Jumellea fragrans (Thouars) Schltr, Jumellea fragrans, Orchidée endémique La Réunion, Famille : Orchidaceae - Orchidacées.

Jumellea fragrans (Thouars) Schltr

Jumellea fragrans

Orchidée endémique La Réunion.

- Nom commun : Jumellea fragrans.
- Nom scientifique : Jumellea fragrans (Thouars) Schltr.
- synonyme(s) :
- Aeranthes fragrans (Thouars) Rchb. f.
- Aerobion fragrans (Thouars) Spreng.
- Angorkis fragrangis Thouars.
- Angraecum fragrans Thouars.
- Epidorchis fragrans (Thouars) Kuntze.
- Ordre : Asparagales.
- Famille : Orchidaceae - Orchidacées :: 58 espèces sur le site.
- Sous-famille : Epidendroideae.
- Tribu : Vandeae.
- Sous-tribu : Angraecinae.
- Genre : Jumellea Schltr.
- Origine : Endémique La Réunion.



Jumellea fragrans (Thouars) Schltr.


Jumellea fragrans (Thouars) Schltr.


Jumellea fragrans (Thouars) Schltr.


Jumellea fragrans (Thouars) Schltr, appartient à la famille des Orchidaceae à la sous-famille des Epidendroideae et au genre Jumellea Schltr. Le genre Jumellea est nommé en mémoire du botaniste français Henri Lucien Jumelle, né le 25 novembre 1866, décédé le 6 décembre 1935. Il comprend environ une soixantaine d'espèces présentes en Afrique tropicale, à Madagascar, aux Comores et aux Mascareignes.


Jumellea fragrans à La Réunion.

Jumellea fragrans (Thouars) Schltr., est une orchidée endémique de La Réunion, épiphyte elle est assez commune dans les forêts humides de l'Est de Sud-est et à l'intérieure de l'île de 400 à 750 m d'altitude. Jumellea fragrans est une espèce décrite par le botaniste Du Petit Thouars en 1822 sous le nom d'Angraecum fragans à partir d'une plante récoltée à l'île Bourbon (La Réunion).

Le Faham regroupe plusieurs taxons situés à différentes altitudes et semblant présenter des variations morphologiques et reproductives. Ces différents taxons sont regroupés sous le nom de Jumella fragans, ce qui a donné lieu à de nombreux problèmes d'identification qui aujourd'hui engendrent des erreurs au niveau du statut de protection des espèces. Le Faham est connu des réunionnais pour ses qualités thérapeutiques et aromatiques. Il fait l'objet d'importants prélèvements en population naturelle pour ses feuilles, vendue principalement sur les marchés de l'île, le plus souvent auprès des tisaneurs mais aussi dans la grande distribution en mélange avec d'autres épices pour la préparation de rhum arrangé.

Longtemps considéré comme le traditionnel "faham" de La Réunion, les feuilles sèches de Jumellea fragrans (Thouars) Schltr., n'exhalent pas en fait de parfum particulier. Des confusions avec une espèce proche, Jumellea rossii Senghas aux feuilles sèches exhalant un parfum agréable dû à la présence de coumarine et qui est en fait le vrai faham sont à l'origine de cette méprise rectifiée par Patrice Bernet (2010).


Identification des espèces.

Jumellea fragrans (Thouars) Schltr., est une orchidée présente de 400 à 750 m d'altitude, elle présente un éperon deux fois plus long que le labelle, des feuilles de longueur supérieure à 85 mm et de largeur supérieure à 14 mm.

Jumellea rossii Senghas le vrai Faham, est une orchidée présente de 800 à 1600 m d'altitude, elle présente un éperon de la même taille que le labelle, les feuilles sèches exhalant un parfum agréable.



Le genre Jumellea Schltr., à La Réunion.

Le genre Jumellea est représenté à La Réunion par 10 espèces décrites, 7 espèces endémiques de La Réunion, 2 espèces endémiques de La Réunion et Maurice et 1 espèce endémique de La Réunion, Maurice et Rodrigues.

- Jumellea bernetiana J.-B. Castillon. Endémique Réunion.
- Jumellea bosseri Pailler. Endémique Réunion.
- Jumellea divaricata (Frapp.) Schltr. Endémique Réunion.
- Jumellea exilis (Cordem.) Schltr. Endémique Réunion.
- Jumellea fragrans (Thouars) Schltr. Endémique Réunion.
- Jumellea recta (Thouars) Schltr. Endémique Réunion, Maurice, Rodrigues.
- Jumellea recurva (Thouars) Schltr. Endémique Réunion, Maurice.
- Jumellea rossii Senghas. Endémique Réunion, Maurice.
- Jumellea stenophylla (Frapp.) Schltr. Endémique Réunion.
- Jumellea triquetra (Thouars) Schltr. Endémique Réunion.

La particularité du genre Jumellea est de montrer une grande variabilité de la taille de l'éperon (prolongement du label en forme de sac ou de tube). Cet éperon renferme du nectar que les papillons de nuit convoitent, à Madagascar, ces papillons qui fécondent les fleurs à longs éperons sont des Sphingidae, sphinx, à La Réunion, l'absence de sphinx à longues pièces buccales a entraîné une évolution des plantes vers l'autofécondation.


Description de Jumellea fragrans.

Jumellea fragrans est une orchidée monopodiale à tige dressée, les feuilles vertes sont épaisses. Le limbe est plus ou moins linéaire à base embrassant la tige, à apex bilobé.

Les inflorescences naissent entre les feuilles. La fleur blanche d'environ 4.5 cm de diamètre est solitaire portée par un pédoncule épais, l'éperon blanc verdâtre mesure environ 5 cm de longueur. Le fruit est une capsule.


Floraison de Jumellea fragrans.

La période de floraison de Jumellea fragrans (Thouars) Schltr., à La Réunion s'étale de mars à avril.

Source : Différences morphologiques et identification de jumellea rossii et jumellea fragrans (orchidaceae) à l’île de la réunion : implications pour la conservation. Bertrand Mallet, Thierry Pailler, Laury Blambert, Fanny Rakotoarivelo, Claudia Baider & Laurence Humeau. Photo : Alain Bastide : @ Tous droits réservés.


58 espèce(s) dans la famille des Orchidaceae - Orchidacées

3 espèce(s) dans le genre Jumellea

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Jeudi 21 Novembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker