Histoire de La Réunion année 1696, Histoire de Bourbon La Réunion, les événements de l'année 1696.

Histoire de La Réunion année 1696

- Page précédente :: Année 1695 - Page puivante :: Année 1697


Le Directoire de Saint-Paul fonctionnera jusqu'à l'arrivé dans l'île, de l'escadre du comte de Serquigny.

Vaisseau de guerre

2 juillet 1696, l'escadre du comte de Serquigny d'Aché, partie de la Rade de Groix, le 31 mars 1695, jette l'ancre à Saint-Denis.

Dans la Rade quatre vaisseaux :
- La Zélande, 50 canons, 300 hommes, armé à Brest ; commandé par le comte de Serquigny.
- Le Médemblick, 50 canons, 300 hommes, armé au Port-Louis ; commandé par M. Demons.
- Le Florissant, 50 canons ; 250 hommes ; capitaine Le Mayer.
- Le Faucon, 50 canons, 250 hommes, armé à Rochefort ; commandé par M. de Grosbois.

De la flotte partie pour l'Inde manquent Le Ponchartrain et le Lonray. L'objectif de cette escadre, commandée par M. de Serquigny, était de ramasser tout ce qu'elle pourrait, de prises hollandaises et anglaises ; d'aller d'abord au Bengale, d'y échanger ses marchandises et de passer par Surate au retour.

1696. Serquigny trouve Bourbon dans un grand désordre, une bande de flibustiers entrain de construire une frégate. Les flibustiers étaient des pirates débarqués de force en 1695, par le pirate Avery. Afin de servir d'exemple et ne pas faire un repaire de brigands dans les terres de France, Serquigny et son état-major décident de réduire en cendres la barque que les flibustiers s'étaient avancés à construire : " Une frégate de 80 tonneaux; elle pouvait bien avoir 55 pieds de quille; Il n'y avait quasi plus qu'à la border." On fixe l'exécution de cet ordre au 25 août 1696, jour de la Saint-Louis et de la fête du roi. Vingt d'entre eux furent ramenés en France pour qu'ils soient jugés et pendus. D'après Jean Bassarin, quinze de ces flibustiers, moyennant des présents considérables au chef d'escadre - vaisselle d'argent, bijoux, roupies d'or trouvèrent à s'embarquer sur les vaisseaux français et quelques uns se sont mariés et établis dans l'île. Parmi ces derniers, il faut citer :

- Jan Van Hessche marié le 2 mai 1696 à Françoise Rivière.
- Victor Riverain marié le 12 juin 1696 à Marguerite Dailleau.
- François Garnier marié le 12 juin 1996 à Monique Vicendo.

Serquigny prend connaissance du complot contre l'ancien gouverneur de Bourbon Henry Habert de Vauboulon. Après enquête il organise des battues pour arrêter les fuyards. Les conspirateurs sont capturés et envoyés en France pour être jugés.

Par ordonnance du 6 août 1696, Serquigny convoque tous les habitants de l'île le dimanche 12 août 1696, au presbytère pour un recensement. Chacun devra, auprès du capitaine Le Mayer, directeur de la Compagnie des Indes venu avec l'escadre, produire son titre de propriété. Le Mayer en profite pour établir un recensement des hommes, des bêtes et des biens. Le Mayer dénombre dans l'île 488 habitants, Noirs et Blancs, adultes et enfants confondus.

15 août 1696, sur proposition de Le Mayer, Joseph Bastide est nommé commandant de l'île. Joseph Bastide est donc le nouveau commandant, gouverneur de Bourbon, il est âgé de 45 ans, servant comme capitaine d'armes sur le Florissant, il a la réputation " homme fort sage". Serquigny, recommande au nouveau commandant " de ne souffrir point qu'on fournisse aucun rafraîchissement aux vaisseaux corsaires ni de permettre qu'on y bâtisse aucun bâtiment."

Le 28 août 1696 le flibustier Henry Grimaud acquit du directeur de la Compagnie, Le Mayer « l'habitation du Roi », située sur le bord de l'étang de Saint-Paul, pour la rondelette somme de 1100 écus.

4 septembre 1696, l'escadre de Serquigny quitte la Réunion. Avant de quitter l'île, Serquigny installe Noël de Forges comme lieutenant afin de seconder Bastide et René Pontho comme garde-magasin. Il laisse également de nouveaux colons qui avaient fait la traversée sur l'Escadre.

Joseph Bastide aura une administration sereine. Après les turbulences, les habitants témoignent de la volonté de tourner la page. Jean d'Etchémendy qui a remplacé le Père Hyacinthe, aura un apostolat fécond parmi les Noirs. En deux ans, il va baptiser 32 Noirs dont 11 nés dans l'île.

Joseph Bastide va mettre en place la première décentralisation en nommant des chefs de quartier à Saint-Paul et à Sainte-Suzanne. Ces responsables auxquels il va déléguer une partie de ses pouvoirs seront associés à l'administration de l'île.


Naissance en 1696 :

20 mai 1696, naissance de Pierre Benoît Dumas gouverneur de Bourbon ( La Réunion ) du 21 juillet 1727 au 8 août 1735.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mardi 12 Novembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.