Murraya koenigii (L.) Spreng, Caloupilé ou Kaloupilé, Plante aromatique de La Réunion, Famille : Rutaceae - Rutacées.

Murraya koenigii (L.) Spreng

Caloupilé ou Kaloupilé

- Nom commun : Caloupilé ou Kaloupilé.
- Autres noms à La Réunion : Carri poulet. Kalou Pilé.
- Nom scientifique : Murraya koenigii (L.) Spreng.
- Synonymes :
- Bergera koenigii L.
- Chalcas koenigii (L.) Kurz.
- Ordre : Sapindales.
- Famille : Rutaceae - Rutacées :: 14 espèces sur le site.
- Sous-famille : Aurantioideae.
- Tribu : Clauseneae.
- Genre : Murraya J. König ex L. 2 espèce(s) dans le genre Murraya
- Espèce : Murraya koenigii.
- Origine : Inde.



Caloupilé ou Kaloupilé


Fleur Murraya koenigii.


Feuilles Caloupilé ou Kaloupilé.


Murraya koenigii (L.) Spreng, appartient à la famille des Rutaceae et au genre Murraya J. König ex L. qui comprend environ 14 espèces originaires d'Asie, de l'Australie et des îles du Pacifique. Le nom du genre Murraya est donné en l'honneur du médecin herboriste suédois Johan Andreas Murray, né à Stockholm le 27 Janvier 1740, mort à Göttingen sur le 22 mai 1791.


Origine et répartition de Murraya koenigii :

Murraya koenigii (L.) Spreng, est natif d'Asie tropicale plus particulièrement de l'Inde, où il pousse à l'état sauvage en Thaïlande du nord et est cultivé en Malaisie. Cette espèce a été introduite dans de nombreuses régions.


Murraya koenigii à La Réunion :

Murraya koenigii croît à La Réunion sous le nom de caloupilé ou kaloupilé, introduit dans l'île par les engagés indiens après l'abolition de l'esclavage, cet arbuste est aujourd'hui présent dans de nombreux jardins créoles. En effet le Kaloupilé est une des plantes aromatiques les plus courantes à La Réunion, l'utilisation de ses feuilles fraîches entre dans la préparation de nombreux plats créoles : carris, massalés, bouillon lastron, rougails ou salades... Les feuilles utilisées entières ou broyées ont une odeur puissante et chaleureuse et exhalent un arôme rappelant celui du curry.


Description de Murraya koenigii :

Murraya koenigii est un arbuste au port dressé et élancé pouvant atteindre une hauteur de 7 mètres, mais restant généralement plus petit dans les jardins créoles avec un tronc fin d'un diamètre d'environ 30 cm.

Les feuilles sont pennées environ 30 cm de long, composées de 11 à 21 folioles opposées, disposées régulièrement de part et d'autre du pétiole. Les folioles très aromatiques sont de couleur vert-foncé, légèrement brillant sur le dessus. La foliole est courtement pétiolée mesurant de 2 à 4 cm de long sur 1 à 2 cm de large.

Inflorescence, une cyme terminale, portant chacune 60 à 90 fleurs. Fleur blanche bisexuelle avec un calice à 5 lobes persistant, corolle à 5 pétales, lancéolées d'environ 5 mm de long, 10 étamines disposés en cercle, en alternance une étamine longue d'environ 6 mm et une étamine courte de 4 mm.

Les fruits sont des baies noires et brillantes comestibles, attention les graines sont toxiques. Les fruits bien mûrs sont noirs avec une surface très brillante. La pulpe du fruit contient des protéines, du phosphore, du potassium, du calcium, du magnésium et du fer. La teneur en vitamine C est de 13,35 mg pour 100 g de pulpe.


Utilisation de Murraya koenigii :

- Les fruits sont appréciés à la fois par les enfants et les adultes, ils ont de nombreuses propriétés médicinales.

- Les feuilles fraîches sont utilisées comme épice, elles ont une courte durée de vie dans le réfrigérateur et perdent beaucoup de leur saveur séchées.

Le caloupilé est parfois nommé feuille de curry, ne pas confondre avec la poudre de curry qui est un mélange d'épices comme la coriandre, le cumin, le fenugrec et piments.


Multiplication de Murraya koenigii :

Murraya koenigii se propage rapidement par rejets à sa base. Les graines doivent être plantées quand elles sont encore fraîches.


Culture et entretien de Murraya koenigii :

La culture est facile, le caloupilé aime le soleil, des températures élevées et tolère une ombre partielle. Il pousse dans un sol fertile, humide et bien drainé. Pour les plantes jeunes, pincer les points de croissance pour former une plante buissonnante. Murraya koenigii supporte bien la taille, cela permet ainsi de produire une plus grande quantité de feuille.

Caloupilé ou Kaloupilé.

Fleur Murraya koenigii

Feuilles Caloupilé ou Kaloupilé, Murraya koenigii.


14 espèce(s) dans la famille des Rutaceae - Rutacées

2 espèce(s) dans le genre Murraya

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Jeudi 20 Juin 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh