Conyza sumatrensis (Retz.) E. Walker, Vergerette, Mille-feuille., Espèce adventice et envahissante à La Réunion, Famille : Asteraceae - Asteracées.

Conyza sumatrensis (Retz.) E. Walker

Vergerette, Mille-feuille.

Espèce adventice et envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Conyse de Sumatra.
- Autre nom Vergerette de Barcelone. Vergerette de Sumatra.
- Nom à La Réunion : Mille-feuille.
- Autre nom à La Réunion : Camomille sauvage. Fausse camomille. Herbe bougie. Millefeuille. Zamal marron.
- Nom scientifique : Conyza sumatrensis (Retz.) E. Walker.
- Synonymes :
- Conyza albida Willd. ex Spreng.
- Conyza flahaultiana Sennen.
- Conyza naudinii Bonnet.
- Erigeron sumatrensis Retz.
- Ordre : Asterales.
- Famille : Asteraceae - Asteracées :: 72 espèces sur le site.
- Sous-famille : Asteroideae.
- Tribu : Astereae.
- Genre : Conyza Less. 2 espèce(s) dans le genre Conyza
- Espèce : Conyza sumatrensis.
- Origine : Amérique du Sud.



Conyza sumatrensis.


Conyza sumatrensis. Vergerette, Mille-feuille.


Conyza sumatrensis.


Conyza sumatrensis (Retz.) E. Walker, appartient à la famille des Asteraceae à la sous famille des Asteroideae et au genre Conyza qui comprend environ 50 espèces originaires des régions tropicales et tempérées chaudes à travers le monde, et aussi au nord dans les régions tempérées froides en Amérique du Nord et de l'Est Asie.


Origine, distribution Conyza sumatrensis :

Conyza sumatrensis doit son nom au grec Konuza, qui désignait une galle que cette plante était censée guérir et sumatrensis l'île indonésienne de Sumatra en dépit de son nom l'espèce provient de sous-tropicales d'Amérique du Sud plutôt que l'Indonésie. Comme indiqué dans la taxonomie et de la nomenclature, il y a eu confusion entre Conyza sumatrensis et le Conyza floribunda étroitement liés. Conyza sumatrensis est aujourd'hui naturalisé dans le monde entier.


Conyza sumatrensis à La Réunion :

Conyza sumatrensis est nommé à La Réunion : Mille-feuille, Camomille-sauvage, Fausse-camomille, Herbe-bougie ou Zamal-marron. Cette espèce est naturalisée à La Réunion. Très commune surtout dans les Hauts de l'île, elle aime la lumière et la chaleur.

Une autre espèce de Conyza pousse à La Réunion : Conyza canadensis, qui se différencie par ses capitules cylindriques, étroits et de couleur blanche.


Nuisibilité de Conyza sumatrensis :

Conyza sumatrensis est une espèce advendice, considérée comme une mauvaise herbe présente dans les champs de canne à sucre et les cultures maraîchères. Elle est adaptée à la plupart des types de sols, notamment des zones perturbées ou négligées. Conyza sumatrensis est inscrit dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, niveau 3 sur 5 : taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant uniquement dans les milieux régulièrement perturbés par les activités humaines (bords de route, cultures, pâturages...) avec une densité plus ou moins forte.


Description de Conyza sumatrensis :

Conyza sumatrensis est une espèce annuelle, qui se multiplie uniquement par graines, elle est dressée et plus ou moins ramifiée et peut atteindre 2 mètres de hauteur. Sa racine est un puissant pivot.

La tige parfois ramifiée dès la basse et très feuillée, est cylindrique, hérissée de poils blanchâtres raides.

Les feuilles diffèrent par la forme sur trois niveaux :

- Les feuilles de la base sont alternes, simples, entières, disposées en rosette, nettement pétiolées, généralement lancéolées-lobées, plus rarement lancéolées-dentées, longues de 3 à 14 cm et larges de 0,4 à 2,5 cm.

- Les feuilles du milieu sont étroites, lancéolées peu ou pas dentées.

- Les feuilles du sommet sub-linéaires, sont atténuées aux deux extrémités. La marge est dentée à lobée-dentée.

Les feuilles sont couvertes de petits poils blancs.

L'inflorescence est une longue panicule terminale, pyramidale composée de petits capitules ovoïdes longs de 5 à 8 mm et larges de 4 mm, densément pubescents, de couleur crème.

Les fleurs externes femelles sont tubulées, filiformes. Les fleurs centrales sont bisexuées, tubulées avec une corolle à 5 dents.

Le fruit est un akène ellipsoïde, hérissé à son sommet de nombreuses soies blanchâtres à brun-pâle, longues de 4 à 5 mm. La plante se multiplie par ses graines qui sont nombreuses et dispersées par le vent.

Conyza sumatrensis.

Conyza sumatrensis. Vergerette, Mille-feuille.

Conyza sumatrensis.


72 espèce(s) dans la famille des Asteraceae - Asteracées

2 espèce(s) dans le genre Conyza

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mercredi 26 Juin 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh