Angraecum palmiforme Thouars, Angrec palmiforme, Orchidée endémique La Réunion et Maurice, Famille : Orchidaceae - Orchidacées.

Angraecum palmiforme Thouars

Angrec palmiforme

Orchidée endémique La Réunion et Maurice, espèce probablement éteinte.

- Nom commun : Angrec palmiforme.
- Nom scientifique : Angraecum palmiforme Thouars.
- synonyme(s) :
- Aerobion palmiforme (Thouars) Spreng.
- Angorchis palmiformis (Thouars) Kuntze.
- Angraecum palmatum Thouars.
- Listrostachys palmiformis (Thouars) T.Durand & Schinz.
- Famille : Orchidaceae - Orchidacées :: 58 espèces sur le site.
- Sous-famille : Epidendroideae.
- Tribu : Vandeae.
- Sous-tribu : Angraecinae.
- Genre : Angraecum Bory. 16 espèce(s) dans le genre Angraecum
- Section : Angraecum.
- Espèce : Angraecum palmiforme.
- Origine : Endémique La Réunion, Maurice.



Angraecum palmiforme Thouars.


Angraecum palmiforme Thouars.


Angraecum palmiforme Thouars, appartient à la famille des Orchidaceae à la sous-famille des Epidendroideae au genre Angraecum Bory. Le genre Angraecum Bory comprend plus de 200 espèces d'orchidées épiphytes qui ne possèdent pas de pseudobulbes mais ont une tige à croissance monopodiale. Angraecum est la forme latinisée d'Anggrek, mot qui signifie orchidée.


Le genre Angraecum Bory.

Le naturaliste et géographe français Jean-Baptiste Bory de Saint-Vincent est le premier à décrire une espèce du genre, l'Angraecum eburneum, en 1805 d'après un spécimen découvert sur l'île de la Réunion. Le botaniste Aubert Du Petit-Thouars membre de l'Académie Royale des Sciences qui passa un séjour de neuf ans de 1793 à 1802 entre l'île de France, Fort Dauphin à Madagascar et La Réunion va à son tour découvrir une vingtaine d'espèces nouvelles.


Origine Angraecum palmiforme Thouars.

Angraecum palmiforme Thouars est une espèce endémique de La Réunion et de l'île Maurice. Cette espèce est peut-être entièrement disparue. Des recherches récentes n'ont pas permis de la retrouver dans sa dernière localité et il n'en existerait aucun exemplaire en culture.

Les seuls documents qui traitent de cette orchidée sont des dessins d'Aubert Du Petit-Thouars dans son livre : Histoire particulière des plantes Orchidées, recueillies sur les trois îles australes de l'Afrique: de France, de Bourbon et de Madagascar. Avec fig., Paris, 1822 et une planche en couleur d'Eudoxie Jacob De Cordemoy qui se trouve à Réduit à l'île Maurice.


Description Angraecum palmiforme Thouars.

Source : Flore de l'île de La Réunion (Phanérogames, Cryptogames vasculaires, Muscinées) avec l'indication des Propriétés économiques & indistrielles des plantes par E. Jacob De Cordemoy.

Angraecum palmiforme.- Caulescent, glabre, avec le port d'un Ravenala. Racines nombreuses pressées, enchevêtrées, embrassant les branches d'arbres, quelquefois les rochers. Tige nue, ligneuse, (20-60 cm.) de hauteur, un peu comprimée, portant les impressions presque annulaires des feuilles tombées, et une double rangée verticale de tubercules formées parles bases persistantes des pédoncules. Feuilles rapprochées au sommet de la tige, distiques, équitantes, presque amplexicaules rubanées, subcanaliculées, striées, à bords parallèles obliquement subbilobées au sommet (30-35 cent. long.; 4-5 larg.). Fleurs blanches, inodores, en grappes subsessiles. 'Pédoncules (2-3) naissant à l'aisselle des feuilles récemment tombées (16-18 cent. long.).

L’Angraecum palmiforme est confiné dans une petite vallée de l'escarpement de la rivière Saint-Denis, à quelques kilomètres de son embouchure.

Angraecum palmiforme Thouars.

Angraecum palmiforme Thouars.


58 espèce(s) dans la famille des Orchidaceae - Orchidacées

16 espèce(s) dans le genre Angraecum

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mercredi 13 Novembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker