Striga asiatica (L.) Kuntze, Goutte de sang, espèce hémiparasite à La Réunion, Famille : Orobanchaceae - Orobanchacées.

Striga asiatica (L.) Kuntze

Goutte de sang

Espèce hémiparasite à La Réunion.

- Nom à La Réunion Goutte de sang.
- Nom scientifique : Striga asiatica (L.) Kuntze.
- Synonymes :
- Buchnera asiatica L.
- Striga hirsuta auct. non Benth.
- Striga lutea Lour.
- Ordre : Lamiales.
- Famille : Orobanchaceae - Orobanchacées :: 2 espèces sur le site.
- Tribu : Buchnereae.
- Genre : Striga Lour. 1 espèce(s) dans le genre Striga
- Espèce : Striga asiatica.
- Origine : Asie. Afrique subsaharienne.



Striga asiatica (L.) Kuntze.


Striga asiatica. Fleurs.


Striga asiatica. Goutte de sang.


Striga asiatica (L.) Kuntze.


Striga asiatica (L.) Kuntze. Fleur rouge.


Striga asiatica (L.) Kuntze appartient à la famille des Orobanchaceae et au genre Striga qui comprend environ 40 espèces dont 11 sont considérées comme parasites de cultures vivrières.


Origine, répartition de Striga asiatica :

Striga asiatica (L.) Kuntze est originaire d'Asie et d'Afrique subsaharienne, elle a été introduite et s'est naturalisée dans d'autres parties du monde, Australie, Etats-Unis...


Striga asiatica à La Réunion :

A La Réunion Striga asiatica (L.) Kuntze, est une espèce naturalisée et nommée Goutte de sang, souvent associée à Striga lutea Lour. et Striga hirsuta Benth., des travaux récents considèrent Striga lutea Lour. et Striga hirsuta Benth. comme des espèces séparées croissant dans des écosystèmes naturels et distincts de Striga asiatica qui serait principalement inféodé aux cultures.


Striga asiatica à La Réunion :

La goutte de sang est une herbacée hémiparasite présente dans les cultures des Poacées de La Réunion, la canne à sucre et le maïs, cette adventice est parfois abondante dans certaines parcelles situées généralement en basse altitude.


Striga asiatica espèce hémiparasite :

Le terme hémiparasite signifie, parasite ne prélevant que l'eau et les éléments minéraux mais conservant son pouvoir de synthèse chlorophyllienne. La Striga asiatica est une espèce annuelle, allogane, dont la fécondation est assurée par les insectes, notamment les papillons. Elle produit par hampe florale une très grandes quantités de graines minuscules de 10 000 à 50 000, sous forme d'une poussière brunâtre, dispersées par le vent et l'eau de ruissellement. Les graines dormantes au moment de leur dispersion sont viables dans le sol pendant une durée de 10 à 15 ans. Seules les graines situées à proximité d'une racine hôte, maïs, canne à sucre où autres poacées sont capables de germer sous l'effet de substances contenues dans les exsudats racinaires de l'hôte. Elles émettent alors une radicule très ténue qui se fixe rapidement sur la racine hôte. Après la fixation, la plantule de Striga met en place un suçoir conique qui pénètre dans les tissus de la racine hôte tandis que se développe une tige souterraine, translucide, munie d'écailles sans chlorophylle. Durant cette période, le parasite se comporte en holoparasite particulièrement nocif pour l'hôte, en effet elle se développe en se nourrissant que de la sève brute de l'hôte. Après 30 à 45 jours de croissance souterraine verticale, la tige du parasite émerge et met en place des feuilles chlorophylliennes, la plante devient alors hémiparasite, elle produit ensuite une hampe florale.

Striga provoque une considérable perte en croissance et en rendement de plusieurs cultures vivrières et fourragères, globalement elle a un impact plus grand que n'importe quel autre angiosperme. De nos jours le Striga est considéré comme l'unique et la plus grande contrainte biotique à la production vivrière en Afrique. Dans les zones infestées, les pertes de rendements liées aux dégâts du Striga sont souvent très importantes, allant de 40 à 100%.


Description de Striga asiatica :

Striga asiatica (L.) Kuntze est une plante au port dressé, ramifié, disposé en chandelier, d'une hauteur de 10 à 70 cm.

Sa tige pleine est cylindrique, légèrement anguleuse, couverte de poils courts et raides.

Les feuilles de la base sont simples, opposées, sessiles, avec un limbe linéaire étroit au sommet aigu. La marge est entière. Les feuilles situées au niveau de l'inflorescence sont alternes.

L'inflorescence est un épi terminal, long de 10 à 15 cm.

Les fleurs rouges, sessiles, naissent à l'aisselle d'une bractée foliacée linéaire. La fleur possède un calice tubulaire à 5 lobes aigus, la corolle est constituée d'un tube, finement pubescent qui s'ouvre en 2 lèvres, la lèvre supérieure est faiblement bilobée ou seulement émarginée, à lobes arrondis, la lèvre inférieure est profondément trilobée, à lobes oblongs à obovales, 4 étamines et un ovaire supère ovoïde.

Les fruits sont des capsules ellipsoïdes, de 3,5 mm de long, de couleur noire, s'ouvrant en 2 valves.

Striga asiatica (L.) Kuntze.

Striga asiatica. Fleurs.

Striga asiatica. Goutte de sang.

Striga asiatica (L.) Kuntze.

Striga asiatica (L.) Kuntze. Fleur rouge.


2 espèce(s) dans la famille des Orobanchaceae - Orobanchacées

1 espèce(s) dans le genre Striga

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mardi 15 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker