Histoire de La Réunion année 1773, Histoire de Bourbon La Réunion, les événements de l'année 1773.

Histoire de La Réunion année 1773

- Page précédente :: Année 1772 - Page puivante :: Année 1774


13 janvier 1773, paraît le premier journal en français de l’océan Indien intitulé : Annonces, Affiches et Avis Divers pour les Colonies des Isles de France et de Bourbon.

15 octobre 1773, le nouveau commandant Jean Guillaume de Steinauer, arrive à Bourbon à bord du navire le Grand Bourbon pour remplacer Guillaume Léonard de Bellecombe.

Le nouveau commandant est d'une personnalité beaucoup plus discrète, mais soucieux comme de Bellecombe du mieux être des habitants de Bourbon. Si la colonie compte donc un nouveau gouverneur, Honoré de Crémont demeure au poste d'ordonnateur. Crémont poursuit avec constance et énergie son programme de mesures lancées sous de Bellecombe, travaux de voirie, d'adduction d'eau et d'assainissement qu'il initie et accompagne en même temps qu'il soutient le développement agricole par ailleurs.

1773, Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre publie le récit de son " Voyage à l’Île de France, à l’Île Bourbon, au cap de Bonne-Espérance "

Bernardin de Saint-Pierre

Les traitements odieux infligés aux esclaves sont dénoncés par Bernardin de Saint-Pierre :

« Au point du jour trois coups de fouet sont le signal qui les appelle à l'ouvrage. Chacun se rend avec sa pioche dans les plantations où ils travaillent presque nus, à l'ardeur du soleil. On leur donne pour nourriture du maïs broyé cuit à l'eau, ou des pains de manioc ; pour habit, un morceau de toile. A la moindre négligence, on les attache par les pieds et par les mains, sur une échelle ; le commandeur, armé d'un fouet de poste, leur donne sur leur derrière nu cinquante, cent, et jusqu'à deux cents coups. Chaque coup enlève une portion de la peau. Ensuite on détache le misérable tout sanglant ; on lui met au cou un collier de fer à trois pointes, et on le ramène au travail. »

1773, l'île compte alors un peu plus de 30 000 habitants, dont près de 5 500 Blancs, 200 Libres de couleur et plus de 25 000 esclaves. Une population dont les autorités sont soucieux de voir ses effectifs augmenter et différentes mesures natalistes sont donc prises. Deux objectifs sont recherchés : assurer une meilleure mise en valeur des terres de la colonie et disposer d'hommes suffisants et facilement mobilisables en temps de guerre. Mais les résultats ne sont pas au rendez-vous. C'est finalement par le développement systématique de la traite que la croissance démographique décolle.


Naissance en 1773 :

4 janvier 1773, naissance de Pierre Bernard Milius. Gouverneur de La Réunion du 11 septembre 1818 au 14 février 1821.

4 mars 1773, naissance de Chrysostome Bruneteau de Sainte-Suzanne. Gouverneur de La Réunion du 9 octobre 1809 au 8 juillet 1810.

14 avril 1773, naissance de Jean-Baptiste Guillaume Marianne Séraphin Joseph de Villèle, comte de Villèle.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 21 Juillet 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.