Urochloa maxima (Jacq.) R.D. Webster, Herbe-fataque, Urochloé maximal, Espèce adventice et envahissante à La Réunion, Famille : Poaceae - Poacées.

Urochloa maxima (Jacq.) R.D. Webster

Herbe-fataque, Urochloé maximal

Espèce adventice et envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Urochloé maximal.
- Autre nom : Guinée.
- Nom à La Réunion : Herbe-fataque.
- Autre nom à La Réunion : Fataque.
- Nom scientifique : Urochloa maxima (Jacq.) R.D. Webster.
- Synonymes :
- Megathyrsus maximus (Jacq.) B.K. Simon et S.W.L. Jacobs.
- Panicum jumentorum Pers.
- Panicum laeve Lam.
- Panicum maximum Jacq.
- Panicum polygamum Sw.
- Ordre : Poales.
- Famille : Poaceae - Poacées :: 37 espèces sur le site.
- Sous-famille : Panicoideae.
- Tribu : Paniceae.
- Sous-tribu : Setariinae.
- Genre : Urochloa P. Beauv. 1 espèce(s) dans le genre Urochloa
- Espèce : Urochloa maxima.
- Origine : Afrique. Madagascar. Réunion. Maurice.



Urochloa maxima (Jacq.) R.D. Webster.


Urochloa maxima (Jacq.) R.D. Webster.


Urochloa maxima (Jacq.) R.D. Webster. Herbe-fataque.


Urochloa maxima (Jacq.) R.D. Webster. Herbe-fataque.


Urochloa maxima (Jacq.) R.D. Webster, connu aussi sous son ancien nom scientifique Panicum maximum Jacq est une espèce de la famille des Poaceae et du genre Urochloa. Plusieurs travaux phylogéniques récents ont confirmé la place de Panicum maximum Jacq. dans le genre Urochloa P. Beauv. Le genre Urochloa regroupe des plantes herbacées, annuelles ou vivaces, dont certaines espèces sont cultivées comme céréales ou comme plantes fourragères. D'autres sont considérées comme des « mauvaises herbes » des cultures, notamment de maïs et de la canne à sucre.

Urochloa maxima (Jacq.) R.D. Webster. Herbe-fataque.


Origine, répartition de Urochloa maxima.

Urochloa maxima est originaire de l'Afrique, de Madagascar, de l'île Maurice et de La Réunion, l'espèce est largement naturalisée dans les régions tropicales.


Urochloa maxima à La Réunion :

A La Réunion cette espèce indigène nommée Herbe-fataque est très fréquente du littoral jusqu'en moyenne altitude, aussi bien en zone sèche que moyennement humide, présente le long des routes et chemins généralement sous ou près des arbres et des arbustes, dans les prairies et les endroits généralement humides.


Nuisibilité Urochloa maxima à La Réunion :

Urochloa maxima se propage dans les milieux naturels ou semi-naturels avec une densité plus ou moins importante, l'herbe-fataque est inscrite dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, niveau 4 sur 5, niveau 4 : taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant dans les milieux naturels ou semi-naturels avec une densité plus ou moins importante sans toutefois dominer ou codominer la végétation. Cette graminée se retrouve aussi dans les sols cultivés, c'est une adventice une mauvaise herbe importante dans les champs de canne à sucre, en raison de sa capacité à se développer dans des conditions ombragées.


Description Urochloa maxima :

Urochloa maxima est une herbe pérenne à annuelle, dressée, ou plus ou moins couchée à la base, s'enracinant aux noeuds inférieurs, de couleur vert-clair pouvant atteindre 3.5 m de hauteur. Son tallage est important, le tallage est une propriété de nombreuses espèces de poacées qui leur permet de produire de multiples tiges à partir de la plantule initiale assurant ainsi la formation de touffes denses.

Le chaume (tige) rapidement ramifié, est cylindrique, creux, les noeuds sont pourvus de poils blancs duveteux.

Les feuilles sont alternes et simples linéaires à étroitement lancéolées, la marge est scabre, la nervure médiane blanchâtre est saillante à la face inférieure. La gaine est glabre, la ligule située à la jonction de la gaine et du limbe est membraneuse ciliée, de de 4 à 6 mm de haut, avec quelques longs cils sur les bords.

L'inflorescence est une panicule oblongue, pyramidale, lâche, longue de 30 à 60 cm et large de 15 à 30 cm avec des ramifications basales bien développées qui sont verticillées. Les épillets sont oblongs, obtus ou aigus, arrondis à l'arrière souvent de couleur vert à pourpre.

Le grain est fusiforme, long de 3 mm et large de 1 mm.


Multiplication Urochloa maxima :


Urochloa maxima se multiplie par ses graines transportées par l’eau ou par les oiseaux. L'espèce se propage aussi par la fragmentation de ses tiges souterraines ou bien par la division des touffes.


Utilisation Urochloa maxima :

Urochloa maxima est un fourrage très répandu en zone tropicale. Il est communément appelé guinée, cette poacée est appréciée pour ses rendements élevées, sa facilité de récolte et ses valeurs nutritives.

Urochloa maxima (Jacq.) R.D. Webster.

Urochloa maxima (Jacq.) R.D. Webster. Herbe-fataque.

Urochloa maxima (Jacq.) R.D. Webster. Herbe-fataque.


37 espèce(s) dans la famille des Poaceae - Poacées

1 espèce(s) dans le genre Urochloa

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 16 Novembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker