Pierre André d'Héguerty commandant. Personnage célèbre de l'île de La Réunion

La Réunion
Cherchez une page sur le site
www.mi-aime-a-ou.com
 
Promo Séjour La Réunion   Navigation :: Accueil :: Histoire de La Réunion ::  Personnages célèbres de La Réunion :: 
    Recherche par :: Liste alphabétique :: Liste année de naissance
    Rubrique   :: Artiste :: Divers :: Écrivain :: Gouverneur :: Militaire ::  Politique :: Préfet :: Religion :: Scientifique
       

Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+
 
 
 ITC Tropicar
 Location de voitures
 à La Réunion
 5 % de remise en ligne
  itctropicar.com
 
 Aide pour vos vacances
 Help-vacances
 Hôtels, gîtes, locations
 saisonnières, campings
 help-vacances.com
 
 

 

 

Pierre André d'Héguerty.

Commandant de La Réunion du : 11 novembre 1739 au 12 décembre 1743.

 

Gouverneur précédent :: Charles Lemery Dumont :: Gouverneur suivant:: Didier de Saint-Martin

 
   
 
Bourbon (La Réunion ) est subordonnée à l'île de France ( Maurice ). Gouverneur des deux îles : Bertrand François Mahé de La Bourdonnais.
 
   
 

Pierre André d'Héguerty ( O'Heguerty ) comte des Magnières, fils de Daniel d'Héguerty, ancien officier dans le régiment de Dillon et de Grace Mulvany.

Pierre André d'Héguerty est né à Dinan le 30 septembre 1700.

Il suit les cours du collège Jésuites de Caen, et participe à l'expédition de 1715 en Écosse pour essayer de rétablir Jacques III sur son trône.

Après ses études de droit, il devient avocat au parlement de Normandie, puis grâce à l'appui du Cardinal de Fleury et de Philibert Orry, contrôleur général des finances, il commence en 1733 sa carrière coloniale.

Il arrive à Bourbon avec le nouveau commandant de Bourbon Charles Lemery Dumont, le 26 août 1735 par le navire La Reine.

Membre du conseil supérieur de l'île en 1738, directeur général du commerce en 1739, il est un homme du dispositif mis en place par La Bourdonnais.

D'Héguerty épouse le 15 septembre 1738, à Sainte-Suzanne, Marie Françoise de Verdière. Ils auront deux enfants.

Pierre André d'Héguerty , conseiller, commandant de Sainte- Suzanne est remplacé dans ce quartier par Jean Sentuary.

Ses qualités de rigueur et d'impartialité sont remarqués par la Compagnie des Indes qui le nomme le 11 novembre 1739, commandant de Bourbon en remplacement de Charles Lemery Dumont malade.

A cette occasion il écrit le 19 décembre 1739, une lettre pour exprimer sa reconnaissance et sa détermination à assumer pleinement ses responsabilités. Le ministre répond à Pierre André d'Héguerty en prenant soin de lui expliquer le contenu de sa mission :

" ... Les directeurs de La Compagnie des Indes m'ayant rendu compte, Monsieur, de la satisfaction qu'ils avaient de votre conduite dans le poste que vous occupiez cy devant, j'ay approuvé qu'elle vous nommât à la direction et au commandement des troupes de l'isle de Bourbon, la principale attention que vous devez avoir dans la place qui vous a été confiée, est de vous comporter avec douceur pour gagner les esprits, maintenir la concorde et la tranquillité qui règne présentement parmi les hans de cette colonie depuis le dernier gouvernement, recevoir les mémoires et requêtes des hans qui pourroient avoir sujet de se plaindre, rendre justice qui leur sera due et même leur faire fournir des magasins de la Compagnie les marchandises dont ils auront besoin, en payant le prix fixé de chaque espèce ; vous devez enfin vous acquitter avec soin et application de toutes les fonctions qui descendent de votre poste suivant les ordres particuliers que vous recevrez de la Compagnie auxquels vous aurez attention de vous conformer... ".

 

Le Mandat de Pierre André d'Héguerty est entaché par un certain nombre d'irrégularités et de maladresses. Il se fait à plusieurs reprises, sévèrement réprimander pour son style et pour son absence de loyauté à l'égard de la Compagnie.

Le 26 juin 1742, la Compagnie lui conseille de se rendre plus utile.

Par lettre du 28 février 1743, la Compagnie lui reproche, en termes menaçants, de ne pas se soucier de la qualité du café envoyé en France. On lui reproche également la mauvaise tenue des livres et le non-envoi de certaines statistiques.

Mais c'est surtout l'affaire Guyomard qui va lui attirer les foudres de la Compagnie. Cette affaire remonte à 1733. Pierre Benoît Dumas gouverneur de bourbon à l'époque demande à M. Paradis de dresser un plan du quartier de Saint-Denis. Ce plan est approuvé le 15 mai de la même année. Mais d'Héguerty va homologuer, le 2 mai 1742, un nouveau plan dressé par Guyomard " où tout le terrain cy devant réservé pour la Compagnie a été concédé à des conseillers, employés ou autres ".

Il va personnellement tirer profit de ce nouveau plan. C'est un délit d'ingérence caractérisé. En date du 12 mars 1746, la Compagnie somme d'Héguerty d'annuler le plan de Guyomard et d'indemniser sur ses propres deniers les propriétaires de terrain. Sa carrière s'en trouva définitivement compromises.

Le mandat de Pierre André d'Héguerty prend fin dans la confusion le 12 décembre 1743, son successeur Didier de Saint-Martin rentre en fonction le lendemain.

La commune de Saint-André, tient son nom de cet ancien commandant de Sainte-Suzanne.

D'Héguerty rentre en France en 1746, il s'installe à Paris avant de rejoindre son frère sur la terre de Magnières en Lorraine. Son séjour dans l'île Bourbon lui permit d'édifier une importante fortune notamment en qualité de planteur de café.

Pierre André d'Héguerty décède à Nancy en 1763.

 

 

 
 
   
  Voir les infos rajoutées sur cette page      Compléter les informations de cette page
   
  La dernière information ou le dernier commentaire de cette page : 
   
  Pas de commentaire ajouté


 
  Liste des Gouverneurs de l'île de La Réunion
   
   Etienne Régnault
Jacques de la Heure Henry Hesse d'Orgeret
Germain de Fleurimont Bernardin de Quimper
Jean-Baptiste Drouillard Henry Habert de Vauboulon
Michel Firelin Directoire de Saint-Paul
Joseph Bastide Jacques de La Cour
Jean-Baptisite de Villers Michel François des Bordes de Charanville
Pierre Antoine Parat Henry de Justamond
Joseph de Beauvollier de Courchant Antoine Labbé dit Desforges Boucher
Hélie Dioré de Périgny Pierre Benoît Dumas
Mahé de La Bourdonnais Charles Lemery Dumont
Pierre André d'Héguerty Didier de Saint-Martin
Jean Baptiste Azéma Gérard Gaspard de Ballade
Joseph Brénier Bouvet de Lozier
François Jacques Bertin Martin Adrien Bellier
Guillaume Léonard de Bellecombe Jean Guillaume de Steinauer
François de Souillac Joseph Murinay Comte de Saint-Maurice
Alexandre François Chalvet Baron de Souville Claude Élie Dioré de Périgny
David Charpentier de Cossigny Dominique Prosper de Chermont
Jean Baptiste Vigoureux Comte Duplessis Pierre Alexandre Roubaud
Philippe Antoine Jacob de Cordemoy François Louis Magallon Comte de La Morlière
Nicolas Ernault de Rignac Baron des Bruslys Chrysostome Bruneteau de Sainte-Suzanne
Robert Townsend Farquhar Henry Sheehy Keating
Athanase Hyacinthe Bouvet de Lozier Hilaire Urbain de Lafitte du Courteil
Pierre Bernard Milius Louis Henri De Saulses de Freycinet
Achille Guy Marie de Cheffontaines Etienne Henry Duval d'Ailly
Jacques Philippe Cuvillier Anne Chrétien Louis de Hell
Charles Léon Joseph Bazoche Joseph Graëb
Sarda Garriga Marie Bon Ézéchiel Barolet de Puligny
Louis Isaac Pierre Hilaire Doret Hubert Delisle
Rodolphe Augustin Darricau Marie Jules Dupré
Louis Hyppolite de Lormel Pierre Aristide Faron
Pierre Etienne Cuinier Etienne Antoine Guillaume Richaud
Jean Baptiste Lougnon Aimé Louis Édouard Manès
Henri Éloi Danel Henri Charles Roberdeau
Laurent Marie Émile Beauchamp Paul Samary
Adrien Bonhoure Camille Lucien Xavier Guy
Philippe Émile Jullien François Pierre Rodier
Hubert Auguste Garbit Pierre Louis Alfred Duprat
Frédéric Estèbe Maurice Pierre Lapalud
Jules Vincent Victor Repiquet Alphonse Paul Albert Choteau
Léon Hippolyte Claudius Truitard Joseph Urbain Court
Pierre Émile Aubert André Capagorry