Paspalum dilatatum Poir, Herbe de miel, espèce adventice et envahissante à La Réunion, Famille : Poaceae - Poacées.

Paspalum dilatatum Poir

Herbe de miel

Espèce adventice et envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Herbe de Dallis.
- Nom à La Réunion : Herbe de miel.
- Autre nom à La Réunion :
- Herbe sirop. Herbe épée. Herbe codaya.
- Nom scientifique : Paspalum dilatatum Poir.
- Synonymes :
- Digitaria dilatata (Poir.) H.J.Coste.
- Panicum platense (Spreng.) Kuntze.
- Paspalum dilatatum var. decumbens Vasey.
- Paspalum dilatatum var. eriophorum (Schult.) Steud.
- Paspalum dilatatum var. pauciciliatum Parodi.
- Paspalum dilatatum var. sacchariferum Arechav.
- Paspalum lanatum Spreng.
- Paspalum pedunculare C. Presl.
- Ordre : Poales.
- Famille : Poaceae - Poacées :: 37 espèces sur le site.
- Sous-famille : Panicoideae.
- Tribu : Paniceae.
- Sous-tribu : Setariinae.
- Genre : Paspalum L. 2 espèce(s) dans le genre Paspalum
- Espèce : Paspalum dilatatum.
- Origine : Amérique du Sud.



Paspalum dilatatum Poir.


Paspalum dilatatum Poir. Racème.


Paspalum dilatatum Poir.


Paspalum dilatatum Poir.


Paspalum dilatatum Poir, est une plante herbacée vivace de la famille des Poaceae, de la sous famille des Panicoideae et du genre Paspalum L, qui comprend plus de 300 espèces.


Origine, distribution Paspalum dilatatum :

Paspalum dilatatum est originaire d'Amérique du Sud : le Brésil, la Bolivie, l'Argentine, le Chili, le Paraguay et l'Uruguay. Elle a été introduite dans de nombreuses parties du monde et s'est naturalisée notamment en Europe du sud, en Afrique tropicale, en Afrique du Sud, en Asie, en Nouvelle-Zélande, aux Etats-Unis dans de nombreuses îles du Pacifique et aux Mascareignes ( Maurice, La Réunion et Rodrigues).


Paspalum dilatatum à La Réunion :

A La Réunion Paspalum dilatatum porte le nom vernaculaire de Herbe de miel, l'espèce est aussi parfois nommée : Herbe sirop. Herbe épée. Herbe codaya. Elle se rencontre pratiquement sur toute l'île du niveau de l'océan jusqu'en altitude moyenne.


Nuisibilité Paspalum dilatatum à La Réunion :

Cette graminée très résistante à l'ensemble des herbicides est considérée comme une adventice importante de la canne à sucre. Elle est de plus considérée comme une espèce envahissante niveau 3 sur 5, uniquement dans les milieux régulièrement perturbés par les activités humaines (bords de route, cultures, pâturages...).


Description de Paspalum dilatatum :

Paspalum dilatatum est une herbe qui se développe en touffe, abondamment feuillée à la base, ses hampes et ses feuilles poussent droit et peuvent atteindre jusqu'à 1,5 m de haut.

Le chaume (tige d'une graminée) est cylindrique creux, d'abord étalé, le chaume s'enracine au noeuds, puis se redresse brusquement en faisant un angle marqué. Il est glabre avec des noeuds à dense pubescence rase.

Les feuilles étroites, de 10 à 25 cm de long et 3 à 12 mm de large, s'attachent sur les tiges par une gaine (enveloppe cylindrique entourant la tige) lisse et glabre dans la partie supérieure, parfois longuement poilue dans la partie basale. La ligule (pièce foliaire correspondant à une languette située à la jonction de la gaine foliaire et du limbe des feuilles) est membraneuse acuminée avec quelques longs poils sur les bords. Le limbe légèrement replié à sa base est lancéolé, glabre et lisse, avec quelques cils isolés à la base. La marge est légèrement scabre.

L'inflorescence au sommet de la tige est composée de 3 à 5 racèmes écartés de 3 à 10 cm les uns des autres disposés alternativement. Les racèmes longs de 4 à 10 cm parfois plus sont ascendants ou retombants et présentent une petite touffe de longs cils au niveau de l'insertion sur la tige. L'axe principal, le rachis est trigone, aux angles scabres. Les épillets ovales, pointus au sommet, frangés de longs poils blancs soyeux et recouverts de poils plus courts sur le reste de la surface, de 2.8 à 3.8 mm de long sont disposés par paires, sur deux rangs à la face inférieure du rachis. La bractée membraneuse enveloppant l'épillet, la glume et le lemma, la glumelle inférieure sont nervées et aussi longues que l’épillet. Les anthères et les stigmates sont pourpres ou noirs.

Le caryopse (la graine) est de forme elliptique, arrondie de 2,5 mm de long. Le tégument est finement strié, de couleur brune. Le caryopse reste inclus dans l’épillet lors de la dissémination.


Multiplication de Paspalum dilatatum.

Paspalum dilatatum est une espèce qui se multiplie principalement par ses graines, qui sont dispersées par le vent, l'eau, les animaux, les véhicules, les machines agricoles. Elle se multiplie aussi par l’éclatement des touffes lors des travaux culturaux.

Paspalum dilatatum Poir.

Paspalum dilatatum Poir. Racème.

Paspalum dilatatum.

Paspalum dilatatum Poir.


37 espèce(s) dans la famille des Poaceae - Poacées

2 espèce(s) dans le genre Paspalum

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Lundi 14 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker