Cymbalaria muralis P.Gaertn., B.Mey. & Scherb, Cymbalaire des murs Famille : Plantaginaceae - Plantaginacées.

Cymbalaria muralis P.Gaertn., B.Mey. & Scherb

Cymbalaire des murs

- Nom : Cymbalaire des murs.
- Nom scientifique : Cymbalaria muralis P.Gaertn., B.Mey. & Scherb.
- synonyme(s) :
- Antirrhinum cymbalaria L.
- Linaria cymbalaria (L.) Mill.
- Ordre : Lamiales.
- Famille : Plantaginaceae - Plantaginacées :: 13 espèces sur le site.
- Tribu : Antirrhineae.
- Genre : Cymbalaria Hill.
- Espèce : Cymbalaria muralis.
- Origine : Europe.



Cymbalaria muralis P.Gaertn., B.Mey. & Scherb.


Cymbalaria muralis P.Gaertn., B.Mey. & Scherb.


Cymbalaria muralis P.Gaertn., B.Mey. & Scherb.


Cymbalaria muralis P.Gaertn., B.Mey. & Scherb. appartient à la famille des Plantaginaceae et au genre Cymbalaria Hill qui comprend environ 10 espèces originaires du sud de l'Europe. Le nom du genre Cymbalaria vient du mot grec kymbalon signifiant cymbale en référence possible à la forme de la feuille, l'épithète muralis fait référence à la capacité de cette plante à croître sur les remparts, les murs, souvent dans les interstices entre les pierres.


Origine, répartition Cymbalaria muralis.

Cymbalaria muralis est une plante originaire du Sud et du Sud-ouest de l'Europe. L'espèce introduite dans de très nombreuses régions comme plante ornementale s'est très souvent naturalisée, elle est parfois devenue envahissante.


Cymbalaria muralis à La Réunion.

Cymbalaria muralis introduite à La Réunion comme plante ornementale est aujourd'hui une espèce sténonaturalisée (localement naturalisée). Assez rare dans la nature Cymbalaria muralis n'est pas classée comme espèce envahissante.


Description de Cymbalaria muralis.

Cymbalaria muralis est une plante vivace de 10 à 80 cm de long, glabre, à tiges filiformes, couchées-rampantes ou pendantes. Cymbalaria muralis a une méthode inhabituelle de propagation, la tige est d'abord positivement phototropique et se déplace vers la lumière, après la pollinisation des fleurs, la tige devient phototropique négativement et se déplace loin de la lumière permettant l'insertion des capsules dans les fissures et autres recoins sombres des murs et parois.

Les feuilles pour la plupart alternes sont portées par un fin pétiole plus long que le limbe. Le limbe est largement en coeur ou en rein, palmatinervées, de 5 à 7 lobes larges, aigus dans les supérieures.

La fleur axillaire, solitaire est portée par un pédoncule égalant ou dépassant la feuille. Les fleurs sont de couleurs variées, blanches, roses, violettes ou bleues. Le calice est formé de cinq lobes lancéolés-linéaires, la corolle possède deux lèvres, la supérieure bilobée, l'inférieure trilobée. La gorge de la corolle se resserre, formant une sorte de palais avec deux macules jaunes. Présence d'un éperon nectarifère un peu courbé 2 fois plus court que la corolle.

Les fruits sont des capsules globuleuses s'ouvrant au sommet en 3 valves. Les graines sont ovoïdes, à crêtes flexueuses épaisses.


13 espèce(s) dans la famille des Plantaginaceae - Plantaginacées

1 espèce(s) dans le genre Cymbalaria

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Lundi 19 Novembre 2018   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2018

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.