Chassalia corallioides (Cordem.) Verdc, Bois de corail, Espèce endémique de La Réunion, Famille : Rubiaceae - Rubiacées.

Chassalia corallioides (Cordem.) Verdc

Bois de corail

Espèce endémique de La Réunion.

- Nom commun : Chassalie bois de corail.
- Nom à La Réunion : Bois de corail.
- Autre nom à La Réunion : Bois de lousteau. Bois de lousteau corail. Gros bois cassant bleu.
- Nom scientifique : Chassalia corallioides (Cordem.) Verdc.
- Synonymes :
- Psychotria boryana sensu Cordem. non (DC.) Cordem.
- Psychotria corallioides Cordem.
- Ordre : Gentianales.
- Famille : Rubiaceae - Rubiacées :: 27 espèces sur le site.
- sous-famille : Rubioideae.
- Tribu : Palicoureeae.
- Genre : Chassalia Comm. ex Poir. 2 espèce(s) dans le genre Chassalia
- Espèce : Chassalia corallioides.
- Origine : Endémique La Réunion.



Chassalia corallioides (Cordem.) Verdc.


Chassalia corallioides (Cordem.) Verdc.


Chassalia corallioides (Cordem.) Verdc.


Chassalia corallioides (Cordem.) Verdc.


Chassalia corallioides (Cordem.) Verdc, le Bois de corail appartient à la famille des Rubiaceae à la sous famille des Rubioideae et au genre Chassalia Comm. ex Poir., qui comprend environ 112 espèces à répartition paléotropical. Le nom du genre donné est dédié sur la base d'un manuscrit de Philibert Commerson.

Chassalia corallioides (Cordem.) Verdc.

Le nom du genre Chassalia donné par Philibert Commerson explorateur et naturaliste français, né le 18 novembre 1727 à Châtillon-les-Dombes, décédé le 13 mars 1773 à île Maurice est dédié à François de Chazal de La Genesté agronome français, né en 1731 à Montbrison, décédé en 1796 à Port-Louis île Maurice. Le nom du genre introduit par l'abbé Jean-Louis Marie Poiret botaniste et explorateur français né le 11 juin 1755 à Saint-Quentin mort le 7 avril 1834 à Paris est publié en 1812 (Encycl. (Lamarck) Suppl. 2. : 450. 1812) sur la base d'un manuscrit de P. Commerson. L'orthographe "Chassalia" est une erreur de transcription du terme "Chasalia" figurant sur le manuscrit de P. Commerson.

L'épithète corallioides du latin corallium fait référence aux grandes inflorescences terminales à l'aspect de corail.


Origine de Chassalia corallioides :

Chassalia corallioides (Cordem.) Verdc., est un arbuste endémique de La Réunion, assez commun il est présent dans les forêts humides et dans les ravines, entre 700 et 1400 m d'altitude. Jacob De Cordemoy distingue deux espèces de Bois de corail, Psychotria corallioides Cordem. et Psychotria boryana Cordem., le premier à feuilles opposées et le second à feuilles verticillées par trois et corolle plus bleue, pointillée de lilas. Verdcourt (1989) ne retient pas Psychotria boryana qu'il met en synonymie de Chassalia corallioides (Cordem.) Verdc.

Le genre Chassalia Comm. ex Poir., est représenté aux Mascareignes (Maurice, Réunion, Rodrigues) par neuf espèces, toutes endémiques. Trois espèces sont endémiques strictes de La Réunion :

- Chassalia bosseri Verdc. Espèce rarissime critiquement menacée d'extinction, décrite en 1983 par Verdcourt, connue uniquement des Hauts de Sainte-Rose.
- Chassalia corallioides (Cordem.) Verdc.
- Chassalia gaertneroides (Cordem.) Verdc.


Description de Chassalia gaertneroides :

Chassalia corallioides (Cordem.) Verdc., est un arbrisseau ou arbuste au port dressé de 1 à 5 m de hauteur. Les ramilles âgées sont côtelées de couleur gris brun. Les ramilles jeunes sont lisses, glabres de couleur vert foncé.

Les feuilles simples, opposées ou parfois par 3 sont très nettement pétiolées. Pétiole de 2 à 4 cm de long muni de stipules largement ovales, longues de 2,5 à 5 mm, soudées à la base en gaine courte, pubescentes sur la face interne, tôt caduques. Le limbe glabre est elliptique brusquement à étroitement acuminé vers le sommet, largement à étroitement cunéiforme à la base. La marge est entière.

Chassalia corallioides est remarquable par ses grandes inflorescences terminales (cyme bipare) à longs pédoncules et pédicelles blancs à rosés et ses corolles bleuâtres. Fleur à calice plus ou moins rougeâtre, de forme oblongue, tube libre long de 0,6 mm, tronqué, sinueux, ou courtement lobé ou denté. Le tube de la corolle est blanc se divisant en 5 lobes souvent teintés de lilas.

Les fruits sont des drupes étroitement ovoïdes.



Multiplication de Chassalia corallioides :

Chassalia corallioides se multiplie par ses graines. Les fruits sont consommés par les oiseaux.


Floraison Chassalia corallioides :

La floraison de Chassalia corallioides s'étale de décembre à mars.

Chassalia corallioides (Cordem.) Verdc.

Chassalia corallioides (Cordem.) Verdc.

Chassalia corallioides (Cordem.) Verdc.


27 espèce(s) dans la famille des Rubiaceae - Rubiacées

2 espèce(s) dans le genre Chassalia

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 08 Décembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker