Histoire de La Réunion année 1953, Histoire de Bourbon La Réunion, les événements de l'année 1953.

Histoire de La Réunion année 1953

- Page précédente :: Année 1952 - Page puivante :: Année 1954


13 mars 1953, la moitié environ de la population de la Réunion était informée que « son » volcan entrait en éruption. La nuit, de hautes colonnes de nuages rouges s'élevaient dans le ciel, visibles de Saint-Pierre à Saint-Benoît, tandis que les villages de la montagne plus proches de « l'Enclos » percevaient des grondements intermittents. Récit de J.-M. Miguet dans la revue Forestière Française. Suite du récit de cette éruption du Piton de La Fournaise.

23 mars 1953, pose de la première pierre du centre hospitalier Félix-Guyon, plus souvent nommé CHD de Bellepierre.

15 mai 1953, grève générale des fonctionnaires " créoles " à La Réunion mais aussi à la Martinique la Guadeloupe et à la Guyane. Les fonctionnaires d'origine hexagonale détachés en outremer bénéficient d'une prime de vie chère de 70%. Les fonctionnaires d'origine " créoles " dans les mêmes postes et avec les mêmes diplômes n'ont pas droit à une prime de cette nature. Ils réclament 35%. La moitié. Pendant deux mois, Ils bloquent tout l'appareil d'État dans les quatre DOM. A la Réunion. Raymond Vergès se fait le porte-voix du mécontentement des grévistes insulaires :

" Pourquoi font-ils grève ? pour deux motifs on ne peut plus valables : d'une part, en raison de l'impossibilité de faire face au coût de la vie, d'autre part en raison des discriminations raciales " ( notion de race créole ).

Le député de droite, anticommuniste, Frédéric de Villeneuve se joint aux revendications de ses collègues communistes. Plus encore que l'égalité salariale, il réclame l'accès à la fonction publique insulaire en priorité pour les originaires du département :

" ... Ne pensez-vous pas que les Réunionnais pourraient occuper utilement de tels postes ? ... Mes compatriotes ne sont pas plus bêtes que d'autres. N'oubliez pas qu'ils sont de la patrie de l'amiral Bouvier de Lozier, de Leconte de Lisle, de Marius Leblond, de l'amiral Lacaze, membre de l'Académie française. Ils sont aussi aptes que n'importe qui à servir dans l'administration aux postes supérieures et subalternes... Je n'ai aucune animosité à leur égard, ( les métropolitains ), mais convenez que charité bien ordonnée doit commercer par nous ... ".

Cette grève de 1953 est bien évidemment l'occasion d'une surenchère politique. Le métropolitain Jules Olivier, sénateur de La Réunion RPR, s'attaque ainsi très violemment aux fonctionnaires métropolitains. Son journal Le Progrès n'hésite pas à menacer ces derniers " d'un futur 14 juillet " ou même d'une " nuit du 4 août ".

Les deux mois de grève n'effacent en rien le sentiment d'inégalité entre métropolitains et créoles. Faisant le bilan du conflit, le préfet Pierre Philip constate dans son rapport du 15 juillet 1953 : " cette grève de deux mois n'a pas abouti aux résultats souhaités par les fonctionnaires créoles ... ".


Le général Charles de Gaulle à La Réunion :

7 octobre 1953, le général Charles de Gaulle en visite à La Réunion. La visite est spontanée, de Gaulle devait visiter l'Est africain, et les associations patriotiques de La Réunion lui ont demandé de passer. Le mercredi 7 octobre 1953, une foule énorme se presse à Gillot. Le Skymaster du général est attendu pour onze heures. Et lorsque l’avion se pose, que la porte s’ouvre et que Charles de Gaulle descend la passerelle, c’est le délire, une foule énorme, qui manifeste un élan patriotique. La première journée de la visite du général Charles De Gaulle est essentiellement consacrée aux déplacements. La matinée du jeudi 8 octobre 1953 sera brève car l’avion doit s’envoler vers dix heures. Le général aura cependant le temps de poser la première pierre du futur monument aux Français libres, face à la préfecture et de prononcer un véritable discours qu’il terminera par "Vive La Réunion, Vive La France, Vive la République". La cérémonie de la pose de la première pierre du monument des Français Libres occasionna quelques sueurs froides aux organisateurs quand il se rendirent compte le matin que la pierre prévue avait été dérobée dans la nuit. Pourtant, personne ne s’aperçut que la nouvelle pierre trouvée dans l’urgence et qui servait de cale de voiture était trop grande pour le socle.

1953, Albert Ramassamy est un des premiers réunionnais à avoir sa carte à la Section française de l’Internationale ouvrière ( SFIO ) parti politique socialiste. Le 7 décembre 1953, André Bidet, membre du comité directeur et secrétaire du bureau de l'Union française à la SFIO, enregistre avec humour la demande d'adhésion adressée par Joseph Dijoux, inspecteur de l'Education nationale : je vous adresse deux feuillets de cotisation 1953 ( cartes et timbres ) pour les camarades Luc Lebon et Albert Ramassamy. Je vous félicite pour ces deux adhésions. Il y a donc maintenant trois socialiste dans l'île.

1953, inauguration de la mosquée de Saint-Louis. construite sous les directives de messieurs Abdoul Hamid Omarjee, Sulliman Patel, et Sulliman Mamode Balbolia et grâce au soutien financier de la population musulmane de l'île de la Réunion. Le 27 octobre 1994, commence les travaux de démolition pour la construction de la mosquée actuelle : Mosquée de Saint-Louis La Masdjid Mubarack.


Décès en 1953 :

- 8 mai 1953, décès de Marius Leblond.

- 15 juillet 1953, décès de Pierre Louis Alfred Duprat, Gouverneur de La Réunion du 23 novembre 1913 au 7 juin 1919.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 17 Février 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.