Adansonia digitata L, Baobab africain, Baobab digité Famille : Malvaceae - Malvacées.

Adansonia digitata L

Baobab africain, Baobab digité

- Nom commun : Baobab africain, Baobab digité.
- Autre nom : Arbre à palabre. Pain de singe. Arbre bouteille. Calebassier du Sénégal. Arbre de mille ans.
- Nom du fruit : Akoussa. Pain de singe.
- Nom scientifique : Adansonia digitata L.
- synonyme(s) : Adansonia baobab L.
- Ordre : Malvales.
- Famille : Malvaceae - Malvacées :: 50 espèces sur le site.
- Sous-famille : Bombacoideae.
- Genre : Adansonia L.
- Origine : Afrique tropicale.



Baobab adansonia digitata


Baobab adansonia digitata


Fleur Baobab adansonia digitata


Fleur et fruits Baobab adansonia digitata


Fruit baobab Adansonia digitata


Fruit baobab Adansonia digitata


Adansonia digitata L, le Baobab appartient à la famille des Malvaceae à la sous-famille des Bombacoideae et au genre Adansonia qui comprend 8 espèces : Six espèces originaires de Madagascar, toutes endémiques, 1 sur le continent africain et 1 espèce endémique dans le nord-ouest de l'Australie.


Les espèces du genre Adansonia L.

- Adansonia digitata L. Origine Afrique. Adansonia digitata a un caractère botanique unique dans le genre Adansonia : des fleurs blanches pendantes, au contraire des autres espèces à fleurs érigées.

- Adansonia fony Baill. Endémique Madagascar. Folioles aux marges dentées. Les longs pétales sont de couleur jaune vif à jaune orangé et sont nettement plus courts que les nombreux étamines, ce qui permet de distinguer le baobab fony des autres espèces similaires.

- Adansonia grandidieri Baill. Endémique Madagascar. Folioles vert-bleuâtre densément pubescentes. Fleur blanche dressée solitaire. Fruit Grand, oblong-ovoïde à presque globuleux.

- Adansonia gregorii F.Muell. Endémique Australie. Étroitement lié au Baobab africain Adansonia digitata, mais beaucoup plus petit de 5 à 12 m de hauteur ou plus, fleur blanche solitaire dressée. Fruit ovoïde, 15 à 25 cm de long, 7,5 à 10 cm de diamètre, brun-noir.

- Adansonia madagascariensis Baill. Endémique Madagascar. Adansonia madagaseariensis est étroitement liée à Adansonia za et ces deux espèces ne peuvent pas toujours être clairement distinguées. Le premier se caractérise par ses pétales généralement rouges, son style non persistant et ses fruits plus larges. Fleur solitaire dressée, pétales rose-rouge. Fruit ovoïde.

- Adansonia perrieri Capuron. Endémique Madagascar. Fleur solitaire jaune, érigée, à sépales de 15cm de long sur 1 à 1,5cm de large et 5 pétales étroitement ovés de 17 cm de long sur 3 à 4,5cm de large. Etamines nombreuses soudées en tube à la base. Fruit oblong de 16 à 22cm de long sur 8 à 14cm de diamètre.

- Adansonia suarezensis H.Perrier. Endémique Madagascar. Fruits côtelés. Grande fleur blanche.

- Adansonia za Baill. Endémique Madagascar. Fleur solitaire généralement orange.


Origine Adansonia digitata.

Adansonia digitata L est originaire de la savane arborée sèche africaine, l'Afrique tropicale, cet arbre a été introduit en tant que curiosité botanique dans de nombreuses régions tropicales. Adansonia digitata probablement introduit à Madagascar s'est naturalisé, il est aussi abondamment naturalisé à Mayotte.

Adansonia digitata est la plus connue des 8 espèces de Baobab. Son nom vient de l’arabe bu hibab, fruit à nombreuses graines. En effet, chacun de ses fruits ovales contient souvent plusieurs centaines de graines. L'appellation du genre Adansonia tire son origine du nom de Michel Adanson, qui le décrit de manière approfondie pour la première fois en 1768 à la suite d'un voyage au Sénégal.


Adansonia digitata à La Réunion.

Adansonia digitata est présent à La Réunion uniquement à l'état cultivé. Il aurait été introduit dans l'île en 1767 par M. Bellecombe, des magnifiques spécimens sont présents à Saint-Denis, jardin de l'état, dans le centre ville de Saint-Leu, et de Saint-Louis, à Saint-Pierre dans les espaces urbains et dans de très grand jardins privés.


Description de Adansonia digitata.

Le Baobab est un arbre au tronc massif, il est reconnaissable à son tronc renflé au bois mou gorgé d’eau. Il peut atteindre 25 m de haut et plus de 12 m de diamètre avec une couronne de branches irrégulières et dépourvues de feuilles 9 mois sur 12 ( suivant le climat ).

Les feuilles du baobab africain, à stipules caducs, sont caduques et ne sont présentes que trois mois par an. Chez les sujets jeunes cohabitent des feuilles simples et sessiles ainsi que des feuilles trilobées et pétiolées. Chez les sujets adultes les feuilles, longuement pétiolées, possèdent de 5 à 7 folioles digités d'où l'épithète "digitata". La feuille de baobab riche en protéines et minéraux : calcium, fer, potassium, magnésium, manganèse, phosphore et zinc, se consomme bouillie. Au Sénégal, le "lalo" est une poudre de feuilles de baobab séchées que l'on incorpore aux céréales ou aux sauces, notamment lors de la préparation du couscous de mil.

Adansonia digitata a un caractère botanique unique dans le genre Adansonia : des fleurs blanches pendantes, au contraire des autres espèces à fleurs érigées.

Les fleurs blanchâtres au étamines saillantes pendent au bout d'un long pédoncule. Fleurs à 5 pétales poilues à l'intérieur et coriaces, les sépales sont en forme de coupelle. Elles sont d'assez grosse taille, de l'ordre d'une dizaine de centimètres de largeur, solitaires ou par deux, hermaphrodites. On notera que la floraison est essentiellement nocturne. La pollinisation serait effectuée par des chauves-souris et de grands papillons.

Le fruit nommé, pain de singe, se présente sous une forme oblongue d'environ 100 mm de diamètre et 200 mm de long, ils sont recouverts d'une texture brune tomenteuse. Les fruits contiennent des graines enrobées d'une pulpe déshydratée. Le fruit du baobab est une baie.


Utilisation alimentaire du Baobab.

La pulpe des fruits frais ou séchés mêlée à de l'eau fournit une boisson rafraîchissante appelée bouye ou jus de bouye. Les graines du baobab se consomment grillées. Elles sont très nourrissantes. On s'en sert également pour remplacer le café. On en extrait encore une huile alimentaire.

Les jeunes pousses et les racines des jeunes plants sont consommées comme des asperges.


Le Baobab un arbre sacré.

Le baobab africain, dont les plus vieux spécimens auraient plus de 2000 ans est un arbre sacré pour plusieurs peuples africains et c'est souvent lui qui est choisi comme arbre à palabres.


Multiplication Adansonia digitata L.

Adansonia digitata se multiplie par ses graines, semis en germoir puis repiquage en pot.


50 espèce(s) dans la famille des Malvaceae - Malvacées

2 espèce(s) dans le genre Adansonia

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Jeudi 21 Mars 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.