Ravenala madagascariensis Sonn, Arbre du voyageur Famille : Strelitziaceae - Strelitziacées.

Ravenala madagascariensis Sonn

Arbre du voyageur

Espèce envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Arbre du voyageur.
- Autres noms : Ravenale de Madagascar. Ravenale. Palmier du voyageur. Palmier en éventail.
- Nom scientifique : Ravenala madagascariensis Sonn.
- Heliconia ravenala Willemet.
- Urania madagascariensis (Sonn.) Raeusch.
- Urania ravenala (Willemet) A.Rich.
- Urania speciosa Willd.
- Ordre : Zingiberales.
- Famille : Strelitziaceae - Strelitziacées :: 3 espèce(s) sur le site.
- Genre : Ravenala Adans. 1 espèce(s) dans le genre Ravenala
- Espèce : Ravenala madagascariensis.
- Origine : Endémique de Madagascar.



Arbre du voyageur Ravenala madagascariensis


Arbre du voyageur Ravenala madagascariensis


Arbre du voyageur Ravenala madagascariensis


Arbre du voyageur Ravenala madagascariensis


Arbre du voyageur Ravenala madagascariensis


Arbre du voyageur. Ravenala madagascariensis.


Ravenala madagascariensis Sonn, appartient à la famille des Strelitziaceae et au genre Ravenala Adans. Ravenala madagascariensis est le seul membre du genre Ravenala.


Origine, distribution Ravenala madagascariensis :

Ravenala madagascariensis est une espèce endémique de Madagascar, il prédomine sur la façade orientale de la grande île. L'Arbre du voyageur appelé ainsi en raison de la quantité relativement importante, d'eau de pluie retenue dans ses longues feuilles que le voyageur, dit-on, peut facilement recueillir a été introduit pour l'ornement dans de nombreuses régions tropicales, on le trouve dans les jardins botaniques tropicaux du monde entier. Parfois naturalisé l'arbre du voyageur est une plante envahissante à l'île Maurice à Rodrigues et à La Réunion.


Ravenala madagascariensis à La Réunion :

Ravenala madagascariensis, l'arbre du voyageur a été introduit de Madagascar à La Réunion en 1778 par l'abbé Rochon. Cette espèce très commune dans l'île est présente pour l'ornement dans les jardins et les parcs.


Nuisibilité Ravenala madagascariensis à La Réunion :

Ravenala madagascariensis est sténonaturalisé (localement naturalisé) à La Réunion, présent le long de certaines rivières, il envahit la vallée de la Rivière des Roches, la forêt départementale du Cratère à Saint-Benoît où un sentier lui est consacré, le Sentier des Ravenales. Le ravenale croît de manière très rapide là où les forêts primaires ont été déboisées ou brûlées. Il peut former des fourrés quasiment monospécifiques empêchant la régénération de la flore indigène y compris dans les stades avancés de la succession végétale. Ravenala madagascariensis est inscrit dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, niveau 4 sur 5, niveau 4 : taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant dans les milieux naturels ou semi-naturels avec une densité plus ou moins importante sans toutefois dominer ou codominer la végétation.


Description Ravenala madagascariensis :

Ce n'est pas un arbre, ni un palmier, mais une plante herbacée, elle est remarquable pour son feuillage en éventail. Elle peut atteindre de 10 à 30 mètres de hauteur.

Les feuilles de l'arbre du voyageur sont persistantes, disposées en éventail, alignées dans un même plan, en forme de pagaie, elles sont supportées par des pétioles plus longs que le limbe. Elles dépassent 3 m et sont souvent déchirées par le vent.

Les inflorescences produisent de grandes fleurs blanches, à 3 sépales, 3 pétales et 6 étamines, dans des spathes de 15-20 cm.

Les fruits sont des capsules à 6 loges, ressemblant à des bananes ligneuses, contenant de nombreuses graines grosses comme un petit pois, entourées de fibres d'un bleu intense qui attirent les oiseaux.


Multiplication Ravenala madagascariensis :

Ravenala madagascariensis se multiplie par graines, mais sa propagation est essentiellement végétative par rejet. À Madagascar et à Maurice les graines sont consommées et dispersées par les oiseaux et les lémuriens.


Culture, entretien Ravenala madagascariensis :

L'arbre du voyageur aime une situation lumineuse et les températures élevées, les sols fertiles, frais et bien drainés. Cette espèce est très peu exposée aux ravageurs et aux maladies.


Utilisation Ravenala madagascariensis :

À Madagascar Ravenala madagascariensis est utilisé comme matériaux pour la construction des cases végétales traditionnelles. Les pétioles fendus, appelés falafa, servent à confectionner des panneaux muraux. Les feuilles une fois séchées, appelées raty, sont utilisées pour la réalisation des couvertures et du tronc, on tire des planches souples, appelées rapaka, avec lesquelles on fabrique le plancher.

Ravenala madagascariensis Sonn. Arbre du voyageur.

Ravenala madagascariensis Sonn.

Ravenala madagascariensis Sonn.

Ravenala madagascariensis Sonn.


3 espèce(s) dans la famille des Strelitziaceae - Strelitziacées

1 espèce(s) dans le genre Ravenala

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mardi 22 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker