Histoire de La Réunion année 1839, Histoire de Bourbon La Réunion, les événements de l'année 1839.

Histoire de La Réunion année 1839

- Page précédente :: Année 1838 - Page puivante :: Année 1840


6 février 1839, le Conseil colonial fait connaître au gouverneur de La Réunion Anne Chrétien Louis de Hell sa réponse au rapport de M. de Remusat à la Chambre des députés ainsi qu’à la dépêche ministérielle du 21 août 1838. C’est un plaidoyer pour le maintien du système esclavagiste. Examinant un par un les articles du projet d’ordonnance visant à améliorer le situation des esclaves, la réponse du Conseil est invariablement la même : tout va pour le mieux, il n’y a plus rien à améliorer : La Réponse du Conseil Colonial.

Gouverneur de La Réunion Anne Chrétien Louis de Hell

6 mai 1839, le gouverneur de Hell signe un arrêté accordant une prime de ving francs pour tout kilogramme de soie produit dans la colonie. Cette prime stimule les amateurs : Lafitte développe sa magnanerie de Saint-Denis, un nommé Boyer en crée une autre au Brûlé, et surtout un certain Carré, de Salazie, produit de belles soies qui se vendront en France jusqu'à 60 francs le kilogramme.

11 juin 1839, une ordonnance royale propose de nouvelles conditions d'affranchissements notamment pour le mariage et pour l'adoption, cette ordonnance va faciliter et amplifier l'affranchissement progressif des esclaves.


Les nouvelles conditions d'affranchissements :

- l'esclave avec qui son maître ou sa maîtresse contractent mariage.
- l'esclave qui, du consentement de son maître contracte mariage avec une personne libre.
- l'esclave adopté par une personne libre avec le consentement de son maître.
- les enfants naturels, esclaves de leur père ou de leurs mères libres reconnus par eux.
- l'esclave qui aura été fait légataire universel par son maître.
- le père, la mère, le frère ou la sœur esclaves leurs enfants sœurs frères libres.
- l'esclave qui aura rendu de grands services publics

Octobre 1839, le gouverneur de Hell décide d'aider le gouvernement de Bourbon à effectuer le bon choix en le faisant profiter des enseignements de l'exemple mauricien, en effet l'île Maurice a émancipé ses 66 613 esclaves le 1 er février 1835 et a libéré tous les affranchis en 1839. De Hell confie à M. Dejean de La Batie, conseiller colonial, le soin de réaliser une mission à Maurice en vue de rédiger un rapport au Ministre de la Marine et des Colonies exposant les causes du succès ou de l'insuccès de cette grande transformation sociale après avoir observé ses résultats dans quatre domaines précis : la moralisation des anciens esclaves, le degré de bien être qu'elle leur a procuré, l'ordre public, le travail et la production. Dans son rapport M. Dejen de la Batie reste farouchement anti-abolitionnisme et maintient son attachement à l'ordre établi et à l'esclavage.

1839, une ordonnance fixe les nouvelles conditions pour constater les naissances, les mariages et décès des esclaves. Les déclarations de naissance et de décès doivent être réalisées dans un délai de trois jours et le maître a un délai de quarante jours pour présenter le nouveau né. L'inhumation d'un esclave doit être autorisé par le maire. Cette ordonnance vise à engager les officiers d'état civil à mieux tenir les registres réservés aux esclaves. En effet le procureur général estime que le quart des naissances n'a pas été constaté.

1839, Eugène Dayot fonde son journal, Le Créole, et devient feuilletoniste dans Le Courrier de Saint-Paul en y publiant Bourbon Pittoresque. L'histoire fait revivre au lecteur les combats qui se sont déroulés à l'île de la Réunion au XVIIIe siècle et qui opposaient les Blancs de la côte notamment Mussard et Touchard aux Noirs marrons Diampare, Pyram, Cimendef et Mafate. Ses descriptions des aspects de l'île sont détaillés et ses portraits touchants.

Eugène Dayot

1839, année de son mariage Auguste Lacaussade publie son premier recueil intitulé "Les Salaziennes" dédicacé à Victor Hugo sa référence.


Accident à Saint-André :

L'indicateur colonial du 21 septembre 1839, relate l'explosion d'un moulin à vapeur à Saint-André du 19 septembre 1839 :

"Un événement affreux vient d'affliger le quartier de Saint-André. Le 19 septembre de ce mois, vers midi, le tambour du moulin à vapeur de Mme Jue a éclaté et opéré la destruction totale du bâtiment qui contenait ce moulin. Le chef de pompe a été tué ; enlevé comme une bombe au-dessus de la cheminée, il a été jeté à une très grande distance. Onze autres noirs ont été plus ou moins mutilés, et l'un d'eux a déjà succombé à ses souffrances. Un jeune enfant esclave, qui se trouvait à 60 ou 80 pas de la pompe, a eu le crâne fendu par un éclat de nois ou pierre ; on ne pense pas pouvoir le sauver. Le tambour, qu'on estime devoir peser environ dix milliers de livres (c.a.d. 5 tonnes) a été lancé à une distance de 360 pas, en passant par-dessus une cafeirie couverte de bois-noirs de 40 pieds (13 mètres). Ce déplorable événement ne saurait trop éveiller l'attention des propriétaires d'usines à vapeur, chez lesquels une négligence d'un moment pourrait occasionner de pareils désastres."


Naissance en 1839 :

15 septembre 1839, naissance à Saint-Denis de la Réunion d' Alexis Ballot-Beaupré. Magistrat, Président de chambre et rapporteur devant les chambres réunies lors de la première cassation du jugement qui avait condamné Alfred Dreyfus. Premier président de la Cour de cassation lors du second procès qui s'acheva par la réhabilitation d'Alfred Dreyfus.

10 novembre 1839, naissance à Laudun dans le département du Gard, d'Edmond Frédéric Fuzet. Monseigneur Frédéric Fuzet évêque de La Réunion d'octobre 1887 à mars 1893.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mercredi 22 Mai 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.