Heliotropium amplexicaule Vahl, Verveine marron, Herbe bleue, espèce adventice et envahissante à La Réunion, Famille : Boraginaceae - Boraginacées.

Heliotropium amplexicaule Vahl

Verveine marron, Herbe bleue

Espèce adventice et envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Héliotrope amplexicaule.
- Autre nom : héliotrope bleu.
- Nom à La Réunion Verveine marron. Herbe bleue.
- Nom scientifique : Heliotropium amplexicaule Vahl.
- Synonymes :
- Cochranea anchusaefolia (Poir.) Gürke.
- Heliophytum anchusifolium (Poir.) A. DC.
- Heliotropium bolivianum Rusby.
- Heliotropium lithospermifolium Speg.
- Ordre : Boraginales.
- Famille : Boraginaceae - Boraginacées :: 15 espèces sur le site.
- Sous-famille : Heliotropioideae.
- Genre : Heliotropium L. 3 espèce(s) dans le genre Heliotropium
- Espèce : Heliotropium amplexicaule.
- Origine : Amérique du Sud.



Heliotropium amplexicaule


Fleurs : Heliotropium amplexicaule. Verveine marron


Feuilles : Heliotropium amplexicaule


Heliotropium amplexicaule Vahl, appartient à la famille des Boraginaceae, à la sous-famille des Heliotropioideae et au genre Heliotropium qui comprend environ 156 espèces. Le genre Heliotropium a été décrit par le botaniste suédois Carl von Linné et publiée dans Species Plantarum 1: 130. 1753. Le nom du genre est dérivé du grec Helios qui signifie soleil et de tropein qui signifie retour se réfèrant au mouvement de la plante face au soleil.


Origine Heliotropium amplexicaule :

Heliotropium amplexicaule est originaire d'Amérique du Sud : Argentine, Brésil, Uruguay, Bolivie. Cette espèce introduite dans de nombreuses régions s'est parfois naturalisée. Heliotropium amplexicaule est considéré dans certaines régions comme adventice et une espèce envahissante.


Heliotropium amplexicaule à La Réunion :

Heliotropium amplexicaule Vahl est nommé à La Réunion Verveine marron ou Herbe bleue, d'introduction assez récente cette espèce s'est naturalisée dans l'île sur la côte ouest et sud-ouest, en base altitude. L'espèce résistante à la sécheresse se trouve en bordure de chemin et dans les cultures.


Nuisibilité Heliotropium amplexicaule à La Réunion :

Heliotropium amplexicaule Vahl est une adventice, une mauvaise herbe qui envahie les parcelles de canne à sucre irriguées et apparaît également en culture maraîchère ou en culture d’ananas. Elle est même présente à Cilaos en culture de lentille. Heliotropium amplexicaule possède une souche pérenne et un port étalé très couvrant qui empêche le développement d’autres espèces et gène considérablement les cultures. En plus d'être une mauvaise herbe, la verveine marron contient des alcaloïdes de pyrrolizidine et est toxique, elle est donc dangereuse pour le bétail car elle cause des dommages au foie et réduit la productivité. Heureusement elle n'est pas très agréable au goût, le bétail l'évite.

Heliotropium amplexicaule Vahl est inscrit dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, niveau 3 sur 5, niveau 3 : Taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant uniquement dans les milieux régulièrement perturbés par les activités humaines (bords de route, cultures, pâturages...) avec une densité plus ou moins forte.


Description de Heliotropium amplexicaule :

L'héliotrope bleu est une plante vivace, ses longues racines pivotantes peuvent descendre à plus d'un mètre de profondeur. Elle possède un système complexe de racines latérales. Elle s'étale sur le sol puis se redresse aux extrémités.

Les tiges ramifiées dont la longueur peut atteindre 1 mètre sont cylindrique, pleine, abondamment hirsute, portant 2 types de poils, les uns sont de longues soies, les autres, plus courts, sont pluricellulaires et glanduleux au sommet.

Les feuilles sont simples alternes ou parfois opposées au sommet des tiges. Le limbe est étroitement ovale ou elliptique, obtus au sommet, longuement atténué en coin à la base, à pilosité parfois dense sur les deux faces et présente une marge ondulée.

Les fleurs disposées en inflorescences terminales sont petites, tubulées, de couleur mauve pâle ou lavande, à gorge jaune. La verveine marron est capable de floraison, à tout moment de l'année après la pluie.

Les fruits sont globuleux, à surface tuberculée.


Multiplication de Heliotropium amplexicaule :

Heliotropium amplexicaule se multiplie par graines mais également par éclatement de souche lors des travaux culturaux. Ses nombreuses graines collantes qui adhèrent aux animaux et aux machines permettent à la plante sa propagation. Les graines peuvent passer indemnes à travers les voies digestives de la plupart des animaux.

Heliotropium amplexicaule Vahl. Verveine marron.

Heliotropium amplexicaule. Fleurs.

Heliotropium amplexicaule. Feuilles.


15 espèce(s) dans la famille des Boraginaceae - Boraginacées

3 espèce(s) dans le genre Heliotropium

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 18 Août 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh