Ficus carica L, Figuier Famille : Moraceae - Moracées.

Ficus carica L

Figuier

- Nom : Figuier.
- Autre nom : Figuier de Carie.
- Nom du fruit : Figue
- Nom scientifique : Ficus carica L.
- Ordre : Rosales.
- Famille : Moraceae - Moracées :: 18 espèces sur le site.
- Tribu : Ficeae.
- Genre : Ficus L. 11 espèce(s) dans le genre Ficus
- Espèce : Ficus carica.
- Origine : Incertaine.



Ficus carica L. Figuier.


Ficus carica L.


Ficus carica L.


Ficus carica L, le Figuier appartient à la famille des Moraceae et au genre Ficus qui comprend environ 750 espèces. Toutes les espèces du genre Ficus produisent des faux-fruits appelés figues, issus d'un type d'inflorescence très particulier, le sycone. Les fleurs des figuiers, qu'elles soient mâles ou femelles, sont très petites et sont situées à l'intérieur d'un réceptacle creux, ouvert à son extrémité par un ostiole par où peuvent passer les insectes pollinisateurs. L'ovaire monocarpique de chaque fleur produit un akène qui reste incorporé dans le réceptacle. La figue n'est donc pas à proprement parler un fruit mais une infrutescence, les véritables fruits étant les petits grains, les akènes qui se trouvent à l'intérieur et qui contiennent chacun une seule graine.

Les espèces du genre Ficus se trouvent dans les régions tropicales et subtropicales, ainsi que quelques-unes dans les régions tempérées chaudes. On en trouve une centaine en Afrique, 500 en Asie et en Australie, et 150 en Amérique.


Origine Ficus carica L :

L'aire d'indigénat de Ficus carica est incertaine, bien que sont épithète carica signifie originaire de la Carie, ancienne province d'Asie mineure, on suppose qu'il est originaire d'Asie, étendu ensuite à la région méditerranéenne. La culture du figuier s'est propagée dans toutes les régions tropicales et subtropicales du monde où parfois l'espèce s'est naturalisée : Sud de l'Afrique, Australie, Nouvelle-Zélande, Canaries, Açores, Cap-vert... Les principaux producteurs de figues sont : La Turquie, l'Égypte, l'Algérie et le Maroc.


Histoire Ficus carica L :

La figue comestible est une des premières plantes cultivées par l'homme, présence de figues dans une poterie néolithique de Jericho 9400 à 9200 avant JC. La découverte est antérieure à la domestication du blé, de l'orge et des légumineuses, et peut donc être le premier exemple connu de l'agriculture. Le figuier était déjà cultivé par les Égyptiens 4000 ans AC.


Ficus carica et ses cultivars :

Compte tenu de l'ancienneté et de l'aire des cultures de Ficus carica, le nombre de cultivars est très important plus ou moins 750. Les cultivars sont répartis en deux groupes :
- Les figuiers de Smyrne ou caprifiguiers qui nécessitent, comme les populations sauvages, une fécondation entomophile réalisée par un hyménoptère cynipide : Blastophaga psenes L. Cet insecte parasite les fleurs femelles du figuier à l’intérieur de la figue. Après avoir été fécondées par les mâles, les femelles blastophage vont pondre dans l’ovaire de la fleur du figuier. La fécondation avec une intervention humaine, la caprification, des figues mâles contenant l'insecte pollinisateur Blastophaga psenes sont installées dans le figuier ce qui accélère et améliore la fructification.
- Les figuiers de l'Adriatique ils sont parthénocarpiques. La parthénocarpie est la production de fruits sans fécondation d'ovule. Le fruit se développe comme si la fleur avait été fécondée.


Ficus carica à La Réunion :

La date d'introduction de Ficus carica à La Réunion est inconnue, le figuier est présent dans l'île uniquement à l'état cultivé. D'après P. Rivals (1960) et Le Bellec & Renard (2001), il n'y aurait que des variétés parthénocarpiques à la Réunion.


Description Ficus carica L :

Le figuier est généralement un arbuste de 3 à 4 m de hauteur au tronc tortueux au port plus ou moins buissonnant à écorce grise. Certaines variétés peuvent cependant atteindre 8 mètres de hauteur.

Les feuilles alternes sont portées par des longs pétioles. Le limbe rugueux et velu est palmatilobé, divisé en trois, en cinq ou à sept lobes crénelés.

Les fleurs sont regroupées en une inflorescence d'un type particulier appelée sycone. Les fleurs du figuier ont de nombreuses formes. L'inflorescence forme un conceptacle creux dans lequel les fleurs se développent. Ces fleurs et les fruits qui en dérivent des akènes constituent la chair rose. La paroi du conceptacle inflorescentiel constitue la paroi de ce faux fruit.

À maturité, les fruits, ou figues, sont selon les variétés de couleur verdâtre, jaune, marron-rouge ou violet plus ou moins foncé, parfois bicolore ou strié. Un figuier adulte peut donner 100 kg de figues.


Toxicité Ficus carica L :

Toutes les parties de la plante rameaux, feuilles, fruits contiennent un latex blanc et irritant. La sève de figuier contient des furocoumarines responsables d’irritation, de phototoxicité voire de photoallergie.


Multiplication Ficus carica L :

Ficus carica se bouture très facilement. On peut aussi le multiplier par semis, attention les graines issues de figuiers parthénocarpiques sont stériles.


Culture, entretien Ficus carica L :

Ficus carica est de culture facile, il peut être cultivé sur une large gamme de sols, l'arbre est assez tolérant à une salinité modérée. Le figuier peut résister au gel hivernal de -15 °C à -18 °C. Dans les zones à étés courts, on peut accélérer la production de figues en pratiquant un éclaircissage dès l'apparition des figues et en coupant les extrémités des rameaux.

Ficus carica L. Figuier.

Ficus carica L.

Ficus carica L.


18 espèce(s) dans la famille des Moraceae - Moracées

11 espèce(s) dans le genre Ficus

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 17 Novembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker