Genre Psiadia Jacq, 15 Espèces du genre Psiadia endémiques de La Réunion, Famille : Asteraceae - Astéracées.

Genre Psiadia Jacq à La Réunion.

15 Espèces du genre Psiadia endémiques de La Réunion.

- Ordre : Asterales.
- Famille : Asteraceae - Astéracées.
- Sous-famille : Asteroideae.
- Genre : Psiadia Jacq.
- Tribu : Astereae.


Le Psiadia Jacq, appartient à la famille des Asteraceae et à la sous-famille des Asteroideae, il comprend une quarantaine d'espèces originaires de l'Afrique, de l'Arabie, de l'Inde et des Mascareignes (La Réunion, Maurice et Rodrigues).

Le nom du genre Psiadia est donné en 1797 par Nikolaus Joseph von Jacquin, botaniste néerlandais, né à Leyde le 16 février 1727, mort à Vienne le 24 octobre 1817. Psiadia du grec psias signifiant goutte, goutte de rosée, en référence à l'espèce Psiadia glutinosa (Lam.) Jacq., au feuillage particulièrement glutineux, couvert d'une gomme ayant l'aspect de gouttelettes de rosée.


Le genre Psiadia à La Réunion :

15 Psiadia, de la famille des astéracées sont endémiques de La Réunion. Les espèces appartenant à cette section sont des arbustes, des arbrisseaux ou des sous-arbrisseaux poilus, non visqueux. Le réceptacle est convexe, nu ou creusé d'alvéoles peu profonds brièvement fimbrillifères sur les bords. Les fleurs du rayon femelles, à corolle tronquée; achaine comprimé. Celles du disque hermaphrodites, tubuleuses, 5- dentées. Ovaire avorté très court.



Psiadia amygdalina (Lam.) Cordem.

- Psiadia amygdalina (Lam.) Cordem. Arbuste d'environ 2 m de hauteur présent dans les formations arbustives de l'étage mésotherme, et dans la partie inférieure de la zone altimontaine, jusqu'aux environs de 2000 m. Les feuilles oblongues lancéolées, dentées, pétiolées, pétiole de 1 à 2,5 cm, la texture herbacée du limbe, la nervation secondaire en boucles arquées sont les principaux critères discriminants de l'espèce.
- Nom vernaculaire : Psiadie à feuilles d'amandier.



Psiadia anchusifolia (Poir.) Cordem.

- Psiadia anchusifolia (Poir.) Cordem. Arbrisseau ou arbuste atteignant 2 m de hauteur présent et très commun dans la plupart des formations éricoïdes à forte pluviosité entre 1300 et 2300 m d’altitude. L'espèce est aisément reconnaissable par la pilosité bunâtre dense des feuilles et des tiges. Les fleurs sont nombreuses, les fleurs femelles ont une corolle à tube filiforme blanc, pubérulent au sommet, les fleurs internes mâles ont une corolle tubuleuse, pourpre ou blanche.
- Nom vernaculaire : Psiadie à feuilles de buglosse.
- Nom à La Réunion : Bouillon blanc, Tabac marron.

Psiadia anchusifolia (Poir.) Cordem. Psiadia anchusifolia (Poir.) Cordem. Psiadia anchusifolia (Poir.) Cordem. Psiadia anchusifolia (Poir.) Cordem.



Psiadia argentea (Lam.) Cordem.

- Psiadia argentea (Lam.) Cordem. Arbrisseau à tige argenté, généralement dressé atteignant environ 60 cm de hauteur présent et très répandu dans tout l'espace altimontain, entre 1600 et 2600 m d'altitude. Le limbe blanc argenté plus ou moins elliptique à largement ovale suffit généralement à le distinguer des autres Psiadia. Capitules au nombre de 3 à 6, portées par des pédicelles très courts, groupées au sommet des rameaux.
- Nom vernaculaire : Psiadie argentée.

Psiadia argentea (Lam.) Cordem. Psiadia argentea (Lam.) Cordem. Psiadia argentea (Lam.) Cordem. Psiadia argentea (Lam.) Cordem.



Psiadia aspera (Bory) Cordem.

- Psiadia aspera (Bory) Cordem. Sous-arbrisseau de 20 à 35 cm de hauteur, présent en altitude, à tiges dressées, hérissée partout de poils raides, feuilles larges, oblongues, lancéolées, semi-amplexicaules, trinerves, dentées.
- Nom vernaculaire : Psiadie âpre.



Psiadia boivinii (Klatt) Rob.

- Psiadia boivinii (Klatt) Rob. Arbrisseau pouvant atteindre une hauteur de 3 m, très commun dans la plupart des forêts humides entre 700 et 1 700 m d'altitude. Les feuilles alternes, simples sont pétiolées. Les pétioles d'environ 4 cm de longueur sont canaliculés sur la face supérieure, légèrement pubescent. Le limbe coriace est elliptique ou obovale pouvant atteindre 20 cm de long, obtus ou aigu au sommet, cunéiforme à la base. La marge est entière sur son premier tiers, serrulée sur les deux autres tiers. Les nervures sont proéminentes et bien visibles. Chaque capitule tubulé d'environ 1 cm de diamètre est blanc argenté au centre et plus ou moins pourpre à la périphérie.
- Nom vernaculaire : Psiadie de Boivin.
- Nom à La Réunion : Bouillon blanc, Tabac marron.

Psiadia boivinii (Klatt) Rob. Psiadia boivinii (Klatt) Rob. Psiadia boivinii (Klatt) Rob. Psiadia boivinii (Klatt) Rob.



Psiadia callocephala (Bory) Cordem.

- Psiadia callocephala (Bory) Cordem. Sous-arbrisseau de 20 à 30 cm de hauteur, espèce altimontaine pionnière, de préférence sur scories ou sols grossièrement graveleux. Largement répandu dans toute la zone altimontaine. Psiadia à petites feuilles sessiles, étroitement oblongues à linéaires, à pilosité hispide sur les deux faces. Grands capitules solitaires ou par trois, aigrettes blanches sur le vif, rousses après la dessiccation.
- Nom vernaculaire : Psiadie à belle tête.

Psiadia callocephala (Bory) Cordem. Psiadia callocephala (Bory) Cordem. Psiadia callocephala (Bory) Cordem.



Psiadia dentata (Cass.) DC.

- Psiadia dentata (Cass.) DC. Arbrisseau atteignant 2 m de hauteur, en forêt ou dans des stations exposées de montagne entre 400 et 1400 mètres d'altitude. Les feuilles à marge dentée sont simples, alternes courtement pétiolées, petiole de 1 cm. Le limbe est étroitement elliptique ou ovale, à sommet aigu et à base cunéiforme, rétrécie sur le pétiole. La nervure médiane est proéminente sous le dessous. Les inflorescences sont des capitules pédonculés, groupés à l'extrémité de la tige. Les fleurs groupées au sein d'un capitule sont blanches.
- Nom vernaculaire : Psiadie dentée.
- Nom à La Réunion : Bois collant, Bois de marron, Bois de reinette blanc.

Psiadia dentata (Cass.) DC.



Psiadia insignis Cordem.

- Psiadia insignis Cordem. Arbrisseau rameux de 1 à 2 m et plus de hauteur, assez rare à tige de la grosseur du doigt, tomenteuse ainsi que les rameaux. Feuilles pétiolées, oblongues lancéolées, penninerves, très entières, atténuées à la base, subaiguës au sommet, abondamment pubescentes sur les deux faces, nervures velues. Pétioles décurrents sur les rameaux. Inflorescence vaste grappe composée terminale. Branches tomenteuses. Capitules médiocres. Bractéoles de l'involucre subaiguës, finement pubescentes.
- Nom vernaculaire : Sauge.



Psiadia laurifolia (Lam.) Cordem.

- Psiadia laurifolia (Lam.) Cordem. Petit arbre dressé atteignant 4 m de hauteur, commun dans la forêt humide entre 600 et 1600 m d'altitude. On le trouve souvent sur les vieux troncs des Cyathea dont les racines adventives feutrées lui servent de sol artificiel. Il enveloppe d'abord l'arbre de racines circulaires, puis en émet d'autres verticales, aériennes, qui, après un trajet plus ou moins long, pénètrent dans le sol. Feuilles pétiolées, lancéolées, très atténuées à la base, brièvement acuminées au sommet, finement crénelées sur les bords. Inflorescence grappe composée corymbiforme, terminale, ample, à branches allongées, accompagnées de bractées étroites, linéaires, axes et bractées portant de rares poils courts.
- Nom vernaculaire : Psiadie à feuilles de laurier.
- Nom à La Réunion : Bois de tabac, Bois de chenille.

Psiadia laurifolia (Lam.) Cordem. Psiadia laurifolia (Lam.) Cordem. Psiadia laurifolia (Lam.) Cordem. Psiadia laurifolia (Lam.) Cordem.



Psiadia melastomatoides (Lam.) A.J. Scott.

- Psiadia melastomatoides (Lam.) A.J. Scott. Arbrisseau atteignant 1 m de hauteur, présent en altitude 2000 m, à tige simple couverte de poils soyeux, couchés, blancs. Feuilles très brièvement pétiolées ou subsessiles, assez rapprochées, épaisses, coriaces, elliptiques, atténuées à la base, subaiguës au sommet, dentées sur les bords, soyeuses inférieurement, couvertes en dessus de poils très courts, serrés, épais, raides, qui rendent cette face très rugueuse. inflorescence en corymbe terminal assez dense. Pédoncules soyeux. Bractées de l'involucre hérissées. Achaines poilus.
- Nom vernaculaire : Psiadie à feuilles de mélastome.



Psiadia montana (Cordem.) Cordem.

- Psiadia montana (Cordem.) Cordem. Arbrisseau, l'épithète de l'espèce montana signifiant montagnard, relatif à la montagne, lieu où pousse cette espèce. Les feuilles simples, alternes, pétiolées se développent aux extrémités des rameaux. Le limbe est oblong, obtus ou aigu au sommet, cunéiforme à la base. La marge est entière sur son premier tiers, dentée sur les deux autres tiers. Les nervures sont proéminentes et bien visibles sur la face inférieure, la nervure médiane couverte de poils blancs.
- Nom vernaculaire : Psiadie des montagnes.
- Nom à La Réunion : Bois marron.

Psiadia montana (Cordem.) Cordem. Psiadia montana (Cordem.) Cordem. Psiadia montana (Cordem.) Cordem.



Psiadia retusa (Lam.) DC.

- Psiadia retusa (Lam.) DC. Arbrisseau atteignant 1 m de hauteur qui pousse sur le littorale de l'île, les régions côtières rocheuses, car il a besoin du sel, déposé par les embruns, ses feuilles charnues sont gorgées d'un suc salé d'où ses noms vernaculaires principaux à La Réunion de Saliette ou salière. Les feuilles courtement pétiolées, pétiole de 1,3 cm de longeur environ, sont simples, alternes, le limbe épais est oblancéolé ou spatulé, aigu à arrondi au sommet, cunéiforme à la base et rétréci sur le pétiole, il est glabre ou à pilosité clairsemée. La marge est entière à la base, dentée au sommet. Les feuilles charnues sont gorgées d'un suc salé. Les inflorescences sont des capitules terminales ou insérées sous la partie feuillée des rameaux. Les capitules sont hémisphériques, d'environ 8 mm de diamètre, portés par des pédoncules pubescents. Les fleurs mâles et femelles sont groupées dans le capitule. Espèce protégée au titre de l'arrêté ministériel du 6 février 1987.
- Nom vernaculaire : Psiadie rétuse.
- Nom à La Réunion : La salière, Bien salée, Herbe à Brocus, Herbe à Laurent Martin, La saliette.

Psiadia retusa (Lam.) DC. Psiadia retusa (Lam.) DC. Psiadia retusa (Lam.) DC. Psiadia retusa (Lam.) DC. Psiadia retusa (Lam.) DC. Psiadia retusa (Lam.) DC.



Psiadia rivalsii A.J. Scott.

- Psiadia rivalsii A.J. Scott. Taxon menacé d'extinction présent à l'étage oligotherme de l'île, dans les environs de la Caverne Dufour, sur le bord de Cilaos.
- Nom vernaculaire : Psiadie de Rivals.



Psiadia salaziana Cordem.

- Psiadia salaziana Cordem. Sous-arbrisseau atteignant 60 cm de hauteur, rare (taxon vulnérable) présent à l'étage oligotherme, à tige simple finne à peine rameuse au sommet, couverte de longs poils soyeux d'un gris roussâtre. Feuilles alternes, ovales, amplexicaules, subcordées à la base, aiguës au sommet, régulièrement dentées sur les bords, entièrement couvertes de poils soyeux grisâtres. Inflorescence en capitules assez volumineux portés au sommet de la tige par d'assez longs pédoncules axillaires, hérissés de longs poils. Aigrettes prenant une couleur rousse par la dessiccation.
- Nom vernaculaire : Psiadie de Salazie.



Psiadia sericea Cordem.

- Psiadia sericea Cordem. Sous-arbrisseau de 20 à 25 cm de hauteur, taxon vulnérable des hauts plateaux de l'île, à rameaux soyeux, à feuilles soyeuses, grises, un peu atténuées à la base, mucronées au sommet. Captitules au nombre de 2-3 au sommet des rameaux portés par des pédicelles grêles, 2 fois plus longs que les feuilles. Espèce protégée au titre de l'arrêté ministériel du 6 février 1987.
- Nom vernaculaire : Psiadie soyeuse.

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 21 Septembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh