Jumellea triquetra (Thouars) Schltr, Jumellea triquetra, Orchidée endémique La Réunion, Famille : Orchidaceae - Orchidacées.

Jumellea triquetra (Thouars) Schltr

Jumellea triquetra

Orchidée endémique La Réunion.

- Nom commun : Jumellea triquetra.
- Nom scientifique : Jumellea triquetra (Thouars) Schltr.
- synonyme(s) :
- Angorkis triangis Thouars
- Angraecum neglectum Boivin ex Frapp.
- Angraecum neglectum Frapp.
- Angraecum neglectum Frapp. var. curtum Cordem.
- Angraecum neglectum Frapp. var. genuinum Cordem.
- Angraecum neglectum Frapp. var. longifolium Cordem.
- Angraecum triquetrum Thouars.
- Jumellea neglecta (Frapp.) Schltr.
- Ordre : Asparagales.
- Famille : Orchidaceae - Orchidacées :: 58 espèces sur le site.
- Sous-famille : Epidendroideae.
- Tribu : Vandeae.
- Sous-tribu : Angraecinae.
- Genre : Jumellea Schltr.
- Origine : Endémique La Réunion.



Jumellea triquetra (Thouars) Schltr.


Jumellea triquetra. Fleur.


Jumellea triquetra (Thouars) Schltr.


Jumellea triquetra. Orchidée endémique de La Réunion.


Jumellea triquetra. Fruit.


Jumellea triquetra (Thouars) Schltr, appartient à la famille des Orchidaceae à la sous-famille des Epidendroideae et au genre Jumellea Schltr. Le genre Jumellea est nommé en mémoire du botaniste français Henri Lucien Jumelle, né le 25 novembre 1866, décédé le 6 décembre 1935. Il comprend environ une soixantaine d'espèces présentes en Afrique tropicale, à Madagascar, aux Comores et aux Mascareignes.


Jumellea triquetra à La Réunion.

Jumellea triquetra (Thouars) Schltr., est une orchidée endémique de La Réunion, épiphyte ou saxicole, elle est assez commune dans les forêts entre 800 m et 2 000 m d'altitude.



Le genre Jumellea Schltr., à La Réunion.

Le genre Jumellea est représenté à La Réunion par 10 espèces décrites, 7 espèces endémiques de La Réunion, 2 espèces endémiques de La Réunion et Maurice et 1 espèce endémique de La Réunion, Maurice et Rodrigues.

- Jumellea bernetiana J.-B. Castillon. Endémique Réunion.
- Jumellea bosseri Pailler. Endémique Réunion.
- Jumellea divaricata (Frapp.) Schltr. Endémique Réunion.
- Jumellea exilis (Cordem.) Schltr. Endémique Réunion.
- Jumellea fragrans (Thouars) Schltr. Endémique Réunion.
- Jumellea recta (Thouars) Schltr. Endémique Réunion, Maurice, Rodrigues.
- Jumellea recurva (Thouars) Schltr. Endémique Réunion, Maurice.
- Jumellea rossii Senghas. Endémique Réunion, Maurice.
- Jumellea stenophylla (Frapp.) Schltr. Endémique Réunion.
- Jumellea triquetra (Thouars) Schltr. Endémique Réunion.

La particularité du genre Jumellea est de montrer une grande variabilité de la taille de l'éperon (prolongement du label en forme de sac ou de tube). Cet éperon renferme du nectar que les papillons de nuit convoitent, à Madagascar, ces papillons qui fécondent les fleurs à longs éperons sont des Sphingidae, sphinx, à La Réunion, l'absence de sphinx à longues pièces buccales a entraîné une évolution des plantes vers l'autofécondation.


Description de Jumellea triquetra.

Jumellea triquetra est une orchidée monopodiale à tige très courte, les feuilles sont épaisses. Le limbe est plus ou moins linéaire à base embrassant la tige.

Les inflorescences naissent à la base de la plante, entre les feuilles, jusqu'à 30 fleurs sur les plus gros spécimens. La fleur blanche d'environ 3 cm de diamètre est solitaire portée par un pédoncule épais. Les sépales latéraux sont de forme finement triangulaire, les pétales sont étroits, légèrement incurvés, le sépale médian est presque identique au label, l'éperon court est de couleur blanc-verdâtre.

Le fruit est une capsule.


Floraison de Jumellea triquetra.

La période de floraison de Jumellea triquetra (Thouars) Schltr., à La Réunion s'étale d'octobre à avril.


58 espèce(s) dans la famille des Orchidaceae - Orchidacées

3 espèce(s) dans le genre Jumellea

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 17 Février 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.