Cryptostegia grandiflora R. Br, Liane à caoutchouc, liane potentiellement envahissante à La Réunion, Famille : Apocynaceae - Apocynacées.

Cryptostegia grandiflora R. Br

Liane à caoutchouc

Liane potentiellement envahissante à La Réunion.

- Nom : Cryptostège à grandes fleurs.
- Autre nom : Liane à caoutchouc. Liabe de Gatope.
- Nom anglais : Rubber vine.
- Nom scientifique : Cryptostegia grandiflora R. Br.
- Synonyme : Nerium grandiflorum Roxb.
- Ordre : Gentianales.
- Famille : Apocynaceae - Apocynacées :: 31 espèces sur le site.
- Sous-famille : Periplocoideae.
- Genre : Cryptostegia R. Br. 1 espèce(s) dans le genre Cryptostegia
- Espèce : Cryptostegia grandiflora.
- Origine : Madagascar.



Cryptostegia grandiflora Liane à caoutchouc


Fleur Cryptostegia grandiflora


Liane à caoutchouc Cryptostegia grandiflora


Cryptostegia grandiflora


Cryptostegia grandiflora R. Br.


Cryptostegia grandiflora R. Br.


Cryptostegia grandiflora R. Br, appartient à la famille des Apocynaceae et au genre Cryptostegia R. Br., qui comprend une autre espèce Cryptostegia madagascariensis Boj., elles sont toutes les deux endémiques de Madagascar.

Les deux espèces sont souvent confondues, Cryptostegia madagascariensis peut être distinguée de Cryptostegia grandiflora par :
- des tiges et ramifications possédant des lenticelles beaucoup moins nombreux et plus gros.
- des fruits plus petits.
- des pétales rose plus foncé à violets.
- des pétioles et une nervure foliaire centrale plus vert que rougeâtre à violacé.


Origine, distribution Cryptostegia grandiflora :

Cryptostegia grandiflora est une espèce endémique de Madagascar, présente dans les milieux très secs du Sud Ouest de l’île où elle se développe sur les arbres le long des cours d’eau temporaires mais aussi comme arbuste rampant en région côtière. Anciennement introduite dans de nombreuses régions et cultivée pour la production de caoutchouc, elle est très prisée et disponible en pépinières pour la beauté de ses fleurs, on la retrouve dans la plupart des régions tropicales et subtropicales.


Nuisibilité Cryptostegia grandiflora :

Cette plante qui semble s’adapter à des environnements divers, plus humides que ceux de son aire d’origine s'est très souvent naturalisée. Elle est capable de recouvrir des arbres d’une quarantaine de mètres et ainsi de réduire la pénétration de la lumière, par son poids elle finit par provoquer l’effondrement des arbres ou des branches. En atteignant les étages arborés les plus hauts, elle compromet la survie d’espèces végétales épiphytes, d’oiseaux et d’autres animaux arboricoles. Cryptostegia grandiflora est considérée comme envahissante :
- Asie : Chine, Inde.
- Afrique : Egypte, Ethiopie, Madagascar, Maurice, Maroc, Namibie.
- Amérique centrale et Caraïbes : Barbade, Cuba, Curaçao, Grandes Antilles, Haïti, îles vierges.
- Amérique du Sud : Argentine, Colombie, Pérou, Vénézuéla, Galapagos.
- Amérique du Nord : Mexique et Sud des Etats Unis : Arizona, Californie, Floride, Hawaii.
- Océanie : Australie (Northern territories, Queensland), Fidji, Guam, îles Marshall, Nouvelle Calédonie, îles Marianne du Nord, Polynésie française.


Cryptostegia grandiflora à La Réunion :

Cryptostegia grandiflora a été introduit à La Réunion pour la production de caoutchouc, par la suite utilisé pour l'ornement dans les jardins et les parcs, pour sa magnifique floraison. Cette espèce s'est sténonaturalisée (localement naturalisé) présente principalement sur la côte ouest à climat sec.


Nuisibilité Cryptostegia grandiflora à La Réunion.

Cryptostegia grandiflora est considéré comme potentiellement envahissant à La Réunion, classé niveau 2 sur 5 dans la liste des espèces envahissantes de l'île, niveau 2 : taxon exotique (ou cryptogène) potentiellement envahissant, pouvant régénérer localement (naturalisé) mais dont l’ampleur de la propagation n’est pas connue ou reste encore limitée.


Description Cryptostegia grandiflora :

Cryptostegia grandiflora et soit un arbuste touffu lorsqu’il n’y a pas de végétation de soutien à proximité ou soit une liane ligneuse et ramifiée pouvant grimper très haut et former une couverture végétale très dense sur les arbres supports. La plante peut développer des tiges de 4 à 5 m de long dès la première année.

Les tiges cylindriques produisent un latex blanc et collant qui peut être utilisé pour la confection de caoutchouc d'où son nom de liane caoutchouc.

Les feuilles sont opposées, épaisses, elliptiques à ovales, vert sombre, luisantes, marge entière, nervure centrale très marquée de couleur blanchâtre.

Inflorescences en cymes dichotomes terminales. Les fleurs de grande taille entre 5 et 7 cm de long et 4 à 5 cm de diamètre sont en forme de trompette, le tube se termine par cinq lobes larges, obtus au sommet. Les fleurs sont roses à mauve clair à l’extérieur et blanches à l’intérieur de la corolle. Cryptostegia grandiflora est en fleurs en général deux fois par an.

Le fruit est une grosse capsule ellipsoïde de couleur brune de 10 à 15 cm de long souvent en paires opposées horizontalement. Chaque capsule contient de très nombreuses graines ornées de touffes de longs poils soyeux blancs.


Toxicité Cryptostegia grandiflora :

Toutes les parties de la plante sont toxiques si elles sont ingérées. La sève est très irritante pour la peau.


Multiplication Cryptostegia grandiflora :

Cryptostegia grandiflora se multiplie par ses graines, 95% des graines produites sont viables. Les graines sont disséminées par le vent et l’eau. Elles sont capables de flotter pendant longtemps et supportent bien l’eau salée, ce qui rend possible leur dispersion par la mer. La multiplication est possible par bouturage.


Culture, entretien Cryptostegia grandiflora :

Cryptostegia grandiflora aime une situation lumineuse et des températures élevées, ses besoins en eau sont faibles et la plante pousse sur des sols quelconques. Sa culture est facile, attention manipuler avec prudence, le latex de plante est très irritant pour la peau.

Cryptostegia grandiflora. Liane à caoutchouc.

Fleur Cryptostegia grandiflora.

Liane à caoutchouc Cryptostegia grandiflora.

Cryptostegia grandiflora.

Cryptostegia grandiflora R. Br.

Cryptostegia grandiflora R. Br.


31 espèce(s) dans la famille des Apocynaceae - Apocynacées

1 espèce(s) dans le genre Cryptostegia

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Vendredi 15 Novembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker