Camellia sinensis (L.) Kuntze, Théier, Camélia de Chine, Famille : Theaceae - Theacées.

Camellia sinensis (L.) Kuntze

Théier, Camélia de Chine

- Nom commun : Théier, Camélia de Chine.
- Autre nom : Thé.
- Nom scientifique : Camellia sinensis (L.) Kuntze.
- Synonyme : Thea sinensis L.
- Ordre : Ericales.
- Famille : Theaceae - Theacées :: 2 espèces sur le site.
- Tribu : Theeae.
- Genre : Camellia L.
- Origine : Asie du Sud-est.



Camellia senensis Théier Thé


Camellia senensis Théier Thé


Camellia senensis Théier Thé


Camellia senensis Théier Thé


Camellia senensis Théier Thé


Fleur Camellia senensis Théier Thé

Camellia sinensis à La Réunion.

Le thé est introduit à Bourbon ( La Réunion ) par le chevalier du Guay sur ordre de la Compagnie des Indes en 1729. Par la suite c'est dans les années cinquante que des graines rapportées du Kenya, vont donner naissance aux premiers champs de théiers de Saint-Joseph. Les années soixante mènent la culture du thé à son apogée, mais pour des raisons économiques les plantations vont être laissées à l'abandon. A l'époque, les agriculteurs avaient pourtant misé gros sur le thé, au point qu'une usine à thé avait été bâtie en 1960.

Aujourd'hui renaît un réel désir de renouer avec ce passé ; et à Grand Coude village de la commune de Saint-Joseph, nombreux sont ceux qui remettent les théiers et le thé au goût du jour. Les champs en friche reprennent allure. Mais ce n'est pas un arbuste si facile, il nécessite une attente de 3 à 4 ans, avant que les feuilles puissent être récoltées. La cueillette doit se pratiquer tôt le matin pour un maximum de qualité. Dans cette démarche volontaire de reboisement, l'objectif est de planter, d'ici 2 à 3 ans 40 à 50 000 théiers. A Grand Coude les amateurs pourront découvrir le thé blanc.

Camellia sinensis est une espèce cultivée à La Réunion mais aussi sténonaturalisée, se dit d'une plante naturalisée se propageant localement.


Origine, distribution Camellia sinensis.

Camellia sinensis, le théier ou encore quelquefois le camélia de Chine, est un arbre à feuillage persistant, originaire d'Asie du Sud-Est, et particulièrement d'Inde, du Sri Lanka, de l'Assam et de Chine. Par la suite, il a été planté dans beaucoup de zones tropicales.


Description Camellia sinensis.

Bien que pouvant atteindre une hauteur de près de 15 m, le théier est en général taillé en buissons, sur lesquels il est plus facile de prélever les jeunes feuilles rentrant dans la préparation du thé. La floraison du théier est blanche à rosée, odorante, et est ornementale.

Les feuilles du théier sont persistantes, de couleur vert-foncée, très finement dentées, de forme obovale-elliptique, de taille variable, pouvant atteindre 15 cm de longueur pour 10 cm de largeur, mais généralement de dimensions plus réduites.

Les fleurs pédicellées sont insérées par 1 ou 2 aux aisselles foliaires, pargois jusqu'à 7 sur de courtes pousses axillaires. Pédicelles à 2 ou 3 petites bractéoles, ou portant des cicatrices des bractéoles vers le milieu. Les sépales de 5 à 6 sont persistants, inégaux, largement ovales à circulaires, longs de 3 à 5 mm, plus ou moins velus sur le dos et finement ciliés. Les pétales de 7 à 8 sont largement ovales à subcirculaires de 1 à 2 x 1 à 2.2 cm, blancs, les externes plus petits. Les étamines sont longues d'environ 1cm, filets blancs, les externes soudés entre eux sur 1 à 2 mm, les anthères sont jaunes, ovaire pubescent, style glabre, trilobé.

Le fruit est une capsule à 1 - 3 coques, les coques plus ou moins sphériques, à paroi coriace, mesurent de 1 à 2 cm de diamètre. Les graines brunes, lisses sont subsphériques ou plus moins anguleuses d'environ 1.2 cm de diamètre.


Utilisation de Camellia sinensis.

Les jeunes feuilles de Camellia sinensis rentrent dans la préparation du thé : généralement, on prélève à la main les 2 ou 3 jeunes feuilles terminales des rameaux. Ce procédé, selon la zone de culture et la croissance des arbustes, est répété toutes les semaines à toutes les 2 semaines. On estime qu'il faut environ 10kg de feuilles pour préparer 2,5kg de thé séché.

Le thé noir et le thé vert, appelé aussi parfois thé vierge, se distinguent par leur mode de préparation. Le thé vert provient des feuilles séchées du théier. Le thé noir, quant à lui, est un dérivé de l’oxydation des feuilles du thé vert, obtenu par fermentation. La caféine, appelée parfois aussi théine, est un constituant important du thé, présent aussi dans le café. Cette substance est connue pour ses propriétés stimulantes sur le système cardio-vasculaire.


2 espèce(s) dans la famille des Theaceae - Theacées

2 espèce(s) dans le genre Camellia

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 19 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker