Mausolée du Frère Scubilion à Sainte-Marie La Réunion.

Mausolée du Frère Scubilion à Sainte-Marie La Réunion

- Nom : Mausolée du Frère Scubilion.
- Situation : Rue de Frère Polycarpe.
- Ville : Sainte-Marie.
- Commune : Sainte-Marie.
- Monument : Non classé.



Sainte-Marie Mausolée du Père Scubilion


Mausolée du Père Scubilion Sainte-Marie La Réunion


Sainte-Marie Mausolée du Père Scubilion


Mausolée du Père Scubilion Sainte-Marie La Réunion


Mausolée du Frère Scubilion.

Le mausolée du Bienheureux Frère Scubilion est situé à côté de l'église de Sainte-Marie.

Le frère Scubilion fait l'objet d'une adoration de la part des Réunionnais. Son enveloppe charnelle, enterrée dans le cimetière de Sainte-Marie, est alors transférée dans un sanctuaire commémoratif.

Un sarcophage de marbre abrite ses restes. On vient se recueillir sur sa tombe. Des guérisons ou conversions inespérées se produisent, parmi lesquelles la guérison du petit Octave sourd et muet qui a pu réentendre et parler.

Devant cette ferveur populaire, les autorités religieuses décident l'ouverture d'un procès de béatification. Ce procès, relancé par Mgr Gilbert Aubry, trouve son aboutissement le 2 mai 1989, lors de la visite du pape Jean-Paul II dans l'île. Il proclame Frère Scubilion "bienheureux" lors de son passage à La Réunion.


Jean-Bernard Rousseau. Frère Scubilion.

Frère Scubilion, Jean-Bernard Rousseau est né le 22 mars 1797, dans le petit village d'Annay la Côte, dans l'Yonne, lieu où il est baptisé. Il passe son enfance toujours dans l'Yonne à Tharoiseau.

Il arrive à Paris en 1822, pour y faire l'apprentissage de sa vie religieuse. Il entre le 9 novembre 1822, à l’Institut des Frères des Écoles chrétiennes. Le jeune novice prend le nom de Frère Scubilion.

Après cinq ans d'étude et d'enseignement, le Frère Scubilion prononce ses vœux perpétuels, le 27 septembre 1827.

Le 9 mars 1833, les désirs missionnaires du Frère Scubilion sont exaucés, il est désigné pour se rendre à l'île bourbon (La Réunion). Le 14 juillet 1833, le navire "Le commerce" arrive en rade de Saint-Denis amenant le Frère Scubilion et les frères, Jean de Martha, et Vétérins.

Le Frère Scubilion enseigne aux enfants réunionnais de Saint-Benoît et de Saint-Paul.

Frère Scubilion, Jean Bernard Rousseau

Il joue un rôle important dans l'émancipation des esclaves, à cette époque il y a, à Bourbon 60 000 esclaves, les frères trouvent dans leur foi assez de courage pour créer, après les classes du jour, les catéchismes du soir, une manière habile de canaliser et de mettre dans le droit chemin les esclaves noirs. Malgré les résistances des colons, il mène à la fois catéchèse et alphabétisation dans les villages éloignés.

Le Frère Scubilion arrive à Saint-Leu le 17 novembre 1843, sa venue est une récompense pour cette ville. Les Noirs sont nombreux, il devient rapidement l'enseignant, le défenseur, l'avocat de cette communauté. Il prépare plus d'un millier d'esclaves au baptême et à la première communion. L'esclave devenait par le Christ et dans l'eau baptismale le frère de son maître.

Le 20 décembre 1848, Sarda Garriga, le gouverneur de l'île proclame l'abolition de l'esclavage, cette transition de servitude à la liberté s'accomplit sans violence, les esclaves remercient Dieu pour cette résurrection sociale. C’est l’aboutissement d’un dur combat pour la liberté. Le Frère Scubilion, en lien avec son évêque et les curés de l’île, y a beaucoup contibué par l’instruction et l’évangélisation.

L'émancipation de 1848, ne termine pas le travail civilisateur. Beaucoup d'esclaves ont échappé à l'action du catholicisme. En septembre 1850, le Frère Scubilion arrive à La Possession, il se dévoue sans compter, il enseigne la doctrine Catholique, les noirs se convertissent en foule. il parcourt les Hauts, les Ravines, les Mornes. Toujours le sourire aux lèvres, il anime des groupes... il fonde avec ses amis une Mutuelle ouvrière.

Par la suite en 1856, le Frère Scubilion enseigne à Saint-Denis, à Salazie et à Sainte-Marie, sa flamme apostolique l’amène à rencontrer les ouvriers des plantations de cannes à sucre et de leurs usines. De nombreux pèlerinages manifestent la joie de croire et créent entre tous une âme commune.

En 1866, il part pour Madagascar ouvrir une école pour les petits Malgaches.

Il revient à Sainte-Marie, son arrivé est triomphale.

Le frère Scubilion s'éteint le samedi 13 avril 1867 à l'âge de 70 ans. Sainte-Marie se plonge dans le deuil et la consternation, un défilé ininterrompu de fidèles vient prier auprès du défunt. Le corps du religieux devient aux yeux de chacun, une relique qu'il faut honorer et conserver avec un très grand soin.

Les funérailles ont lieu le 14 avril 1867, une foule immense accourt de toute l'île. De son vivant, déjà Frère Scubilion était vénéré comme un saint par la population de son quartier. Des histoires de guérison commencent à circuler. Ce n'est qu'un début. Aussitôt commencent les pélerinages individuels. Les habitants de sainte-Marie, puis d'autres bourgs de l'île, viennent se recueillir sur sa tombe. Des guérisons ou conversions inespérées se produisent. On les attribue, à l'intercession du vieux frère. Sur le lieu de sa sépulture, poussait un hibiscus. Les pélerins en arrachent les feuilles, puis l'écorce, puis la racine. Devant cette ferveur populaire qui ne cesse d'augmenter, les autorités religieuses décident l'ouverture d'un procès de béatification, en 1902. Les conclusions de l'enquête sont remis à Rome en 1909, où elles s'endorment pour près de 50 ans.

Cependant à La Réunion, la ferveur des habitants ne s'est pas relachée. Et les autorités de l'île décident en 1939 de bâtir à Saint-Denis, la capitale, un tombeau plus digne du " Saint ". La population de Sainte-Marie se démena pour garder au moins quelques reliques, Ce qu'on lui accorda.

En janvier 1947, sous la présidence de Monseigneur Cléret de Langavant, le cercueil contenant les restes du Frère Scubilion, est déposé dans un mausolée à l’angle des rues Montreuil et Monseigneur de Beaumont à Saint-Denis.

En 1976, le nouvel évêque de Saint-Denis, Monseigneur Gilbert Aubry, écrit à Rome pour rouvrir le dossier. En même temps il demande aux Frères des Ecoles Chrétiennes de mettre l'accent, non pas sur les événements d'une existence qui s'est déroulée il y a un siècle, mais sur la richesse profonde de Scubilion, son souffle évangélisateur, sa passion de catéchiser au milieu des pires difficultés.

Jean Bernard Rousseau, Frère Scubilion est béatifié par le Pape Jean-Paul II, le 2 mai 1989 à Saint-Denis, il est dans tous les cœurs l’apôtre de l’Amour du Christ pour les petits, les exclus.

Un siècle après sa mort, la popularité du Serviteur de Dieu, est restée vivante à La Réunion. Des pélerinages se succèdent, tant à Sainte-Marie qu'à Saint-Denis. A Saint-Denis comme à Sainte-Marie, le Frère Scubilion, guérit, soulage et console…


Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Lundi 09 Décembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.