Georges Marie Joseph Bonnin de la Bonninière de Beaumont

Georges Marie Joseph Bonnin de la Bonninière de Beaumont, évêque de La Réunion de 26 décembre 1919 au 24 juillet 1934.

Georges Marie Joseph Bonnin de la Bonninière de Beaumont.

- Nom : Georges Marie Joseph Bonnin de la Bonninière de Beaumont.
- Naissance : 12 décembre 1872 au château d'Idron, Pyrénées-Atlantiques.
- Décès : 24 juillet 1934 à Saint-Pierre La Réunion.
- Fonction(s) :
- Docteur en philosophie et en théologie.
- Aumônier de la 65e division de réserve.
- Évêque de La Réunion.


Georges Marie Joseph Bonnin de la Bonninière de Beaumont évêque de Saint-Denis La Réunion du 26 décembre 1919 au 24 juillet 1934, convaincu de représenter une Église porteuse de valeurs civilisatrice et fidèle disciple de Léon XIII, s'est acharné à donner l'exemple d'une neutralité conciliante en matière politique et à servir loyalement le gouvernement français. Pour que les droits dont l'Église est la gardienne soient respectés de même que la liberté de son ministère.

Cet évêque entretient des bonnes relations avec les plus hautes autorités de la colonie. Georges Marie Joseph Bonnin de la Bonninière de Beaumont fut l'évêque le plus aimé de la Réunion. Proche du peuple il consacre la majorité de son temps à la rencontre des gens, "de petites gens au grandes familles ".

Georges Marie Joseph Bonnin de la Bonninière de Beaumont évêque de La Réunion

Georges Marie Joseph Bonnin de la Bonninière de Beaumont est né le 12 décembre 1872 au château d'Idron, Pyrénées-Atlantiques, il a pour père le comte André de Beaumont et pour mère la petite-nièce de Mgr de Belzunce, le célèbre évêque de Marseille.

Dès l'enfance, Georges Marie de Beaumont manifeste un réel attrait pour la vie ecclésiastique. Il va même jusqu'à dire : " Je veux que mes parents me fassent apprendre beaucoup de langues parce qu'il me les faudra pour être missionnaire et convertir les Noirs ". Il rentre au séminaire français de Rome et il y devient docteur en philosophie et en théologie. Puis il entre au noviciat des Pères du Saint-Esprit. Où il est admis à la profession religieuse en 1899. Entre autres occupations, il sera confesseur de plusieurs personnalités dont Eugénie, femme de Napoléon III. La guerre de 1914 éclate et quoique réformé , il demande à s'engager comme aumônier volontaire.

Aumônier de la 65e division de réserve, le père de Beaumont participe aux grands engagements de Verdun. Il en sort indemne avec cette citation : " Georges de la Bonninière de Beaumont, aumônier militaire, du 18 au 30 juin 1916, s'est dépensé sans compter sous le feu violent, de jour et de nuit, auprès des blessés et des mourants ". La croix de guerre lui est alors décernée.

Monseigneur Jacques Paul Antonin Fabre qui a gouverné le diocèse de Saint-Denis à La Réunion pendant 20 ans, est rentré à Pessac, et a demandé à Rome de lui donner un successeur. Sur présentation du Supérieur général de la Congrégation des Pères du Saint-Esprit, le père de Beaumont est appelé à cette charge apostolique.

L'arrivée de Monseigneur de Beaumont, le 12 avril 1918, soulève un véritable enthousiasme. Le clergé, les hauts fonctionnaires, la foule se pressent en la cathédrale et tout autour. Des mains se tendent. Poignées chaleureuses. Mots aimables. D'emblée la Réunion est conquise. C'est un véritable coup de foudre. Monseigneur de Beaumont est alors le plus jeune évêque de France. Le 26 décembre 1919, Monseigneur Fabre meurt à Pessac. Monseigneur de Beaumont lui succède pleinement comme évêque de la ville de Saint-Denis.

Mgr Beaumont en 1920
Monseigneur de Beaumont à gauche avec le proviseur du lycée. Vers 1920.

Mgr de Beaumont entreprend alors des tournées épiscopales. Il visite toutes les paroisses du diocèse. On pavoise les maisons, on dresse des arcs de triomphe. Les enfants jettent des fleurs sur son passage. Les mamans présentent leurs petits enfants à bénir. Les vieilles lui demandent à baiser " la bague ". Il visite volontiers les maisons et ne néglige personne. Il est en relations avec les petites gens et les grandes familles. Il accueille également volontiers les prêtres à l'Évêché et, à sa façon se montre libéral. A son arrivée, la lourde soutane noire est de rigueur. Il autorise la soutane blanche, plus légère et moins chaude. De même, les prêtres ont en général deux chapeaux : un chapeau ecclésiastique noir et un casque colonial blanc. Lorsqu'ils viennent à Saint-Denis voir l'évêque, ils se présentent avec le chapeau noir après avoir laissé le casque chez un ami. L'évêque pour mettre fin à ce protocole ridicule régularise le port du casque colonial. Cependant pour lui-même, il est d'une extrême rigueur et en ville son secrétaire doit par exemple marcher à exactement cinq pas derrière lui.

Monseigneur de Beaumont est convaincu de représenter une église porteuse de valeurs civilatrices et fidèle disciple de Léon XIII, il s'acharne à donner l'exemple d'une neutralité conciliante en matière politique et à servir loyalement le gouvernement français. Pour que les droits dont l'église est la gardienne soient respectés de même que la liberté de son ministère, cet évêque entretient de bonnes relations avec les plus hautes autorités de la Colonie.

Il ne peut couvrir d'éloges des curés tels que Rognard au Tampon, Moret à Vincendo, Bouchon à Saint-Pierre, qui ne s'abstiennent pas de parler politique en chaire et même d'accompagner leur candidat favori sur le terrain.

Les communautés religieuses sont en relation avec l'évêque et l'école presbytérale de Cilaos qui est devenue " petit séminaire " en 1918. Ce qui fait tourner l'administration. Dès lors Mgr de Beaumont s'attache à être fidèle à la pensée du père Libermann, fondateur de la Congrégation des Pères du Saint-Esprit : " Former un clergé tiré des gens du pays ainsi que des catéchistes et maîtres d'école ". Ainsi Mgr de Beaumont est le premier évêque " spiritain ". Le diocèse de la Réunion est détaché de l'archevêché de Bordeaux dont il est relevé et devient un " territoire de mission " directement rattaché aux missions de Rome.

Séminaire de Cilaos

A partir de 1928, le petit séminaire de Cilaos est confié lui aussi à des prêtres issus de la Congrégation des Pères du Saint-Esprit. Malheureusement, Mgr de Beaumont mourra en 1934. Cependant ses premiers efforts déployés avec les entrées au séminaire, permettront à la Réunion d'avoir 15 prêtres entre 1939 et 1945.

Quand le 24 juillet 1934 toute la Réunion apprend la mort de Monseigneur de Beaumont, c'est la grande stupeur. L'évêque a pris froid lors de la bénédiction de la grotte de Notre-Dame de Lourdes au fond de la rivière d'Abord, à Saint-Pierre. C'est le père Bouchon, curé de la paroisse, qui lui donne les derniers sacrements et l'assiste dans ses derniers moments. Auparavant, Mgr de Beaumont a eu le temps de dicter ses dernières volontés et d'ajouter : " Vous m'enterrerez dans ma cathédrale auprès de Mgr Maupoint. Avec mes armes, vous ferez graver sur ma pierre tombale mon nom, avec les dates de ma naissance et de ma mort. Vous pourrez ajouter un texte de l'Écriture, avec une courte prière.... Ce sera intéressant, j'aurai l'avantage d'avoir deux enterrements : l'un à Saint-Pierre, l'autre à Saint-Denis... ". C'est ce qui se passe effectivement : deux enterrements. Il y a un service funèbre à Saint-Pierre. Ensuite trajet vers Saint-Denis. La population se masse sur le parcours. Toute l'île pleure son évêque et veut le saluer une dernière fois. A Saint-Denis, le corps est exposé dans le salon de l'Evêché. Le lendemain il est conduit à la cathédrale en un impressionnant cortège. A la sortie de l'église, les autorités et un détachement militaire rendent les derniers honneurs au prélat. Chacun lui rend un dernier hommage à sa manière.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 18 Août 2018   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2018

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.