou l'Europe. Le développement de sa culture sur d'autres continents est en marche également.


Bactris gasipaes à La Réunion.

Bactris gasipaes Kunth a été introduit à La Réunion en 1993 par le CIRAD, Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement. Il a été planté dans les hauts de Saint Benoît et de Saint Philippe où il s’est avéré bien adapté aux conditions de ces zones.

Bactris gasipaes est cultivé à La Réunion pour son chou palmiste, le chou palmiste est un légume constitué par le bourgeon terminal de certaines espèces de palmiers. On consomme les parties les plus tendre débarrassées des enveloppes extérieures. Parmi les nombreuses qualités de cette espèce, celle qui a conduit à son développement à la Réunion est l’exceptionnelle capacité de conservation après récolte de son chou palmiste en effet, celui-ci conserve sa couleur d’origine ainsi que ses qualités gustatives sans adjonction de conservateur, contrairement aux espèces de palmier endémiques des Mascareignes :

- Le palmiste blanc - Dictyosperma album (Bory) H. Wendl. et Drude ex Scheff.
- Le palmiste rouge - Acanthophoenix rubra (Bory) H. Wendl.
Bien que nouveau à la Réunion, le cœur de pejibaye est utilisé pour la préparation des mets traditionnels : salade de palmiste, achards de palmiste, gratin de palmiste...


Les avantages de la culture de Bactris gasipaes à La Réunion.

Bactris gasipaes présente d'autres avantages :
- Les caractéristiques agronomiques de ce palmiste permettent une utilisation réduite de pesticides.
- La vitesse de croissance élevée de Bactris gasipaes constitue un autre intérêt agronomique de cette culture, dans de bonnes conditions de croissance, les premiers coeurs sont récoltés 18 mois après la plantation.
- Une fois le pied mère récolté, la souche restée en place émet en permanence des rejets.
- La culture de ce palmier peut permettre la sauvegarde des palmistes endémiques des mascareignes.


Description Bactris gasipaes Kunth.

Bactris gasipaes est un palmier monocaule ou cespiteux atteignant une hauteur d'une vingtaine de mètres à l'âge adulte. Le stipe porte de longues épines séparées par des anneaux nus correspondant à des cicatrices foliaires.

Les feuilles sont paripennées longues de 200 à 350 cm, composées de 100-125 paires de pennes lineaires. Le pétiole porte des épines qui se prolongent sur la nervure médiane de la feuille.

Les fleurs unisexuées sont groupées en panicules composés interfoliaires et axillaires.

Le fruit légèrement anguleux, globuleux à ovoide, long d’environ 6 cm est d’abord vert, se colorant en mûrissant en jaune puis rouge-orangé.


Consommation des fruits de Bactris gasipaes.

Bactris gasipaes fournit des fruits comestibles après cuisson en effet ils contiennent des cristaux d'oxalate de calcium qui disparaissent sous la chaleur intense. Ils sont donc consommés fris, bouillis ou grillés. Les fruits séchés sont souvent réduits en farine, celle-ci est utilisée dans de nombreuses préparations culinaires. Les fruits fournissent également une huile de table de qualité.

Pejibaye. Palmier pêche. Fruit Papérou. Bactris gasipaes Kunth.

Bactris gasipaes Kunth.

Bactris gasipaes Kunth.

Bactris gasipaes Kunth.


58 espèce(s) dans la famille des Arecaceae - Arecacées

1 espèce(s) dans le genre Bactris

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 16 Novembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker