Heliotropium indicum L, Herbe à papillons, espèce potentiellement envahissante à La Réunion, Famille : Boraginaceae - Boraginacées.

Heliotropium indicum L

Herbe à papillons

Espèce potentiellement envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Héliotrope d'Inde.
- Autre nom : Héliotrope à feuilles d'Ormin.
- Nom à La Réunion Herbe à papillons.
- Nom scientifique : Heliotropium indicum L.
- Synonymes :
- Heliotropium foetidum Salisb.
- Heliotropium horminifolium Mill.
- Heliophytum indicum (L.) DC.
- Tiaridium indicum (L.) Lehm.
- Ordre : Boraginales.
- Famille : Boraginaceae - Boraginacées :: 15 espèces sur le site.
- Sous-famille : Heliotropioideae.
- Genre : Heliotropium L. 3 espèce(s) dans le genre Heliotropium
- Espèce : Heliotropium indicum.
- Origine : Incertaine.



Herbe à papillons ou Héliotrope à feuilles d'Ormin - Heliotropium indicum


Herbe à papillons, Heliotropium indicum


Herbe à papillons - Heliotropium indicum


Heliotropium indicum L, appartient à la famille des Boraginaceae, à la sous-famille des Heliotropioideae et au genre Heliotropium qui comprend environ 156 espèces. Le genre Heliotropium a été décrit par le botaniste suédois Carl von Linné et publiée dans Species Plantarum 1: 130. 1753.

Heliotropium indicum.


Origine Heliotropium indicum :

Heliotropium indicum est largement distribué dans toutes les régions tropicales du monde et il est difficile d'établir son origine précise. L'espèce est naturalisée dans de nombreuses régions, où elle est considérée comme une adventice des cultures de canne à sucre, riz, maïs en : Indonésie, Philippines, Myanmar, Thaïlande, Vietna, Venezuela, Taiwan, Tanzanie, Trinité...


Heliotropium indicum à La Réunion :

Héliotrope à feuilles d'Ormin, Heliotropium indicum L est nommé à la Réunion Herbe à Papillons. Cette plante herbacée, naturalisée est commune et pousse le plus souvent en groupe. Heliotropium indicum est une espèce considérée comme potentiellement envahissante à La Réunion.


Description de Heliotropium indicum :

Si on se réfère à son origine grecque, le mot héliotrope, signifie : soleil ( helios ) et je tourne ( tropos ). Cette dénomination souligne alors un caractère particulier de cette plante. Les petites fleurs sessiles et bleuâtres au cœur jaune, qui blanchissent en vieillissant s'alignent sur deux rangées, sur un unique côté des épis pédonculés, de façon à ne présenter toujours que cette face aux ardeurs du soleil.

Heliotropium indicum est une herbe annuelle ou pluriannuelle, haute de 25 à 75 cm. Sa tige creuse est plus ou moins ramifiée, plus ou moins ligneuse à sa base, portant des poils sétacés blanc.

Les feuilles alternes ou subopposées, pétiolées de cet héliotrope sont assez importantes, elles ressemble à celle de l'ormin. Elles sont d’aspect gaufré à nervures fines et réticulées, vertes, légèrement velues, avec une marge irrégulièrement ondulée. Le limbe est ovale, parfois plus ou moins triangulaire, aigu au sommet, arrondi à tronqué à la base et décurrent sur le pétiole, de 4 à 16 cm de longueur et de 2 à 10 cm de largeur, parfois très vel ou à pilosité clairsemé.

Les épis sont, soit latéraux et opposés aux feuilles, soit presque terminaux. Ils acquièrent, en se développant, une longueur d'une dizaine de centimètres et s'enroulent les unes et les autres en crochet à leur sommet, caractéristique de la famille des Boraginaceae : Inflorescence terminale en long épi scorpioïde. Les épis portent d'un seul côté une double rangée de fleurs. Les fleurs sont sessiles, mauve pâle, bleues, violettes ou blanches. Le calice à sépales étroitement triangulaires est longs de 2 à 3 mm. La corolle à tube étroit est rétréci vers le sommet et un peu élargi à sa base, tuble long de 4 à 5 mm, pubescent à l'extérieur, glabre à l'intérieur, les lobes arrondis, étalés sont longs de 0.5 mm. Les anthères sont subesessiles, lancéolées-aiguës, longues de 0.7 à 1 mm, pistil long de 1.2 à 1.3 mm, ovaire globuleux, style long de 0.5 à 0.6 mm, trapu, stigmate aanulaire, surmonté d'un appendice hémisphérique glabre.

Le fruit est ovoïde, rétréci au sommet, long de 3 à 4 mm, glabre, lisse, à maturité fendu et bicornu au sommet, se séparant en 2 parties se scindant postérieurement en 2 nucules portant sur le dos 3 crêtes longitudinales.


Utilisation médicinale de Heliotropium indicum :

En médecine populaire, cette plante jouit, de propriétés purgatives. Les feuilles, bouillies dans de l'huile, sécheraient les pians et les plaies évolutives. Infusées dans du vinaigre et mélangées à une infusion aqueuse, elles guériraient des maladies de bouche, en particulier les épulis.

Heliotropium indicum L. Herbe à papillons.

Heliotropium indicum.


15 espèce(s) dans la famille des Boraginaceae - Boraginacées

3 espèce(s) dans le genre Heliotropium

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Vendredi 23 Août 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh