Moringa oleifera Lam, Mourongue, Mourougue, arbre de La Réunion, Famille : Moringaceae - Moringacées.

Moringa oleifera Lam

Mourongue, Mourougue

- Nom : Morongue à huile.
- Nom à La Réunion : Mourongue. Mourougue. Morongue.
- Autre nom à La Réunion : Brède fin de mois, Brède médaille, Brède morongue.
- Nom Tamoul : Mourungaï.
- Nom Malgache : Morongy en malgache.
- Nom scientifique : Moringa oleifera Lam.
- Synonymes :
- Guilandina moringa L.
- Moringa pterygosperma Gaertn.
- Ordre : Brassicales.
- Famille : Moringaceae - Moringacées :: 2 espèces sur le site.
- Genre : Moringa Adans. 2 espèce(s) dans le genre Moringa
- Espèce : Moringa oleifera.
- Origine : Inde.



Moringa oleifera Lam.


Moringa oleifera Lam. Fleurs.


Moringa oleifera Lam. Fruits.


Moringa oleifera Lam.


Moringa oleifera, fleur.


Moringa oleifera, feuilles.


Moringa oleifera Lam, appartient à la famille des Moringaceae et au genre Moringa Adans., seul genre de cette famille. Il comprend 13 espèces d'arbres poussant sous climat tropical ou subtropical, dont 8 sont endémiques de la Corne de l'Afrique.


Origine, répartition Moringa oleifera Lam :

Moringa oleifera Lam, est indigène au nord de l'Inde et au Pakistan, l'espèce a été introduite dans toutes les régions tropicales et subtropicales et s'est très souvent naturalisée.


Moringa oleifera à La Réunion :

Moringa oleifera Lam, d'introduction ancienne à la Réunion, est encore fréquemment cultivé dans les jardins créoles, notamment des régions basses de l'île. Dans la Flore de La Réunion publiée en 1895 par Eugène Jacob de Cordemoy, médecin et botaniste français originaire de l'île de La Réunion, Moringa oleifera est signalé comme naturalisé, cette information reste à vérifier, en effet l'espèce parfois échappée accidentellement de culture ne parait pas s'étendre spontanément.

Moringa oleifera Lam, porte de nombreux noms vernaculaires à La Réunion : Mourongue, Mourougue, Morongue, Brède fin de mois, Brède médaille, Brède morongue.


Description de Moringa oleifera Lam :

Moringa oleifera le mourongue est un arbre caduque peu ramifié, cultivé sur le littoral, dans les jardins créoles. Il peut atteindre sept mètres de hauteur environ. Son tronc est crevassé, rugueux, spongieux lorsqu'il devient vieux, laissant exsuder une gomme blanchâtre rougissant au soleil. Son écorce est grisâtre verdâtre détachable, laissant apparaître le bois blanc. Ses branches sont grêles et cassantes.

Les feuilles alternes sont composées, de 6 à 60 cm de long, 2 à 3 fois pennées, munies de 4 à 6 paires de pennes, donnant un aspect général délicat en dépit de sa ramure un peu lourde. Les folioles sont elliptiques à obovales, arrondies à cunéiformes à la base, à l'apex arrondi à émarginé. Les stipules sont absentes, mais le pétiole possède des glandes stipitées à sa base.

Inflorescence en panicule étalée de 8 à 30 cm de long, portant un grand nombre de fleurs. Les fleurs apparaissent toute l’année, parfumées, nectarifères, hermaphrodites, zygomorphes, en panicules de boutons floraux blanchâtres. Les 5 sépales libres souvent inégaux mesurent de 7 à 14 mm de long, les 5 pétales blancs libres sont oblongs-spatulés, de 1 à 2 cm de long, inégaux, le plus grand dressé, à pubescence veloutée. 5 étamines filets de 7 à 8 mm de long, anthères d'un jaune cireux ou orange alternant avec 3 à 5 staminodes. Ovaire supère, pédonculé, cylindrique, rose à la base, densément poilu.

Après pollinisation par les insectes, les fruits qui se développent sont des capsules pendantes, longues de 20 à 50 cm, de section triangulaire, renflées au niveau de graines, vertes à l'état jeune, puis brunissant, glabres, à 3 valves côtelées.

Quand la capsule est sèche, elle s'ouvre spontanément en trois valves longitudinales, libérant une rangée centrale de dix graines, trigones, à partie centrale subsphérique, à embryon huileux. Ces semences triangulaires, ailées, possèdent autour un voile papyracé blanchâtre et transparent. Elles sont appelées Noix de ben ou Ben ailé.


Utilisations, alimentaires et médicinales de Moringa oleifera Lam.

Les feuilles, jeunes pousses et fleurs sont consommées comme brèdes, c'est l'arbuste-légume, la Brède en arbre, brède la fin du mois, brède la misère, ne coûtant pas cher au pauvre. En bouillon, elles sont consommées en général le soir, avec du riz, ou accompagnée de morue ou de sardines. Les fleurs comme celles de l'acacia robinier, sont frites, pour un agréable amuse-gueule. Les fleurs, si l'on ne fait pas de beignets avec, peuvent être employées contre l'asthme.

Les jeunes fruits ou bâtons mourongue sont également mangés cuits de diverses manières. Les jeunes gousses, épluchées, débarrassées de l'épaisse peau et des filandres, alors que les graines sont tendres, constituent un bon légume cuit, à saveur piquante, en vinaigrette, en carry avec viande ou morue.

Les graines mûres peuvent être grillées ou frites et appréciées comme succédané des arachides. Ces graines renferment également une huile claire qui ne rancit pas et ne fige pas au froid, utilisée comme huile de table aussi bien que pour huiler des petits mécanismes type horlogerie. Cette même huile sert aussi contre les douleurs rhumatismales ou contre la goutte.

Les racines comestibles au goût de raifort ont un pouvoir rubéfiant important et doivent donc être utilisées avec précautions d'autant qu'elles contiennent des antibiotiques. Elles servent dans l'Inde comme épice.

L'écorce contient deux alcaloïdes en très petites quantités et sont utilisées à Madagascar pour lutter contre l'épilepsie, l'hystérie et la paralysie. Le latex de l’écorce soluble dans l’eau sert d’empois pour le tissu calicot de l'Inde et de tissu dénommé "Buckram", destiné à la reliure de livres.

Les propriétés antibiotiques du mourongue sont également mises à profit pour désinfecter l'eau dans les pays du tiers-monde, des études étant menées pour étendre l'usage de cette plante dans plus de régions.

Moringa oleifera Lam.

Moringa oleifera Lam. Fleurs.

Moringa oleifera Lam. Fruits.

Moringa oleifera Lam.

Moringa oleifera, fleur.

Moringa oleifera, feuilles.


2 espèce(s) dans la famille des Moringaceae - Moringacées

2 espèce(s) dans le genre Moringa

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 20 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker