Joseph Bastide Gouverneur. Personnage célèbre de l'île de La Réunion 974

La Réunion
Cherchez une page sur le site
www.mi-aime-a-ou.com

 
Promo Séjour La Réunion   Navigation :: Accueil :: Histoire de La Réunion ::  Personnages célèbres de La Réunion :: 
    Recherche par :: Liste alphabétique :: Liste année de naissance
    Rubrique   :: Artiste :: Divers :: Écrivain :: Gouverneur :: Militaire ::  Politique :: Préfet :: Religion :: Scientifique
       

Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+
 
 
 ITC Tropicar
 Location de voitures
 à La Réunion
 5 % de remise en ligne
  itctropicar.com
 
 Aide pour vos vacances
 Help-vacances
 Hôtels, gîtes, locations
 saisonnières, campings
 help-vacances.com
 
         

 

 

Joseph Bastide.

Gouverneur du : 15 août 1696 à septembre 1698.

 

Gouverneur précédent :: Directoire de Saint-Paul :: gouverneur suivant :: Jacques de La Cour de la Solais

 
     
 

Joseph Bastide, né vers 1651.

Le 2 juillet 1696, l'escadre du comte de Serquigny d'Aché, partie de la Rade de Groix, le 31 mars 1695, jette l'ancre à Saint-Denis. Dans la Rade quatre vaisseaux :

- La Zélande, 50 canons, 300 hommes, armé à Brest ; commandé par le comte de Serquigny.

- Le Médemblick, 50 canons, 300 hommes, armé au Port-Louis ; commandé par M. Demons.

- Le Faucon, 50 canons, 250 hommes, armé à Rochefort ; commandé par M. de Grosbois.

- Le Florissant, 50 canons ; 250 hommes ; capitaine Le Mayer.

De la flotte partie pour l'Inde manquent Le Ponchartrain et le Lonray. L'objectif de cette escadre, commandée par M. de Serquigny, était de ramasser tout ce qu'elle pourrait, de prises hollandaises et anglaises ; d'aller d'abord au Bengale, d'y échanger ses marchandises et de passer par Surate au retour.

Serquigny trouve Bourbon dans un grand désordre, une bande de flibustiers entrain de construire une frégate, on la brûle sur le chantier.

 

 

Escadre

Vaisseau de guerre

 

 
 

Ayant pris connaissance de la situation, il organise des battues pour arrêter les fuyards responsables présumés de la mort de l'ancien gouverneur Henry Habert de Vauboulon. Après deux mois d'enquête les conspirateurs sont capturés et envoyés en France sur le Florissant pour être jugés.

Le navire arrive à Brest le 5 mars 1697, les conduisit ensuite à Lorient où ils furent incarcérés à la citadelle de Port-Louis. Le procès eu lieu à Rennes et l'instruction fut menée en quelques semaines, le jugement rendu le 24 mai 1697 fut sévère.

Michel Firelin, ancien commandant de Bourbon fût condamné à mort, et fut pendu.

Le Père de Kerguelen, Duhal et barrière furent condamnés aux galères à perpétuité.

Jules Robert à 10 ans.

En sa qualité de religieux, le capucin le Père Hyacinthe n'alla pas aux galères et finit ses jours dans un couvent.

Duhal, qui avait alors 38 ans, passa 10 mois à Rennes et partit avec une chaîne de 8 galériens pour Saint-Malo où il travailla aux fortifications. De là, il fut un jour envoyé à la Bastille où il mourut le 20 mai 1714.

Par ordonnance du 6 août 1696, il convoque tous les habitants de l'île le dimanche 12 août au presbytère pour un recensement. Chacun devra, auprès du capitaine La Mayer, directeur de la Compagnie des Indes, produire son titre de propriété. Le Mayer en profite pour établir un recensement des hommes, des bêtes et des biens.

Sur proposition de La Mayer, Joseph Bastide est nommé commandant de l'île. Il prend ses fonctions le 15 août 1696.

Au recensement de 1696, Joseph Bastide dénombre dans l'île 488 habitants, Noirs et Blancs, adultes et enfants confondus.

Joseph Bastide est donc le nouveau commandant, gouverneur de Bourbon, il est âgé de 45 ans, servant comme capitaine d'armes sur le Florissant, il a la réputation " homme fort sage".

La mission du nouveau gouverneur et de remettre en place l'administration l'égale, de protéger l'île efficacement contre les forbans et de faire respecter la clause de l'exclusivité en interdisant les colons de commercer avec ces forbans.

Avant de quitter l'île, le 4 septembre 1696, Serquigny installe Noël de Forges comme lieutenant afin de seconder Bastide et René Pontho comme garde-magasin. Il laisse également de nouveaux colons qui avaient fait la traversée sur l'Escadre.

Joseph Bastide aura une administration sereine. Après les turbulences, les habitants témoignent de la volonté de tourner la page. Jean d'Etchémendy qui a remplacé le Père Hyacinthe, aura un apostolat fécond parmi les Noirs. En deux ans, il va baptiser 32 Noirs dont 11 nés dans l'île.

Joseph Bastide va mettre en place la première décentralisation en nommant des chefs de quartier à Saint-Paul et à Sainte-Suzanne. Ces responsables auxquels il va déléguer une partie de ses pouvoirs seront associés à l'administration de l'île.

Joseph Bastide rentre en France en septembre 1698, probablement par le Marchand des Indes qui amène le nouveau gouverneur, Jacques de La Cour de La Solais.

 

 

 

 
 
   
  Voir les infos rajoutées sur cette page      Compléter les informations de cette page
   
  La dernière information ou le dernier commentaire de cette page : 
   
  Impossible d'effectuer la requête pour trouver les commentaires pour le site

Voici le message d'erreur renvoyé par la base de données :
1146 : Table 'miaimeaou1.commentaires_pages' doesn't exist