Grevillea robusta A. Cunn. ex R. Br, Grévillier, Grévillaire, espèce potentiellement envahissante à La Réunion, Famille : Proteaceae - Proteacées.

Grevillea robusta A. Cunn. ex R. Br

Grévillier, Grévillaire

Espèce potentiellement envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Grévillier. Grévillaire.
- Autre nom : Chêne d'Australie. Chêne argenté. Arbre à soie. chêne soyeux d'Australie. Grévilléa.
- Nom anglais : Silky oak.
- Nom à La Réunion : Grévillaire.
- Nom scientifique : Grevillea robusta A. Cunn. ex R. Br.
- Ordre : Proteales.
- Famille : Proteaceae - Proteacées :: 3 espèces sur le site.
- Sous-famille : Grevilleoideae.
- Genre : Grevillea R.Br. ex chevalier. 2 espèce(s) dans le genre Grevillea
- Espèce : Grevillea robusta.
- Origine : Australie.



Grevillea robusta, Grévillier. Grévillaire


Fleurs Grevillea robusta. Grévillier. Grévillaire.


Fleurs Grevillea robusta.


Feuilles Grevillea robusta.


Grevillea robusta A. Cunn. ex R. Br. appartient à la famille des Proteaceae à la sous-famille des Grevilleoideae et au genre Grevillea R. Br. ex Knight qui comprend environ 372 espèces originaires d'Australie, de Nouvelle-Guinée, de Nouvelle-Calédonie et du Sulawesi. Le nom du genre Grevillea commémore Charles F. Greville, 1749 - 1809, l'un des fondateurs de la Royal Horticultural Society de Londres.


Origine Grevillea robusta :

Originaire d'Australie : Queensland, Nouvelle Galle du Sud, Grevillea robusta a été introduit à compter du milieu et à la fin du 19ème siècle dans de nombreuses régions tempérées, tropicales et subtropicales pour l'ornement, comme essence de reboisement, comme arbre d'ombrage ou pour son bois. Grevillea robusta est largement planté en Inde, au Sri Lanka, Amérique centrale et Amérique du Sud et de nombreux pays d'Afrique.


Grevillea robusta à La Réunion :

Grevillea robusta nommé à La Réunion tout simplement grévillaire a été introduit dans l'île dans les années 1860 par Sosthènes d'Armand de Chateauvieux dans sa propriété de la vigie des Colimaçons à Saint-Leu devenue aujourd'hui le Conservatoire National Botanique de Mascarin.

Le Grévillaire est très répandu à La Réunion, il a été planté comme arbre d’ornement ou d’alignement principalement dans le Nord-Ouest, l'Ouest et le Sud de l'île car il est résistant au vent et à la sécheresse. Grevillea robusta s'est naturalisé, il est inscrit dans la liste des espèces potentiellement envahissantes.


Description Grevillea robusta :

Grevillea robusta est un assez grand arbre atteignant 25 mètres de hauteur, il est le plus grand de l'espèce du genre Grevillea.

Son port est érigé, élancé au jeune âge devenant par la suite plus ou moins conique.

Son tronc droit d'un diamètre de 60 cm possède une écorce brun grisâtre, assez épaisse et présentant des fissures longitudinales. Les ramilles sont tomentueses brunâtres.

Son feuillage est persistant, les feuilles alternes profondément découpées, pennées presque bipennées sont délicatement dentelées, la face supérieure est grise mais d'aspect argenté sur le revers d'où son nom de chêne argenté parfois donné à cet arbre, le dessous de la feuille est soyeux avec des poils blanchâtres ou couleur de cendre.

La floraison à La Réunion intervient courant septembre. Les fleurs de couleur jaune à orange sont mellifères et regroupées en grappes unilatérales de 10 à 15 cm de longueur. Chaque fleur, hermaphrodite, sans pétales, mesure environ 2 cm de long, composée d'un calice en forme de tube, se divisant en 4 lobes étroits, enroulés, ressemblant à des pétales, et d'un long style.

Les fruit est un follicule ellipsoïde, comprimé, long d'environ 1.5 cm de couleur olive. Le follicule contient 2 graines, ovales, longues d'environ 1 cm, minces, entourées d'aile.


Toxicité Grevillea robusta :

Les fleurs,les fruits et les graines de Grevillea robusta sont toxiques, ils contiennent du cyanure d'hydrogène, par le contact avec les feuilles, les personnes sensibles peuvent développer une dermatite de contact due au Tridecylresorcinol.


Utilisation Grevillea robusta :

A partir de la fin du XIXe siècle, Grevillea robusta a été planté, pour son ombre importante, pour les plantations de thé et de café, et cet usage se poursuit dans de nombreux pays.

Avant l'avènement de l'aluminium, le bois de cet arbre a été largement utilisé pour les menuiseries externes des fenêtres car il est résistant à la pourriture. Il était également populaire pour la fabrication de meubles.


Multiplication Grevillea robusta :

Grevillea robusta peut être propagé par les semences ou par boutures.


Culture, entretien Grevillea robusta :

Grevillea robusta est de culture facile, arbre à croissance rapide nécessitant un sol bien drainé et légèrement acide, situation ensoleillée. Il préfère un sol riche humide, mais il réussit aussi dans les sols secs. Quand il est établi, il est résistant à la sécheresse. Il tolère des températures de -7 ° c.

Grevillea robusta. Grévillier. Grévillaire.

Grevillea robusta. Grévillier. Grévillaire.

Grevillea robusta. Grévillier. Grévillaire.

Grevillea robusta. Grévillier. Grévillaire.


3 espèce(s) dans la famille des Proteaceae - Proteacées

2 espèce(s) dans le genre Grevillea

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Jeudi 24 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker