Père Minot, Prêtre, Missionnaire apostolique, Curé de Saint-André La Réunion en 1817.

Père Minot.

- Nom : Jean Louis Marie Minot.
- Naissance : 8 décembre 1783, à Combre dans le département de La Loire.
- Décès : 11 mai 1856 à Saint-André, La Réunion.
- Fonction(s) :
- Prête.
- Missionnaire apostolique.
- Curé de Saint-André La Réunion en 1817.


Jean Louis Marie Minot est né à Combre dans le département de La Loire, le 8 décembre 1783.

Il fait son noviciat sacerdotal au séminaire de Lyon. Après son ordination, l'abbé Minot est placé comme vicaire dans la paroisse de Perreu, par la suite, il est Prêtre à Régnié-Durette dans le département du Rhône.

Père Minot. Missionnaire apostolique

11 janvier 1805, par une circulaire aux évêques le marquis de Clermont-Tonnerre ministre des Cultes demande de désigner six prêtres pour Bourbon (La Réunion), en effet il faut reconstituer le personnel missionnaire au lendemain de la Révolution.

Le Père Minot est désigné par l'évêque de Lyon avec le Père Pastre, les quatre autres sont de quatre diocèses différents, le Père Dutrouy de Paris, le Père Guilloteau d'Angers, le père Fiard de Meaux, et le Père Barré de toulouse.

Ils arrivent à Bourbon, le 18 mai 1817, accompagnés de cinq missionnaires, mais débarquent du navire de guerre le Golo venant de Rochefort que cinq prêtre, le sixième le Père Barré est resté à l'île de France (Maurice).

Les cinq prêtres vivent quelque temps en communauté à Saint-Denis.

Dans le courant de l'année 1817, le Père Minot est envoyé à la paroisse de Saint-André, qui suite aux évènement octobre 1794 se retrouve sans église, elle a été détruite sur ordre de l'assemblée en 1795.

Le Père Minot s'attache immédiatement à la construction d'un nouveau sanctuaire. Sa tache n'est pas facile, le curé fait appel aux habitants pour reconstruire le nouveau édifice. L'église est bénie le 30 novembre 1821, puis consacrée en juin 1852 par Monseigneur Julien Florian Desprez, premier évêque de la colonie.

église de Saint-André La Réunion

A deux reprises le père Minot occupe à Bourbon les fonctions de Vice-Préfet.

M. l'abbé Minot décédé à Saint-André le 11 mai 1856. Son éloge funèbre est prononcée dans l'Église de cette Paroisse par , Monseigneur Florian Desprez, évêque de Saint-Denis, en présence de M. le Gouverneur Louis Henri Hubert Delisle.

Extrait :

... " En abordant ces rivages, le Pére Minot a compris les nombreuses difficultés de sa mission. Nouveau soldat de Jésus-Christ, y avez-vous bien réfléchi ? Vous sortez à peine des rangs de la nouvelle milice, vous n'êtes pas aguerri à ces nouveaux combats du Seigneur ; pourrez-vous soutenir l'honneur de cette courageuse entreprise ? Mais l'abbé Minot a sondé son cœur, et il le croit assez vaste pour contenir la population de la colonie tout entière. Famille immense. mes frères, sinon par le nombre, du moins par la diversité des rangs et des conditions; ici la distinction de la naissance et de la richesse, la l'obscurité d'un rang que le préjugé proclamait abject ; et dans cette famille si variée, des cœurs malades, des âmes en péril, la faiblesse qui succombe, l'ignorance qui blasphème, l'indifférence qui oublie. l'orgueil qui se raidit. de tous côtés des rebelles et des aveugles. Et pour gagner la confiance de cette foule inquiète, pour la conduire au bien, dites nous, apôtre intrépide, quels moyens emploierez-vous ? Mes frères, la parole de charité et surtout l'exemple, le Père Minot n'en connaît pas d'autres.

De la cette sollicitude de tous les instants qui ne connut jamais de fatigue, que le plaisir ne put distraire, que nul sommeil ne put endormir. Mais venez habitants des quartiers. suppléez à notre insuffisance ; venez, pauvres que sa main a nourris, affligés que sa voix a consolés, innombrables néophytes qu'il a éclairés du flambeau de la Foi, venez et montrez au grand jour ces œuvres de zèle et de charité que l'humilité du bon prêtre a couverts de son voile. Ah! si pendant un quart de siècle le nom du bon Père Minot a été en bénédiction sur toutes les lèvres, c'est parce que son cœur a ressenti toutes les misères, c'est qu'il a compati à toutes les faiblesses.

C'est surtout dans la paroisse de Saint-André que j'aime à dépeindre le bon pasteur selon l'Evangile. Vous le connaissez, mes frères ; le Père Minot s'était pris d'une affection particulière pour ce quartier, il l’aima, il le para comme on pare une épouse chérie. Le quartier n'avait pas d'église ; pour en construire une il fallait un homme intelligent, actif, désintéressé, un homme qui, par la haute confiance qu’inspiraient son caractère et ses vertus, provoquât le concours des fidèles a l'œuvre méditée. Avouons-le, il y avait là de quoi étonner un courage ordinaire; car pour élever l'édifice, pour en disposer les matériaux. que de travaux et de fatigues ! La grandeur de l'entreprise ne saurait effrayer le pasteur intrépide: il se met à l'œuvre. Voyez-le, debout avant l’aurore, les reins ceints, aidant de ses bras à descendre de la montagne le bois qui doit servir à la construction. Chacune des pierres de l'édifice a été cimentée de ses sueurs, plusieurs même ont été arrosées des larmes de la contradiction, car. mes frères, les bienfaits eux-mêmes rencontrent parfois de l'opposition. Pour faire du bien aux hommes, il faut quelquefois lutter contre eux. Le Père Minot en fit l'épreuve. A travers les nuages que le temps a déjà répandus sur cet événement lointain, on recueille encore quelques souvenirs des contradictions qu'il eut à essuyer. Mais sa prudence et sa fermeté triomphèrent de tous les obstacles. Déjà le temple est achevé et le pasteur orne le sanctuaire d'autels précieux ; de nombreux vases d'or et d'argent étincellent de toutes parts, et les ornements sacerdotaux rivalisent de richesse avec ceux de nos grandes églises de France.

L'édifice spirituel des âmes ne préoccupait pas moins le Père Minot. Son cher troupeau, c'était sa joie, sa gloire et son bonheur. Paroissiens de Saint-André, les vingt années qu'il a passées au milieu de vous ne sont qu'un jour ; jour de joies et de douleurs, de larmes parfois amères et d'ineffables délices. Les événements qui les ont remplies, ce sont des vertus, ce sont des œuvres de charité et de religion. L'orphelin recueilli, les pauvres vêtus, les veuves et les vieillards nourris, les tribunaux de la pénitence fréquentés, la salle du festin plus pleine, la brebis rapportée sur les épaules du pasteur, la jeunesse préservée, Zachée converti. Lazare ressuscité : voila les fruits de cette vie pure et simple, voilà les éléments du panégyrique que toutes vos bouches prononcent.

Et toutefois, mes frères, dans cette uniformité de vertus familières et d'héroïsme quotidien. que de traits nous échappent! que d'actions dignes d'être publiées sur les toits et qui demeurent cachées dans les ténèbres. Pour beaucoup de faits, la vie du P. Minot est un sanctuaire fermé, ouvert seulement du côté du ciel. Mais ces œuvres ne sont pas perdues, les anges en ont vu les richesses, Dieu en a aspiré l'encens, et peut-être que déjà il les a récompensées.

Mais voici l'heure où cette belle vie va finir. Depuis de longues années un mal cruel, fruit de ses travaux et de ses fatigues, semblait ruiner lentement l'existence du P. Minot. En proie à d'horribles douleurs, il continuait encore a se rendre au confessionnal et à offrir chaque jour le Saint-Sacrifice. Mais dans cette coupe dernière que la divine Providence lui offrait, elle mêlait avec sagesse l'amertume et la douceur: l'amertume pour achever de purifier cette âme déjà si pure, la douceur pour lui donner un avant-goût des éternelles délices.

Le bon Père Minot n'est plus et dans son indigente cellule que trouvera-t-on ? un crucifix et quelques livres : les meubles et les nippes du défunt atteindraient a peine une valeur de quelques centaines de francs. Le vertueux prêtre. . . il avait eu le cœur plus grand que la main, il avait fait de son vivant l'Église et les pauvres ses héritiers. Je crois facilement mes frères, que n'ayant plus rien à donner le charitable prêtre aurait volontiers engagé pour les pauvres sa mémoire, et que pour eux il aurait hypothèque sa tombe.

Je m'explique maintenant, mes frères, et ce deuil solennel de toute la population, et cette affliction générale que je lisais sur tous les visages. lorsque tout à l’heure, au milieu de la foule muette et consternée, la dépouille mortelle du pasteur entrait pour la dernière fois dans ce sanctuaire que ses pas bienfaisants avaient si souvent parcouru. Je comprends pourquoi de toutes les maisons et de toutes les bouches sortent en ce moment des voix de vénération, de respect et de reconnaissance. Je m'explique enfin pourquoi notre bon Gouverneur, faisant trêve aux occupations parfois si impérieuses de sa charge. a voulu venir joindre sa douleur a la douleur commune.

Mes frères, ma tache est remplie. Mais je sens que je suis resté au-dessous de mon sujet. Tous maintenant, allons déposer les restes du vénéré Père dans ce caveau qu'il s'est lui-même préparé. Du fond de cette tombe, il continuera a vous parler et a vous instruire: ses œuvres lui survivront, ses exemples resteront comme un précieux héritage, son nom seul sera toujours une leçon de vertu. Bon Père Minot, vertueux prêtre de Jésus-Christ, pasteur de ce troupeau, et aujourd'hui, nous l'espérons, glorieux habitant du Ciel, réuni a la foule de tant de saints prêtres, recevez nos adieux..." les adieux de votre Evêque qui vous vénérait comme un père, les adieux de tous ces prêtres dont vous avez été le modèle, les adieux de cette paroisse désolée dont vous avez été le digne pasteur, les adieux même de tous les anges qui habitent ce sanctuaire que vous avez construit. Adieu, prêtre saint, pasteur fidèle, père de tant d'âmes, tendre ami des pauvres, adieu ! "

Le Père Minot est inhumé dans l'église de Saint-André, un décret de l'Empereur en avait accordé l'autorisation.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Jeudi 12 Décembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.