Bouillon de Brèdes Mourongue. Recette de cuisine créole de La Réunion. Recette traditionnelle simple rapide et facile.

Bouillon de Brèdes Mourongue.

Recette créole traditionnelle.

Laissez vos papilles vagabonder au gré de nos saveurs épicées.


Plats 92 recettes

Brèdes 8 Recettes



Bouillon de brèdes Mourongue.
Mourongue Moringa oleifera Lam.
Mourongue Moringa oleifera Lam.

Bouillon de Brèdes Mourongue.

Niveau de difficulté : Facile.

Ingrédients : Pour 4 personnes.
- 2 bottes de Brèdes mourongue.
- 1 petit morceau de gingembre.
- 3 gousses d'ail.
- 1 petit piment.
- Huile.
- Sel.

Préparation de la recette :

Triez les brèdes mourongue, éffeuillez-les. Les laver soigneusement et les égoutter.

Pilez dans un mortier les gousses d'ail avec le petit piment le gingembre et le sel.

Dans une marmite versez 3 cuillères à soupe d'huile et faites roussir doucement votre mélange pilé.

Mettez un bon litre d’eau dans la marmite, ajoutez les brèdes mourongue.

Mélangez. couvrez et laissez cuire 8 minutes après le début de l’ébullition.

Servez chaud avec du riz, des grains ou une boîte de sardines et un rougail.


Information sur les brèdes :

Le mot brèdes est un terme regroupant l'ensemble des feuilles et tiges tendres comestibles de certaines plantes. Toutes sortes de plantes peuvent se préparer en brèdes.

Brèdes viendrait du mot indien brette qui signifie bonne à manger. A La Réunion, on rencontre de très nombreuses variétés de brèdes, des plus courantes aux plus méconnues. Le terme brède est attesté à La Réunion dès 1734.

Les brèdes emblème de la cuisine Réunionnaise. Avec les rougails, les brèdes fournissent l'apport en légumes verts qui équilibre la consommation élevée de farineux, riz et grains, qui sont la base de la nourriture à La Réunion. Le repas du soir en comporte souvent, sous forme de fricassée et de bouillon.


Information sur les brèdes Mourongue :

Les brèdes mourongue sont les feuilles de, .Moringa oleifera Lam. Cet arbuste porte de nombreux noms vernaculaires à La Réunion : Mourongue, Mourougue, Morongue, Brède fin de mois, Brède médaille, Brède morongue.

Les feuilles, les jeunes pousses et les fleurs de Moringa oleifera sont consommées comme brèdes, c'est l'arbuste-légume, la Brède en arbre, brède la fin du mois, brède la misère, ne coûtant pas cher au pauvre. En bouillon, elles sont consommées en général le soir, avec du riz, ou accompagnée de morue ou de sardines. Les fleurs comme celles de l'acacia robinier, sont frites, pour un agréable amuse-gueule. Les fleurs, si l'on ne fait pas de beignets avec, peuvent être employées contre l'asthme.

Les jeunes fruits ou bâtons mourongue sont également mangés cuits de diverses manières. Les jeunes gousses, épluchées, débarrassées de l'épaisse peau et des filandres, alors que les graines sont tendres, constituent un bon légume cuit, à saveur piquante, en vinaigrette, en carry avec viande ou morue.

Les graines mûres peuvent être grillées ou frites et appréciées comme succédané des arachides. Ces graines renferment également une huile claire qui ne rancit pas et ne fige pas au froid, utilisée comme huile de table aussi bien que pour huiler des petits mécanismes type horlogerie. Cette même huile sert aussi contre les douleurs rhumatismales ou contre la goutte.

Les racines comestibles au goût de raifort ont un pouvoir rubéfiant important et doivent donc être utilisées avec précautions d'autant qu'elles contiennent des antibiotiques. Elles servent dans l'Inde comme épice.

Haut de page

Toutes les recettes brèdes :

Haut de page



Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Vendredi 19 Juillet 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici